Traces Ecrites News, le club
  • CLEIA
  • DVF
  • Salaisons Sabatier
  • Louis Latour

Système U étend ses circuits courts à la Bourgogne

Publié par Didier Hugue, le 08 novembre 2012

GRANDE DISTRIBUTION. L’enseigne nationale de coopérateurs signe aujourd’hui dans le cadre de la Foire de Dijon (Côte-d’Or) sa 19ième charte avec des fournisseurs régionaux.

Baptisée U de Bourgogne, elle privilégie les circuits courts et fidélise une clientèle très attachée aux produits de son terroir.

Elle génère aussi un chiffre d’affaires non négligeable par point de vente. Serge Papin, président de Système U fait spécialement le déplacement.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

Dans la concurrence acharnée que se livrent les grandes surfaces, il n’y a pas que le prix qui fasse aujourd’hui la différence.

La fibre régionale compte aussi pour fidéliser une clientèle en proposant des produits qui expriment le terroir où elle réside.

À ce petit jeu Système U, l’enseigne des Nouveaux Commerçants (1500 magasins, 20 milliards d’€ de chiffre d’affaires, 65000 personnes), revendique une longueur d’avance en signant aujourd’hui, dans le cadre de la Foire de Dijon, sa 19ième charte régionale U de, destinée à mettre en avant les producteurs locaux.

Serge Papin, président de Système U fait spécialement le déplacement à Dijon, marquant ainsi de sa présence «un attachement très fort aux PME comme aux circuits courts», autrement dit à ces filières d'approvisionnement de proximité.

Baptisée U de Bourgogne, la charte fédère 27 fournisseurs régionaux (*) dont beaucoup ont déjà eu les honneurs de Traces Ecrites News : Moutarderie Fallot, Salaisons Sabatier, Anis de Flavigny, pain d'épices Mulot et Petitjean…

Parmi ces derniers, figure justement la Moutarderie Fallot (6 millions d’€ de chiffre d’affaires, 20 personnes) implantée à Beaune, en Côte-d’Or.

«La mise en avant de nos produits avec une PLV adaptée à nos couleurs et plusieurs opérations de promotion spécifiques dans l’année nous ouvre la perspective, s’ils se vendent bien, d’être référencés à une plus grande échelle, voire de pouvoir fabriquer une des marques de distributeur Saveur U», reconnaît Marc Désarménien, son gérant, qui travaille déjà depuis longtemps de manière ponctuelle avec des magasins U de proximité.

Un vaste marché interrégional

Claude Keller, maraîcher en Alsace est  l’un de ces heureux élus. Il approvisionne dorénavant tous les jours en salades et autres légumes la centrale Système U Est (1,67 milliard d’€ de chiffre d’affaires, 1100 salariés) qui couvre à partir de Mulhouse, une vaste zone allant des Ardennes à l’Isère, soit 203 magasins (**).

«Nous fédérons aujourd’hui plus de 400 fournisseurs régionaux, dont les pâtes Valfleury, car nous avons été la première région française à avoir lancé l’opération U d’Alsace», explique Dominique Schelcher, P-DG de la centrale Système U Est.

En raison de cette antériorité et du nombre d’articles disponibles dans les rayons, la part des produits régionaux dans le chiffre d’affaires des magasins alsaciens peut atteindre jusqu’à 12%.

«Nous souhaitons toutefois aller bien au-delà en visant à terme un objectif de 15%», assure Dominique Schelcher. On en est encore loin en Bourgogne avec seulement 8% de l’activité.

«Mais cela peut aller très vite, car toutes nos opérations U de… fidélisent une clientèle très attachée aux produits de son terroir», argumente Luc Rebourseau, co-propriétaire avec son frère du Super U de Brochon, près de Dijon.

Et ce d’autant plus que l’enseigne nationale compte faire connaître régulièrement certains produits à forte rotation dans d’autres régions limitrophes.

Une sorte de vaste marché interrégional de produits du terroir.

(*) Ce qui portent le nombre total de PME régionales à travailler avec l’enseigne autour des 3000.

(**) Système U Est emploie au total 14 000 personnes, dont les 1 100 de la centrale.

Crédit photo : Système U



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises

Mots-clés : Bourgogne, Alsace, circuits courts, produits du terroir, Sytème U, Serge Papin, PME régionales, U de Bourgogne

Découvrez également les articles associés :

A vingt ans, l'Alsacien Systancia devient nettoyeur informatiqueA vingt ans, l'Alsacien Systancia devient nettoyeur informatique
Le BTP innove : JPS Granulats, France Clôture Environnement, Sopreco, Eurochanvre, BCB Tradical et GeochanvreLe BTP innove : JPS Granulats, France Clôture Environnement, Sopreco, Eurochanvre, BCB Tradical et Geochanvre
Pourquoi lancer un Club Traces Ecrites NewsPourquoi lancer un Club Traces Ecrites News
Forte de l’IGP Choucroute d’Alsace, la choucrouterie Le Pic pense doubler ses ventes à l’exportForte de l’IGP Choucroute d’Alsace, la choucrouterie Le Pic pense doubler ses ventes à l’export

Commentez !


Combien font "5 plus 1" ?

Envoyer votre commentaire