Où en est Cubik-Home ?

Publié par Christiane Perruchot, le 07 avril 2015

INNOVATION/BOURGOGNE. Le procédé de construction modulaire en béton fibré développé par le Nivernais Cubik-Home poursuit son chemin vers la certification qui lui ouvrirait les portes du marché du logement.

En attendant, la société de R&D implantée à Magny-Cours vient de décrocher une première commande auprès du syndicat de collecte des ordures ménagères de Sichamps, dans la Nièvre.

 

prototype
Le prototype, implanté sur le campus de l'Insa à Lyon.

 

Il n'est pas simple d'imposer un nouveau paradigme dans le bâtiment. David Damichey, fondateur de Cubik-Home en 2011 en témoigne. Les constructions modulaires en béton fibré qu'il a mis au point avec le laboratoire de génie civil et d’ingénierie environnementale de l’Institut national des sciences appliquées (Insa) de Lyon cherchent encore leur marché.

 

« Le chemin pour déployer notre procédé en habitat résidentiel ou collectif s'avère difficile, long et coûteux », affirme le P-DG de la société implantée à Magny-Cours (Nièvre) et qui dispose d'un bureau à Chalon-sur-Saône où, depuis avril 2013, est installée l'une de ses associée, Hélène Minard-Porot, docteur en matériaux.

 

L'aspect réglementaire reste un frein dans le domaine du logement. Lentement, mais sûrement, David Damichey, espère obtenir d'ici la fin de l'année l'agrément du centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB). Pour ce faire, il doit conduire des études complémentaires qui induisent une dépense de 150 000 €.

 

Il doit aussi trouver un assureur qui acceptera de l'accompagner pour la garantie décennale. Si tout va bien, Cubik-Home sera en mesure de réaliser des maisons individuelles en R+1 dans un an.

 

En attendant, le chef d'entreprise a convaincu le syndicat intercommunal de collecte et de traitement des ordures ménagères (Sictom) de Sichamps, dans la Nièvre. En mai ou juin, les employés s'installeront dans un module, tout équipé, qui abritera bureaux et vestiaires.

 

transport

 

Une offre d'hébergement de loisirs

 

Cette première commande va permettre au chef d'entreprise de démontrer la pertinence de son procédé qu'il compte également déployer dans le domaine des habitations légères de loisirs.

 

Déjà, il a apporté une preuve de sa fiabilité en transportant sans encombre le prototype de Nevers à Lyon, où il est entreposé à l'Insa, pour être instrumenté : un béton fibré à ultra-haute performance (BFUP), généralement utilisé pour les ouvrages d'art.

 

banniere adhex

 

« Réduire les délais de construction, les coûts ainsi que l'impact carbone » : c'est la philosophie de base, empruntée à la construction bois. Ici, l'enveloppe du module présente la particularité d'être à la fois structurante et isolante.

 

Brevetée par Cubik-Home, la formulation du béton fibré à ultra-haute performance (BFUP) permet d'utiliser de faibles épaisseurs pour les murs, planchers et plafonds, tout en préservant une solidité et un poids raisonnable pour être transportable.

 

Les dimensions autorisées des transports exceptionnels ont déterminé la taille des modules : d'une longueur maximale de 10 mètres sur une largeur de 4 mètres, ils peuvent s'empiler jusqu'à deux étages et se juxtaposer, en s'affranchissant parfois de fondations, selon la nature du terrain.

 

immeuble
Plusieurs modules empilables et juxtaposables donnent naissance à une grosse maison individuelle ou un petit collectif.

 

La singularité de Cubik-Home relève aussi de son modèle économique. La société ne fabrique pas les modules. Société de recherche et développement, elle travaille avec des partenaires cimentiers auxquels elle vend une licence de process et un prémix à incorporer dans les matériaux.

 

PBA (Préfa Béton Armatures) qui possède une usine de préfabrication à Saint-Amour (Jura) est un partenaire depuis le début. Le chef d'entreprise s'emploie à convaincre d'autres cimentiers, un peu partout sur le territoire. Car la possibilité de les fabriquer au plus près des chantiers est un atout sur le plan environnemental, en réduisant l'impact carbone.

 

Levée de fonds

 

En attendant la certification en France, Cubik-Home amorce un développement à l'export dans des pays où la réglementation est plus souple. Il dit avoir plusieurs contacts au Maroc et en Irlande.

 

2015 pourrait être l'envol, affirme le chef d'entreprise, très soutenu au niveau régional via le réseau de l’innovation et de l’accompagnement bourguignon : l'incubateur Prémice, le conseil régional, Bpifrance, le réseau Entreprendre et dernièrement, le conseil général de la Nièvre qui lui a accordé un prêt à taux zéro de 70 000 €.

 

De nouveaux fonds étant indispensables pour poursuivre son développement, le chef d'entreprise qui reste majoritaire dans son affaire, a déposé un dossier auprès du nouveau fonds d'investissement interrégional Cap Innov'Est.

 

« Aujourd'hui, nous sommes les seuls à développer cette technologie et à long terme, c'est sûr, c'est rentable », affirme t-il. Le prix de vente, à 1350 € TTC le m2, ne devrait pas être un frein.

schema



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises

Mots-clés : Bourgogne, bâtiment, Nièvre, Cubik Home, construction modulaire, Cap innov'Est, béton préfabriqué, Préfa Béton Armatures

Découvrez également les articles associés :

Le DFCO, vecteur d’affaires pour ses sponsors et de notoriété pour la métropole bourguignonneLe DFCO, vecteur d’affaires pour ses sponsors et de notoriété pour la métropole bourguignonne
A l'occasion de ses 60 ans, la société d'économie mixte Sedia trace sa feuille de route pour les trois ans à venirA l'occasion de ses 60 ans, la société d'économie mixte Sedia trace sa feuille de route pour les trois ans à venir
Le fabricant d'isolants Soprema investit 6 millions d'euros dans le recyclage des emballages plastiques à StrasbourgLe fabricant d'isolants Soprema investit 6 millions d'euros dans le recyclage des emballages plastiques à Strasbourg
A Besançon, dans les coulisses d’Usigep, un sous-traitant du luxe petit, mais costaud !A Besançon, dans les coulisses d’Usigep, un sous-traitant du luxe petit, mais costaud !

1 réponse(s) à "Où en est Cubik-Home ? "

  1. Francoisdit :

    Dans le même genre, un cube dans mon jardin c'est top ! Des petits modules de 9m² qui eux aussi s'empilent et se dédoublent à volonté. Ils sont vitrés à 50% toit compris !..... l'ensemble est sur roues et donc mobiles ! www.uncubedansmonjardin.net ! A aller voir !

Commentez !


Combien font "7 plus 4" ?

Envoyer votre commentaire