Pays de Montbéliard : Découpe H2O met la pression

Publié par Pierre-Yves Ratti, le 29 janvier 2014
Marc Wollenschneider avec l'une des pièces produites par son entreprise Découpe H2O, qu'il a créée en 2009.
Marc Wollenschneider avec l'une des pièces produites par son entreprise Découpe H2O, qu'il a créée en 2009.

SUCCESS STORY. D'ici quelques semaines, Découpe H2O va emménager dans des locaux dignes de son démarrage réussi.

La PME reste à Technoland Etupes, près de Montbéliard (Doubs), mais quitte des ateliers exigus pour un bâtiment de 891 m² flambant neuf.

Créée en avril 2009 par Marc Wollenschneider, l'entreprise de découpe à jet d'eau très haute pression démarre sur les chapeaux de roue.

Histoire d'un cadre du secteur automobile qui a voulu voler de ses propres ailes.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

122 000 € durant les quatre premiers mois, 410 000 € pour la première année pleine, 729 000 € pour la seconde et 975 000 € de chiffre d'affaires en 2012... En annonçant un chiffre d'affaires d'environ 920 000 € pour 2013, Marc Wollenschneider a un brin de déception dans la voix face au léger tassement enregistré l'année dernière.

Qu'importe : le démarrage de l'entreprise, spécialisée dans la découpe à jet d'eau, est impressionnant. Avant de se lancer en 2009, le dirigeant était technico-commercial dans une entreprise du secteur automobile.

La mésentente avec son patron sur une demande spécifique d'un client, à laquelle il estimait que les entreprises régionales ne pouvaient répondre en temps et en heure, l'a décidé à se lancer dans l'aventure de la création d'entreprise.

Une aventure certes, mais en limitant les risques. « J'ai fait une grosse étude de marché pendant un an et demi, raconte Marc Wollenschneider. Cela m'a permis de détecter de gros clients potentiels et ensuite, le bouche-à-oreille a fonctionné ».

Lauréat du Réseau Entreprendre en Franche-Comté, il démarre avec d'emblée quinze clients, dont plusieurs groupes mondiaux.

Le découpeur à jet d'eau très haute pression, installé alors dans la pépinière d'entreprises de Technoland à Etupes, dans le Pays de Montbéliard (Doubs), démarre rapidement. Marc Wollenschneider passe huit mois seul à bord, mais aujourd'hui, il emploie 6 salariés.

La découpe au jet d'eau, plus précise que le laser, permet de découper les matériaux sans altérer leur qualité : pas de chauffe et pas de durcissement.

Des pièces en pleine phase de découpe à l'eau projetée à haute pression.
Des pièces en pleine phase de découpe à l'eau projetée à haute pression.

L'eau projetée à plus de 4000 bars

Cette technique permet de réaliser des trous inférieurs à 0,8 fois leur épaisseur. L'eau est propulsée à plus de 4000 bars, entre mach 2 et mach 3.

Quasiment tous les matériaux peuvent être découpés à l'eau : cuivre, aluminium, laiton, inox ou encore l'inconel, alliage utilisé dans les turbines.

Les principaux débouchés de l'entreprise sont les sous-traitants de la mécanique, de l'automobile, de l'énergie ou encore du BTP.

Implantée au cœur de l'Aire urbaine Belfort-Montbéliard, Découpe H20 est donc en plein dans son marché-cible.

Marc Wollenschneider ne joue cependant pas que la carte de la proximité géographique. Certaines de ses pièces sont parties à l'export qui représente pour l'instant 3 ou 4% du chiffre d'affaires : en Suisse voisine, mais aussi en Espagne, en Hollande et jusqu'en Russie.

La visibilité sur le carnet de commande ne dépasse pas un mois, mais Découpe H2O fait de la réactivité l'une de ses forces.

Avec parfois des résultats spectaculaires. D'une vitrine placée à l'entrée de l'entreprise, Marc Wollenschneider sort une pièce pliée, support de carte électronique dans l'automobile.

Alors qu'un fournisseur la produisait en 3/4 d'heure avec 39 cotes hors tolérance, DH2O la produit en 3 minutes avec seulement neuf cotes dépassées de 1/10e sur 105 cotes de référence.

Un résultat atteint, non seulement grâce à l'investissement dans une presse-plieuse numérique multi-axes, mais aussi, estime le P-DG, « dans la qualité de la présentation de la pièce ».

1.Les nouveaux locaux encore en chantier : le déménagement est prévu en mars.
Les nouveaux locaux encore en chantier : le déménagement est prévu en mars.

En déménageant à quelques centaines de mètres de ses actuels locaux dans un nouveau bâtiment de près de 900 m² au sol (contre 650 m² actuellement), DH2O va rationaliser ses flux et disposer de conditions de travail plus favorables.

La préparation de pièces brutes (pliage, mécano-soudure, retouches de pièces de série, montage), facteur de valeur ajoutée, sera ainsi séparée du reste de la production.

L'investissement, réalisé à travers la création d'une SCI, s'élève à plus de 600 000 €. L'installation est prévue début mars.

Photos : Pierre-Yves Ratti.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises

Mots-clés : Franche-Comté, Doubs, Pays de Montbéliard, Technoland, Découpe à jet d'eau, Découpe H2O, Marc Wollenschneider

Découvrez également les articles associés :

A Villers-le-Lac, le Chantier Naval Franco-suisse tient bon la barre pour marins d'eau douceA Villers-le-Lac, le Chantier Naval Franco-suisse tient bon la barre pour marins d'eau douce
La filière automobile de l’Est se porte mieux et distingue deux entreprises performantesLa filière automobile de l’Est se porte mieux et distingue deux entreprises performantes
La Manufacture de Digoin Grès et Poteries, lauréate du Réseau Entreprendre BourgogneLa Manufacture de Digoin Grès et Poteries, lauréate du Réseau Entreprendre Bourgogne
Les Canalous lancent le premier coche de plaisance, un six cabines sans permis pour 12 personnesLes Canalous lancent le premier coche de plaisance, un six cabines sans permis pour 12 personnes

1 réponse(s) à "Pays de Montbéliard : Découpe H2O met la pression"

  1. Weber Consultant®dit :

    Bravo à cet entrepreneur qui a compris que le marché de la THP est encore susceptible de fournir beaucoup d'emplois. Ayant oeuvré dans ce secteur pendant plus de 25 années, j'ai pu mesurer la frilosité dont font preuve des clients pour faire appel à cette technologie. Daniel Weber Consultant freelance THP 0624931520

Commentez !


Combien font "3 plus 8" ?

Envoyer votre commentaire