PSA confirme 300 millions d’€ d’investissement sur son site de Sochaux

Publié par Didier Hugue, le 30 septembre 2014

voiturepsa

 

AUTOMOBILE. L’arrivée en production de deux nouveaux véhicules favorise une modernisation des équipements de l’usine historique du constructeur national.

 

La baisse des ventes des modèles 3008 et 5008 conduit au départ de 300 des 1100 intérimaires actuellement employés.

 

La CFDT s’attend à terme à une baisse des effectifs à plein temps en dessous de la barre des 10 000 personnes.

 

Yvan Lambert, directeur de PSA Sochaux (Pays de Montbéliard, Doubs) en poste depuis juillet, a confirmé hier, lundi 29 septembre, en comité d’établissement mensuel le programme de 300 millions d’€ d’investissements jusqu’en 2017, annoncé par son prédécesseur en fin d’année dernière.

 

Il découle de l’arrivée en fabrication de deux nouveaux véhicules : la remplaçante de la Peugeot 3008 (projet P8) et un crossover pour le groupe General Motors de la marque Opel.

 

« C’est une bonne nouvelle compte tenu de la situation qu’a connue notre groupe et l’espoir d’une relance pérenne d’activité pour Sochaux pour préserver l’emploi », indique Pascal Pavillard, secrétaire et délégué du syndicat FO.

 

Les investissements s’élèvent à 240 millions d’€ pour les nouveaux projets et 60 millions en équipements et modernisation des ateliers stratégiques. 

 

sochaux_1_1
Le modèle 308 continue de très bien se vendre.

Départ de 300 intérimaires

Ils porteront pour cette seconde enveloppe sur la mise en place d’un atelier de ferrage, imaginé comme le plus moderne du constructeur, la modernisation d’une presse d’emboutissage, permettant de réaliser deux pièces à la fois, la rénovation des installations de peinture pour travailler simultanément en bi-ton, et l’amélioration des flux logistiques ainsi que de la qualité en sortie de chaîne.

 

Grâce à ces développements, l’usine devrait monter en puissance pour passer de 320 000 unités fabriquées fin 2014 à 380 000 en 2016.

 

En termes de montage, la ligne qui assemblage la 308 conservera ses deux équipes et demi, en raison de la bonne tenue des ventes avec tout récemment la mise en fabrication du modèle break très demandé.

 

Celle qui est affectée aux modèles 3008, 5008 et DS5 verra une partie de son personnel partir en formation durant le mois d’octobre pour s’adapter à la production des futurs modèles.

 

Au niveau social, PSA Sochaux-Montbéliard, qui emploie 10 340 salariés en CDI et 1100 intérimaires, et fait vivre près de 40 000 personnes de la région avec la sous-traitance, va renvoyer 300 intérimaires entre novembre et décembre du fait d’un essoufflement des ventes de la 3008 et de la 5008.

 

Ce que dénonce dans un communiqué la CGT : « Sans doute pour les rappeler dans quelques mois, mais cela fait des dégâts dans les familles et perturbe la bonne organisation du travail ». Le syndicat propose au contraire de les conserver et d’anticiper les départs en « congé senior, initialement prévus en 2015 et 2016 ».

 

La CFDT s’inquiète de son côté du silence de la direction quant à la baisse continue des effectifs permanents.

 

« Elle ne souhaite pas répondre sur le sujet, mais nous allons bientôt descendre sous la barre des 10 000 », regrette Guy Miseré, le représentant syndical de la centrale au comité d’établissement.

psasochaux
Le programme de 300 millions d'€ d'investissement devrait porter la capacité du site à 380 000 véhicules produits par an d'ici à 2016.


Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises

Mots-clés : Franche-Comté, automobile, Sochaux, Investissement, PSA Sochaux, industrie automobile, Pays de Montbéliard

Découvrez également les articles associés :

En Alsace, 2CRSI prépare une entrée en bourse pour défier les serveurs informatiques de la Silicon ValleyEn Alsace, 2CRSI prépare une entrée en bourse pour défier les serveurs informatiques de la Silicon Valley
Duret veut mettre la sellerie cousue-main à la portée du monde entier grâce à internetDuret veut mettre la sellerie cousue-main à la portée du monde entier grâce à internet
Le Bourguignon Adventys accueille deux fonds d’investissement pour doubler d’activité d'ici à cinq ansLe Bourguignon Adventys accueille deux fonds d’investissement pour doubler d’activité d'ici à cinq ans
A Autechaux, MBP remercie la crise et continue à investir dans les hommes et les machinesA Autechaux, MBP remercie la crise et continue à investir dans les hommes et les machines

Commentez !


Combien font "3 plus 3" ?

Envoyer votre commentaire