Pourquoi le couple américain Dupré-Nunnely mise sur le vin de Bourgogne à Rully et au Château de la Commaraine à Pommard

Publié par Didier Hugue, le 17 novembre 2017

VINS/BOURGOGNE/CHAMPAGNE. Le couple américain, amoureux de la France, de son art de vivre et de ses vins acquiert un domaine viticole à Rully, dans la Côte Chalonnaise et le château de la Commaraine, à Pommard, dans la Côte de Beaune, qu’ils transforment en un espace d’oenotourisme de luxe.
Denise Dupré et Mark Nunnelly sont déjà propriétaires des Champagnes Leclerc Briant et achèvent la rénovation du 5 étoiles Royal Champagne à Epernay.

 

cellierduchateaucommaraine
Le cellier du château de la Commaraine où sont entreposét les fûts pour l'élevage de ce monopole de 3,75 hectares en Pommard 1er cru. © Traces Ecrites.

 

Après la Champagne, la Bourgogne. Denise Dupré, doyenne de l’Université de Boston et Mark Nunnelly, fondateur du fonds d’investissement Bain Capital (qu'il avait constitué avec Mitt Romney, le candidat malheureux face à Barack Obama en 2012), vont développer un concept d’oenotourisme haut de gamme au Château de la Commaraine, à Pommard (Côte-d’Or).

 

Le couple américain, passionné « d’art de vivre à la française », vient d’acquérir ce manoir construit en 1112 par le duc Eudes de Bourgogne, ainsi que l’exploitation du domaine viticole attenant, un monopole de 3,75 hectares en appellation Pommard 1er cru, dont le foncier demeure propriété de la famille Jaboulet-Vercherre.

 

Ecole des vins

 

En 2014, il avait racheté le Royal Champagne à Champillon, tout près d’Epernay (Marne) à un groupe italien, un hôtel renommé que les nouveaux propriétaires sont en train de rénover pour en faire un complexe hôtelier 5 étoiles de 48 chambres et suites, avec deux restaurants, dont un gastronomique ainsi qu'un spa grand luxe.



Les travaux qui s’élèvent à 30 millions sont en cours pour une ouverture programmée au 1er trimestre 2018. « Comme en Champagne, Denise Dupré et Mark Nunnelly souhaitent s’installer dans la durée, à l’opposé de ces investisseurs spéculateurs avides d’un bon coup ou d’un placement patrimonial valorisable », assure Jean-Luc Vitoux, ancien avocat, devenu leur fondé de pouvoir pour leurs intérêts en France.

 

chateaudelacommaraine
Le château de la Commaraine, un manoir du 12ième siècle appelé à devenir un mini-resort de luxe. © Traces Ecrites.

 

Des investissements pour plus de 30 millions d’€ en Bourgogne

 

Avant de se lancer dans l’oenotourisme, les Américains avaient déjà fortement investi dans le vin. En Champagne avec la maison Leclerc Briant à Epernay (chiffre d’affaires de 2,2 millions d’€ en 2016, source societe.com) qui exploite 10 hectares de vignes essentiellement en premier cru. Et plus récemment en Bourgogne.


En mai dernier, ils rachètent le domaine Belleville à Rully, dans la Côte Chalonnaise (Saône-et-Loire) : 22 hectares en appellations village et 1er cru. Cette exploitation devrait passer progressivement en biodynamie, sous la responsabilité d’Hervé Jestin, l’œnologue de la maison champenoise déjà convertie à cette pratique culturale.

 

Banniere-Fondation-TracesEcrites


Dans le même temps, ils acquièrent à Meursault (Côte-d’Or), la société de négoce Le Manoir Murisaltien-Demessey qui élèvera dans ses propres chais uniquement des grands vins, selon des sources d'approvisionnement autres que les deux domaines.

 

Du Château de la Commaraine, Denise Dupré et Mark Nunnelly veulent en faire un « mini-resort » de luxe avec une dizaine de chambres, un spa, et « si possible » un restaurant étoilé. Le montant des acquisitions et des investissements en Bourgogne demeurent confidentiels, mais dépasserait les 30 millions d’€.

 

Qui est Jean-Luc Vitoux ?

 

jlvitoux

 

Cet ancien avocat en droit des affaires du cabinet Fidal, basé à Reims, n’est pas un inconnu dans le monde du vin. Spécialisé en réglementation vini-viticole, il est même pour devenu au fil des ans le responsable national de ce réseau juridique.

Âgé de 50 ans, il s’occupe, en avril 2012 du rachat, pour le compte du couple d'Américains Dupré-Nunnely, du domaine champenois Leclerc-Briant, à Épernay (Marne), puis deux ans plus tard de l’hôtel Royal Champagne, à Champillon, près d’Épernay, voué à devenir un 5 étoiles luxe, version Relais & Châteaux.

Devenu depuis leur fondé de pouvoir, Jean-Luc Vitoux travaille dorénavant pour eux et s’est occupé de leurs acquisitions en Bourgogne.

 

chateaucommaraine
L'arrière du château de la Commaraine. © Traces Ecrites.

Retrouver le secteur des industries viti-vinicole en Côte-d'Or en cliquant sur le logo :

 invest



Roger Martin BTP
Article classé dans : Territoires

Mots-clés : Champagne, Vins de Bourgogne, Meursault, oenotourisme, Bourgogne Franche-Comté, Epernay, Denise Dupré, Mark Nunnelly, Château de la Commaraine, Royal Champagne, domaine Belleville, Rully

Découvrez également les articles associés :

Naissance de la SEM Henri Poincaré : l'économie mixte comme outil du développement économique dans le Grand EstNaissance de la SEM Henri Poincaré : l'économie mixte comme outil du développement économique dans le Grand Est
Are you Made in Jura ? Sept entreprises qui se développent à Dole  le revendiquentAre you Made in Jura ? Sept entreprises qui se développent à Dole le revendiquent
Avec les derniers équipements de l’Institut Image et le projet de Cité du numérique, Chalon-sur-Saône amplifie sa vocation sur l’image Avec les derniers équipements de l’Institut Image et le projet de Cité du numérique, Chalon-sur-Saône amplifie sa vocation sur l’image
En Saône-et-Loire, Mecateamcluster inaugure la première halle mutualisée de maintenance ferroviaireEn Saône-et-Loire, Mecateamcluster inaugure la première halle mutualisée de maintenance ferroviaire

Commentez !


Combien font "8 plus 5" ?

Envoyer votre commentaire