Pluie de trophées dans les entreprises du Grand Est et de Bourgogne-Franche-Comté

Publié par La Rédaction, le 08 décembre 2017

ECO)BREF. Les Trophées Alsace Innovation 2017 soulignent la vitalité créatrice de l'économie régionale. Quatre dirigeantes de Bourgogne-Franche-Comté et du Grand Est en lice pour la finale nationale des Trophées des Femmes de l’Économie, le 15 décembre à Paris. Luthier et relieur, deux métiers d’art mis à l’honneur en Côte-d’Or et en Saône-et-Loire.

 

- Les entreprises innovantes d'Alsace sur le devant de la scène.

 

tropheesalsaceinnov
Les finalsites et lauréats des Trophées Alsace Innovation 2017

 

Un vent d'optimisme soufflait le 30 novembre dernier à Colmar à la remise des Trophées Alsace Innovation 2017. Le concours organisé par l'agence Alsace Innovation est toujours l'occasion de souligner la vitalité créatrice de l'économie régionale, au travers d'entrepreneurs qui se lancent dans l'aventure de la start-up ou font avancer leur société vers des horizons nouveaux.

Pour cette 14ème édition, 29 entreprises étaient sélectionnées, 14 ont été déclarées finalistes et 7 lauréats ont été choisis : un parmi chacune des filières d'excellence correspondant aux thématiques respectives des pôles de compétitivité partenaires des Trophées - Alsace BioValley, Fibres Energivie, Véhicule du Futur, Hydreos - et du cluster Rhenatic, une “start-up de croissance”, une “usine du futur ” et un prix Coup de cœur. M.N.

 

cetimdecembre

 

• Filière d'excellence Santé : Hypno VR à Lampertheim (Bas-Rhin).


La société développe une solution logicielle qui recourt à la réalité virtuelle pour effectuer des anesthésies sous hypnose, considérée comme une voie du futur car moins génératrice d'effets secondaires que l'anesthésie traditionnelle.

 

• Filière d'excellence Systèmes constructifs durables et transition énergétique : Keey Aerogel à Schlierbach (Haut-Rhin)


La société a conçu un principe de récupération de la silice contenue dans les déchets de construction et de démolition pour les transformer en un aérogel, un nanomatériau aux performances très prometteuses d'isolation thermique et acoustique, mais coûteux. Le procédé de Keey Aerogel permet une réutilisation à prix moindre. Un brevet a été déposé, la technologie a été validée auprès du groupe Lafarge et une unité de production d'aérogel est en construction.

 

Ecole des vins

 

• Filière d'excellence Mobilités : Punch Powerglide à Strasbourg (Bas-Rhin)


Ce lauréat est un poids lourd, puisqu'il s'agit de l'usine de boîtes de vitesse d'un millier de salariés du groupe belge Punch qui a succédé à General Motors sur place. Il est récompensé pour sa boîte de vitesse pour véhicules hybrides. L'innovation consiste à intégrer dans la transmission conventionnelle un moteur électrique, un embrayage pour la déconnexion du moteur thermique et une pompe auxiliaire associée à un circuit hydraulique modifié.

 

• Filière d'excellence Eau : BFG Environmental Technologies à Illkirch (Bas-Rhin)

 

bfg
Rémy François, directeur R&D de BFG. © Philippe Stimweiss.


La société a créé le prototype d'une station d'épuration miniature pour des toilettes non raccordées à un réseau d'assainissement, au moyen d'une simple prise de courant. Idéal pour les événements. Un traitement biologique supprime les produits chimiques et valorise les déchets organiques en engrais ou biogaz.

 

• Filière d'excellence Numérique : Systancia à Sausheim (Haut-Rhin)


L'éditeur de logiciels a conçu une fonctionnalité, AppliDis Booster, qui accélère l'accès aux applications à partir d'algorithmes qui prévoient le comportement des utilisateurs.

 

norcan
Norcan (Haguenau, Bas-Rhin), prix Usine du futur pour son robot collaboratif d'assistance à la préparation de commandes et à la manutention.

 

Sont également lauréats : Sirfull (Schiltigheim, Bas-Rhin), start-up de croissance, pour sa plate-forme cloud de gestion du cycle de vie d'équipements industriels, Norcan (Haguenau, Bas-Rhin), Usine du futur pour son robot collaboratif d'assistance à la préparation de commandes et à la manutention, et Siel Bleu Développement à Strasbourg, Coup de coeur  pour ses matériels d'activités physiques adaptés aux personnes âgées.

 

 

sielbleu
Siel Bleu Développement à Strasbourg, Coup de coeur pour ses matériels d'activités physiques adaptés aux personnes âgées.

