Traces Ecrites News, le club
  • Groupe Seb
  • Moutarderie Edmond Fallot
  • Charlois
  • Specific log

Pour décompresser un peu...

Publié par Christiane Perruchot, le 29 juillet 2011

EVASION.

- Anniversaire. Hommage à l'audace monumentale de Bartholdi, le géniteur du Lion de Belfort… durant tout l'été, des sculptures proches de la taille de Gulliver investissent rues et places de Belfort. Prologue au 130ème anniversaire du Lion, fêté les 17 et 18 septembre 2011, cette exposition en plein air réalisée par les musées de Belfort et le FRAC de Franche-Comté, veut montrer les liens que Bartholdi entrevit entre la sculpture et les grands travaux.

Des bottes de sept lieues au pied des remparts de la citadelle, des lames d'acier cintrées à froid pesant plus de 2 tonnes (!) sur la place Corbis et une demi-douzaine d'autres œuvres sont visibles jusqu'au 25 septembre.

D'ici là, le Lion aura été inauguré, car aussi curieux que cela puisse paraître, il ne l'a  pas été à l'époque, car son auteur s'était fâché avec les autorités locales. Les 17 et 18 septembre, coïncidant avec le 140 ème anniversaire de la levée du siège  de 1870-71, l'harmonie devrait être totale autour de l'événement à l'allure de fête populaire : guinguettes, marchés et métiers d'autrefois, jeux de pistes, montreurs d'ours, cortège costumé, concerts avant l'inauguration officielle le dimanche soir.

Si une visite plus calme de Belfort vous tente davantage, sachez que des visites guidées de la citadelle (prévoir bonnes chaussures et lampe de poche pour emprunter les galeries) et de la ville historique ont lieu tout l'été, et qu'un espace dédié à Frédéric Bartholdi a ouvert au musée d'histoire (dans l'enceinte des fortifications).

Réservation obligatoire à la maison du tourisme, tél.: 03.84.55.90.90. www.befort-tourisme.com

- Festivals. Parmi les festivals les plus originaux de l'Est, Les Nuits Cajun et Zydeco de Saulieu (Côte-d'Or) reviennent du 4 au 7 août 2011. Créé il y a 18 ans par des passionnés de cette musique venue de Louisiane, le festival cajun dépayse dans une ambiance bon enfant avec des groupes du monde entier. Entre autres cette année, Lee Benoît et The Bayou Stompers (USA), Colin & The Crawfish (GB), Jeffery Broussard (USA), les français Mousse Espagnole et Blue Bayou (ces derniers sont installés en Saône-et-Loire).

Tout le monde danse tard dans la nuit et, le dimanche, sur la place principale de la cité du sculpteur Pompon, connue aussi des gastronomes avec le Relais Bernard Loiseau.

Programme complet : www.bayouprod.com/Saulieu2011.htm#film

Pour ceux qui ne connaissent pas la musique cajun, toujours populaire en Louisiane, un grand classique sur You Tube par Lee Benoît :

www.youtube.com/watch?v=-ItkAVRPhAM

A Besançon, la saison culturelle d'été "les F'estivales", se poursuit les vendredi 29 juillet et samedi 30 juillet avec, dans la Cour du Palais Granvelle vendredi (21h - gratuit) : Les Titans, un "Muscles" Opéra par Sentimental Noise et, le samedi, un concert à 4 mains, Les années romantiques.

Les deux jours : les Flâneries insolites dans la Cour de l'Hôpital St-Jacques (18h30 - gratuit) : Mouvement T de la Compagnie Astragale (danse, chant).

Toute la programmation des « F’estivales » sur le site www.besancon.fr-

- Fête paysanne. Ménessaire, enclave côte-d'orienne en Saône-et-Loire, organise la 5ème édition de la fête du seigle, dimanche 31 juillet 2011, à l'écomusée du Morvan.

Une petite maison en  plein cœur du village raconte la tradition agricole du seigle qui a perduré jusque dans les années 1950, habillant les toits des maisons de chaume. Comme dans une salle de classe, on y a apprend des leçons de choses sur le tableau noir et de grandes affiches.

Tous les deux ans, la fête du seigle fait revivre les battages à l'ancienne, les manèges à vaches, au son d'orgues de barbarie, en mangeant des crapiauds, galettes de pommes de terre ou de pommes en l'air, que l'on déguste bien chaudes.

- Sur les canaux en Bourgogne. Viennent de sortir un topoguide de 84 pages sur le canal du Nivernais qui s'adresse plus particulièrement aux amateurs de vélo et  un guide d'accueil touristique, en 4 langues, pour profiter des activités et services disponibles tout le long de la voie d'eau et à proximité.

Le premier est disponible dans tous les points de vente du réseau Michelin, l'éditeur, au prix de 9,90 €.

Le second est diffusé gratuitement dans les Offices de Tourisme et Syndicats d'Initiative de l'Yonne et de la Nièvre.

Mieux connaître le canal du Nivernais qui relie Decize, à la confluence de la Loire, à Clamecy et la rivière Yonne.

www.nievre-tourisme.com/rivages-bourgogne/canal-nivernais_46.htm

- En attendant les vendanges. A Pernand-Vergelesses (Côte-d'Or), dans la côte de Beaune, une expo de photos ressorties des albums des familles de vignerons du cru, raconte l'histoire d'Abel Moine, conseiller municipal de 1925 à 1946 qui eût un sens incomparable de l'animation du village.

Un exemple : sitôt les vendanges finies, les jeunes se réunissaient sous sa conduite à la salle municipale pour répéter des saynètes et fabriquer les décors avec des matériaux de fortune. Ces comédies étaient représentées 2 ou 3 fois dans l'hiver devant les habitants du village et à Ladoix-Serrigny, village voisin.

Voilà pourquoi on lui attribue cette pratique traditionnelle du théâtre à Pernand que la personnalité de Jacques Copeau, "patron" du théâtre du Vieux-Colombier à Paris, fit connaître au-delà de la côte de Beaune.

Un enregistrement sonore relate des souvenirs pittoresques par la voix de ses deux petites cousines, âgées aujourd'hui de 84 et 88 ans.

Exposition réalisée par l'association Pernand-Passionnément, en libre accès tous les après-midis de l'été, du moins jusqu'aux vendanges qui s'annoncent proches... sûrement avant fin août dans la côte de Beaune. A la "maison de Jeanny", en haut du village (prendre la direction du panorama de Frétille).



Roger Martin BTP
Article classé dans : Evasion

Mots-clés : Besançon, Franche-Comté, Bourgogne, Belfort, Saulieu, Ménessaire, canaux de Bourgogne, Pernand-Vergelesses

Découvrez également les articles associés :

Les Fonctionnaires, épisode du tome 5 :  Il suffit des fois de presque rien pour motiver les troupesLes Fonctionnaires, épisode du tome 5 : Il suffit des fois de presque rien pour motiver les troupes
Profession guide ornithologue : sur la route des migrations des oiseaux au lac du Der en Haute-MarneProfession guide ornithologue : sur la route des migrations des oiseaux au lac du Der en Haute-Marne
Le musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon tout beau tout neuf pour accueillir Emmanuel MacronLe musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon tout beau tout neuf pour accueillir Emmanuel Macron
Les Fondus des vins de nos régions : l’Alsace, la Bourgogne, la Champagne et le Jura Les Fondus des vins de nos régions : l’Alsace, la Bourgogne, la Champagne et le Jura

Commentez !


Combien font "8 plus 7" ?

Envoyer votre commentaire