Traces Ecrites News, le club
  • CLEIA
  • EDC
  • Synercom France
  • Les Canalous

Pourquoi Spaleck Industries reloge ses tonneaux d’ébavurage sur la zone d’activité de Technoland dans le Pays de Montbéliard

Publié par Didier Hugue, le 01 octobre 2018

MACHINES-OUTILS/DOUBS. L’entreprise que dirige Élise Pichon a pris ses aises à Technoland, vaste zone d’activité industrielle entre Montbéliard et Belfort.

Un investissement de 1,5 million qui lui permet d’importants gains de productivité et d’intégrer un centre d’essais.

 

elisepichon
Élise Pichon, gérante de Spaleck Industries. © Traces Ecrites.

 

Le nouveau site de Spaleck Industries, sur la zone d'activités Technoland (commune de Brognard), que nous annoncions lors des EVOpen Days de Vernet-Behringer le 11 décembre dernier et opérationnel avril, sent encore le neuf.

 

Sur un terrain de 17.000 m2, une unité de 1.400 m2 a pris place avec étage et terrasse panoramique en bois, moyennant un investissement total d’1,5 million d’€.

 

C’est ici qu’Élise Pichon, la gérante de cette société spécialisée dans les tonneaux d’ébavurage, le produit phare, mais plus globalement dans l’ingénierie des lignes de finition automatisées sous la marque SPK Solutions, reçoit tout sourire.

 

banquepopmars 

 

Auparavant, ses ateliers étaient implantés sur le site de Sermap, fabricant d’engins agricoles et numéro un français des systèmes de traitement et transfert de déjections animales à Pierrefontaine-les-Varans (Doubs), que possédait l’entrepreneur Gilles Devillers.

 

Trop à l'étroit sur place en raison d'un fort développement ces dernières années, c’est tout naturellement en voisin de Métalhom, fondée en 2013 pour usiner des tôles d'acier, depuis la découpe jusqu'au parachèvement et la conception-fabrication de composants, par le même Gilles Devillers, que Spaleck Industries est venue abriter ses savoir-faire.

 

zonedemontagespaleck
Zone d'assemblage des tonneaux d'ébavurage. © Traces Ecrites.

 

Car le dirigeant de Metalhom, Gilles Devillers, est aussi l’associé d’Élise Pichon, avec pour compléter le triumvirat : Yvan Perrot à la direction commerciale.

 

De prochains équipements connectés

 

Une visite des lieux permet de découvrir un vaste hall de production conçu pour rendre tous les flux cohérents. L’espace de câblage fait face à un centre d’essais à disposition de la clientèle qui peut apporter ses pièces, et les placer au sein des tonneaux d’ébavurage emplis d’abrasifs très spécifiques selon les résultats recherchés.

 

LCR

 

Pour mieux comprendre, l'ébavurage correspond à un polissage mécano-chimique, encore appelé tonnelage, tribofinition et trovalisation. Ce procédé permet d’améliorer l'état de surface et les arêtes ou chants de pièces en métal, en matière synthétique, en céramique, etc, en les immergeant dans un mélange abrasif mis en mouvement vibratoire, oscillatoire ou rotatif dans une cuve ouverte ou fermée (source Wikipédia).

 

Plus loin, une zone de kitting, système d'approvisionnement regroupant des composants destinés à être assemblés ensemble, dessert le montage des tonneaux, par série de cinq en temps simultané.

 

kittingspaleck
Zone de kitting où sont préparés les composants à monter ensemble. © Traces Ecrites.

 

« Notre catalogue d’une dizaine de tonneaux différents s’adresse principalement au secteur de l’aéronautique, de la tôlerie fine, de la découpe, de la charpente métallique ou encore du machinisme », indique Élise Pichon.

 

A brève échéance, ces équipements seront connectés pour faciliter la maintenance préventive comme curative, mais également contrôler l’énergie consommée, l’usure des abrasifs ou encore le bon fonctionnement du système d’aspiration.

 

carrefourdesmaires 

 

Au-delà de cette fabrication, Spaleck Industries est aussi intégrateur de lignes de finition automatisées que l'entreprise imagine de A à Z, avec outre ses tonneaux, des machines de brossage ou d’émérisage…, commercialisés sous la marque SPK Solutions.

 

La PME a été choisi par Liebherr France pour en installer l'une de ces machines au sein son usine de Colmar (Haut-Rhin). Un contrat d’environ 1,5 million d’€. « Ce qui fait que notre chiffre d’affaires atteint les 4 millions d’€, alors qu’il tournait plutôt autour de 2,5 millions », précise la dirigeante.

 

Mais ce n'est sans doute pas un coup d'essai, car cette marque est là pour booster cette activité d'intégrateur en France, comme à l’international, en ciblant plus particulièrement l'Allemagne, le Benelux, le Canada et le Maghreb.

 

technicienspaleck
Montage final d'un tonneau d'ébavurage. © Traces Ecrites.


Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises

Mots-clés : Doubs, Pays de Montbéliard, Spaleck Industries, Élise Pichon, Sermap, Gilles Devillers, Bourgogne Franche-Comté, tonneaux d'ébavurage

Découvrez également les articles associés :

A vingt ans, l'Alsacien Systancia devient nettoyeur informatiqueA vingt ans, l'Alsacien Systancia devient nettoyeur informatique
Le BTP innove : JPS Granulats, France Clôture Environnement, Sopreco, Eurochanvre, BCB Tradical et GeochanvreLe BTP innove : JPS Granulats, France Clôture Environnement, Sopreco, Eurochanvre, BCB Tradical et Geochanvre
Pourquoi lancer un Club Traces Ecrites NewsPourquoi lancer un Club Traces Ecrites News
Forte de l’IGP Choucroute d’Alsace, la choucrouterie Le Pic pense doubler ses ventes à l’exportForte de l’IGP Choucroute d’Alsace, la choucrouterie Le Pic pense doubler ses ventes à l’export

Commentez !


Combien font "3 plus 9" ?

Envoyer votre commentaire