 

hlm

 

- Quatre dirigeantes de Bourgogne-Franche-Comté et du Grand Est en lice pour la finale nationale des Trophées des Femmes de l’Économie.


Lauréates des Trophées des Femmes de l’Economie dans leur région, quatre entrepreneures sont nominées pour la finale nationale qui se déroulera vendredi 15 décembre à Paris, aux salons Hoche à partir de 18h, sous la présidence de la marraine 2017, Viviane Chaine-Ribeiro, P.-DG de Talentia Software et présidente de la fédération Syntec.

Le jury a remarqué une candidate dans le Grand Est et trois en Bourgogne-Franche-Comté pour « leur ténacité, leur courage, et bien sûr, leur chemin de vie professionnelle exemplaire ». Depuis 2010, les Trophées Les Femmes de l’Économie sont des événements régionaux annuels, dédiés aux femmes créatrices d’entreprise, dirigeantes ou investies à un haut niveau de responsabilité au sein de leur organisation et dans leur région. 3.000 candidatures ont été déposées qui ont révélé 340 talents. C.P.

 

cuinetfiers
Isabelle Cuinet (à gauche) et Marie Fiers.

 

• Nominée Prix Innovation sociale


Christelle CUINET, biographe hospitalière chez Traces de Vies (Jura). Elle fait parler les malades, notamment les enfants, pour qu’ils s’évadent de leur maladie et transcrit le scénario de leur histoire dans un livre qui leur est remis à la sortie de l’hôpital.

 

• Nominées Cheffe d’entreprise prometteuse


Marie FIERS, présidente d’Urbanleaf (Côte-d’Or). L’aquaponie, culture associant l’eau et l’élevage des poissons, est une des solutions qui pourrait aider à nourrir une planète de plus en plus peuplée.
Déborah FINDEIS SCHÄFER, présidente d’Alim’ento (Moselle). Un autre pari de l’alimentation de demain, à base d’insectes.

 

 

alimentobaillard
Déborah Finder Schaëffer (à gauche) et Emmanuelle Baillard.

 

• Nominée International


Emmanuelle BAILLARD, gérante de Nectars de Bourgogne (Côte-d’Or). A l’étranger, c’est la Bourgogne et plus largement, l’art de vivre français que vend cette productrice de jus de fruits.

 

BPALCnovembre

 

 

luciani
Jessica Luciani exerce le métier de luthier.

- Les métiers d’art à l’honneur en Bourgogne.

 

Les métiers de la tradition, c'est-à-dire de l’artisanat qui utilise des matériaux et des techniques d’époque, ont encore de l’avenir.

 

C’est ce qu’a voulu démontrer la Chambre de métiers et de l’artisanat Côte-d’Or/Saône-et-Loire aux derniers prix des Métiers d’art de Bourgogne.

 

Luthier à Blanot (Saône-et-Loire), Jessica Luciani, a remporté le concours pour son œuvre “Alto Modèle Maggino”, un instrument s’inspirant de l’alto construit par le luthier Giovanni Paolo Maggini à Brescia vers 1610. Elle reçoit une dotation financière de 1000 €.

 

Un prix Coup de cœur a été remis à Marie-Claude Brauner, relieuse installée à Nevers, pour la réalisation d’un fac simile d’un manuscrit médiéval (dotation de 500 €). C.P.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises

Mots-clés : Côte-d'Or, Jura, Saône-et-Loire, Haut-Rhin, Grand Est, Bas-Rhin, Nectars de Bourgogne, Systancia, Moselle, Punch Powerglide, Bourgogne Franche-Comté, Trophées Alsace Innovation, Trophées Femmes de l’économie Grand Est, Traces de Vies, Hypno VR, Keey Aerogel, BFG Environmental Technologies, Sirfull, Norcan, Siel Bleu, luthier, Alimento, trophées Femmes de l'économie Bourgogne-Franche-Comté

Découvrez également les articles associés :

Les frères Allemandou inaugurent avec Frapak leur seconde usine de plasturgie à Sens en association avec Marjolein PutterLes frères Allemandou inaugurent avec Frapak leur seconde usine de plasturgie à Sens en association avec Marjolein Putter
En Moselle, Laboratoires Lehning inaugure un investissement de 12,4 millions d’€En Moselle, Laboratoires Lehning inaugure un investissement de 12,4 millions d’€
La brasserie familiale alsacienne Meteor met la huitième génération aux commandes de ses cuves La brasserie familiale alsacienne Meteor met la huitième génération aux commandes de ses cuves
François Labet, le bien né et bien éduqué vigneron du Château de la Tour au sein du domaine du Clos de VougeotFrançois Labet, le bien né et bien éduqué vigneron du Château de la Tour au sein du domaine du Clos de Vougeot

Commentez !


Combien font "8 plus 1" ?

Envoyer votre commentaire