Traces Ecrites News, le club
  • Rougeot
  • CLEIA
  • Hotel La Cloche
  • Roch Constructeur Bois

Passeport Bourgogne : en route chauffeur !

Publié par Didier Hugue, le 16 octobre 2014
voiture
Le fermeture des lignes régulières au départ de l'aéroport de Dijon-Bourgogne n'handicape pas l'activité de Passeport Bourgogne.

 

TRANSPORT. L’entreprise de Sylvie Bretagnolle et Christian Colin loue des voitures avec chauffeur lors de voyages d’affaires ou d’agrément.

Une jolie réussite pour ce couple à la ville comme au volant qui a su séduire une clientèle de VIP et d’agences de voyages.

Transferts d’aéroport, déplacements professionnels, ballades touristiques, leurs prestations sont à la carte et l’accueil toujours personnalisé.

Découverte d’un métier où le sens du contact et la discrétion priment.

 

Aux portes de l’aéroport de Dijon-Bourgogne, où la société Passeport Bourgogne a ses bureaux, les trois minibus haut de gamme de 9 places n’attendent que le top départ. Avec 80 000 à 100 000 km par an au compteur, ils ne restent jamais longtemps à l’arrêt. « Nous les changeons tous les deux ans environ, car nous voulons disposer des derniers modèles », explique Christian Colin, co-gérant de Passeport Bourgogne.

 

Voilà vingt ans que cela dure, très précisément depuis le mois d’août 1994 quand Sylvie Bretagnolle décide de créer une entreprise de location de véhicules avec chauffeur. Christian, son mari, l’a rejoint peu de temps après et ne le regrette pas. « C’est un métier riche en contacts et nous aimons vraiment tous les deux conduire », précise-t-il.

 

Couple à la ville comme au volant, ils commencent par séduire une clientèle étrangère de professionnels qui visite les nombreuses maisons de vin bourguignonnes en effectuant des transferts d’aéroport : Paris, Lyon, Genève ou encore Mulhouse-Bâle, jusqu'au lieu de rendez-vous. « Comme nous avons de très bon contacts avec la Confrérie des Chevaliers du Tastevin, le bouche à oreille a été très vite dans le milieu viticole », souligne Sylvie Bretagnolle.

 

Les prestations de transport s’élargissent depuis une dizaine d’années aux agents de voyages pour des circuits touristiques et à de l’événementiel : congrès, séminaires… Passeport Bourgogne (200 000 € de chiffre d’affaires) ne travaille que sur réservation avec une forte activité entre mars et novembre. L’ouverture de lignes à bas coût au départ de l’aéroport de Dole-Tavaux offre aussi un potentiel de développement, d’autant que le Jura est aussi une magnifique région viticole.

 

parc_1

 

Sur fond de musique country

 

« Nous réfléchissons à suggérer des circuits sur-mesure, de trois ou quatre jours, qui passeraient par Reims, Chablis, Beaune, Arbois et pourquoi pas le Beaujolais », indique Christian Colin. Quelques heures passées en leur compagnie montre que leur métier n’est pas facile, du moins pas avec tout le monde.

 

Les Américains ou les Japonais sont carrés et plutôt faciles convoyer. Bien que ce ne soit pas une généralité, les Chinois changent le programme à chaque instant, quant aux Russes, ils demandent toujours plus. Reste dans cette typologie de clientèle : la nôtre - les Français - qui a pour trait essentiel de caractère de vouloir tout savoir des lieux traversés et des monuments croisés. Aussi, nos deux chauffeurs se muent parfois en guide touristique et guichet de renseignement : spectacles, restaurants, endroits animés...

 

Reste des attitudes communes à toutes les nationalités : les personnes qui ont toujours eu de l’argent et celles, plus modestes, sont toujours respectueuses et presque amicales. « Mais les nouveaux riches nous prennent parfois pour des larbins et ne comprennent pas par exemple que l’on ne fume pas dans les véhicules, surtout le cigare », raconte Christian Colin.

 

Eux, n'ont pas le privilège qu’il accorde à certains : voyager sur fond de musique country, rock des années 50 et Doo-wop (sous-genre du rhythm and blues), dont il possède près de 3000 enregistrements. On se croirait plongé dans le roman Sur la Route de Jack Kerouac. Du pur bonheur pour tous les amateurs !

 

Au point qu’un pilote américain de jets privés, par ailleurs propriétaire de sa compagnie et guitariste de talent, ne cesse de le convier dans son ranch de Sacramento chaque première semaine d’août, pour une plongée dans une reconstitution grandeur nature du film American Graffiti de Georges Lucas.

 

passeportQui sont Sylvie Bretagnolle et Christian Colin ?

 

Elle, est comptable de formation et a exercé plusieurs années avant de vouloir se mettre à son compte.

 

Lui, a oeuvré dans l’hôtellerie (cuisine et salle), puis a été ambulancier dans le privé, avant de travailler six ans chez le liquoriste dijonnais Briottet.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises

Mots-clés : Dijon, Franche-Comté, Bourgogne, Champagne-Ardenne, tourisme, Passeport Bourgogne, transport de passagers, voiture avec chauffeur, Sylvie Bretagnolle, Christian Colin, voyages d'affaires

Découvrez également les articles associés :

A Nancy, la nouvelle génération désormais aux commandes d’Ateliers Cini profite d’une situation assainieA Nancy, la nouvelle génération désormais aux commandes d’Ateliers Cini profite d’une situation assainie
A 170 ans, Cheval Frères reste l’atout maître du groupe microtechnique IMI A 170 ans, Cheval Frères reste l’atout maître du groupe microtechnique IMI
Le Haut-Marnais GHM, inconditionnel fondu de la fonderie d’art meuble, équipe et agence les villes du monde entier   Le Haut-Marnais GHM, inconditionnel fondu de la fonderie d’art meuble, équipe et agence les villes du monde entier
Le plasturgiste dijonnais Benvic rachète le Polonais Alfa et une start-up italienneLe plasturgiste dijonnais Benvic rachète le Polonais Alfa et une start-up italienne

Commentez !


Combien font "10 plus 10" ?

Envoyer votre commentaire