L'essentiel de Traces Ecrites News

Publié par Christiane Perruchot, le 20 mai 2014
L'aéroport de Dijon-Longivc avait renoué avec les lignes régulières en 2010.
L'aéroport de Dijon-Longivc avait renoué avec les lignes régulières en 2010.
© Eastern Airways

ECO)BREF. Un sursis de trois mois pour l'aéroport de Dijon. Un plan de continuation chez Gerbe. Une association des Sociétés d’Accélération du Transfert de Technologies (SATT). Un tour de France du made in France. Licenciements à la CCI Côte-d'Or. Un nouveau directeur général à la maison de vins Champy. Un comité des sages pour la fusion des régions Bourgogne et Franche-Comté.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

- La CCI de Côte-d'Or prolonge l'exploitation de l'aéroport de Dijon-Longvic, pendant trois mois.

Pour assurer les vols réguliers de l'été, la CCI assistée de l'Armée de l'Air pour le service de sécurité et d'incendie, continue de gérer l'aéroport jusqu'au 1er septembre 2014.

Le conseil régional de Bourgogne qui vient de refuser de prendre le relai (Lire ici l'article de Traces Ecrites News) ainsi que Le Grand Dijon continuent de l'accompagner financièrement jusqu'à cette date.

D'un montant de 240 000 €, les frais d'exploitation sont partagés à parts égales entre les trois partenaires. conseil régional, Grand Dijon et la CCI Côte-d’Or.

Résultante d'une réunion avec le Préfet de Région, la décision se double d'un accord sur les modalités de transfert de gestion à un syndicat mixte.

Formé du conseil régional, du Grand Dijon et de la ville de Longvic - où est implanté l'aéroport -, il assurera le trafic des avions d'affaires et des avions basés.

Dans un communiqué, le personnel de l'aéroport dénonce un  « désastre politico-économique » de l'aéroport dans un contexte,« particulièrement opportuniste mais vraisemblablement mûri depuis de longue date, de la fusion des régions ».

Résultat : « 15 millions d'€ de travaux (...)  jetés par la fenêtre et à priori 7 millions autres (moitié fonctionnement repartis entre 4 partenaires, l'autre moitié d'aide au démarrage des lignes, exclusivement Eastern Airways donc...) depuis 4 ans. »

- Des collants très haut de gamme appuient le plan de continuation de Gerbe, en redressement judiciaire.

Les dirigeants actuels espèrent que le tribunal de commerce de Chalon-sur-Saône sera sensible à la réorientation du fabricant de collants qui emploie 70 personnes à Saint-Vallier, près de Montceau (Saône-et-Loire). Réponse le 26 juin.

- Les Sociétés d’Accélération du Transfert de Technologies (SATT) annoncent la création d'une association pour conduire des actions partagées.

Présidée par Olivier Freneaux, président de la SATT Sud-Est, l'association des SATT regroupe 8 des 12 structures chargées de la valorisation et du transfert des résultats de recherche de 145 établissements publics de recherche français, actionnaires ou rattachés.

Dans l'est, il en existe deux : la SATT Grand Est qui réunit les moyens de recherche des universités de Bourgogne, Franche-Comté, Champagne-Ardenne et Lorraine et la SATT  Conectus Alsace rattachée à l'université de Strasbourg.

Dans les ateliers des chaussettes Labonal. © Romain Gicquiaux
Dans les ateliers des chaussettes Labonal. © Romain Gicquiaux

- La journaliste Sophie Babaz et le designer Romain Gicquiaux entament un tour de France du Made in France qui se traduira par des reportages écrits, audio, photos et vidéos sur une trentaine d’entreprises françaises emblématiques.

Pour se déplacer d’un lieu à l’autre à bord d'un van, ils manient l’art de la débrouille et misent sur l’hospitalité des habitants, à défaut ils dorment à la belle étoile !

Leur périple a débuté la semaine dernière en Alsace chez Labonal à Dambach-la-Ville (Bas-Rhin), l'un des derniers fabricants français de chaussettes, puis chez DMC à Mulhouse (Haut-Rhin).

Il se poursuit cette semaine en Franche-Comté - l’identité des entreprises sera à découvrir en live sur leur site - avant de poursuivre jusqu’en septembre tout le long des frontières terrestres et maritimes du pays.

Le duo de bourlingueurs a davantage misé sur les labels régionaux comme Alsace, Terre Textile que sur le fourmillement d’appellations nationales : Origine France garantie, Entreprise du patrimoine vivant et autres labels ne fournissant qu’une minorité des sujets de reportage.

« Nous voulons raconter des histoires d’entrepreneurs audacieux et de salariés fiers de leur boulot, percer les motivations des hommes qui se cachent derrière un mode de production, exposer leur attachement à un territoire », souligne Romain Gicquiaux.

Leur travail … et leurs péripéties sont à découvrir au fil de l’eau sur leur blog www.tourdefrancedumadeinfrance.fr et à retrouver sur Rue89 qui l'héberge.

banniere_vigilec-sec

- Les personnels de la CCI Côte-d'Or ont manifesté hier 16 mai à Dijon contre la suppression de 21 postes (sur 120), dont 11 licenciements secs.

Le syndicat CFE-CGC, cadres et agents de maîtrise, demande que « les excédents cumulés de plusieurs millions d'€ en 2010, 2011 et 2012, ainsi que ceux à venir 2013, au plan national soient reversés à un budget  régional de restructuration des CCI en Bourgogne ».

En assemblée générale jeudi 15 mai, Benoît de Charette, président de la CCI Bourgogne - pilote depuis la régionalisation du réseau consulaire - a précisé qu'il n'était pas exclu que certains postes pourraient être réaffectés dans d'autres chambres locales ou à la régionale.

Ce dégraissement des effectifs est indépendant des problèmes de l'aéroport de Dijon-Longvic que gère la CCI.

Dimitri Bazas, nouveau directeur général de Champy. © Patrick Sordoillet
Dimitri Bazas, nouveau directeur général de Champy. © Patrick Sordoillet

- Dimitri Bazas devient directeur général de la maison viticole Champy, implantée à Beaune.

Il était depuis 1999 son directeur technique. Cet homme de 50 ans, Grec d’origine est un eonologue reconnu et a longtemps travaillé pour le compte du laboratoire beaunois SGS en tant que consultant auprès de nombreux domaines.

Champy (3,8 millions d’€ de chiffre d’affaires, dont 65% à l’export,  14 salariés), fondée en 1720, est la plus ancienne maison de vins de Bourgogne.

Elle revendique être aussi l'un des pionniers du vignoble bourguignon pour sa pratique rationnelle des méthodes d'agriculture biologique et de biodynamie. Rachetée en juillet 2012, elle appartient à Pierre Beuchet.

- Dans le cadre du projet de fusion des régions Bourgogne et Franche-Comté, Marie-Guite Dufay, présidente du conseil régional de Franche-Comté, a mis en place hier 19 mai, le comité des sages qui livrera, d'ici la mi-septembre, les orientations de ce rapprochement.

Jean-Claude Duverget, ancien proviseur et ancien conseiller régional et Augustin Guillot, ancien maire de Baume-les-Dames le président.

Les membres : Daniel Antony, historien, professeur agrégé honoraire ; Françoise Bevalot, ancienne présidente de l'Université de Franche-Comté ; Robert Chapuis, professeur honoraire Université de Bourgogne et de Franche-Comté ; Alain Chazal, ancien PDG de l'agroalimentaire ; Maurice Collette, professeur honoraire de chimie Université de Franche-Comté et président de Folklore comtois ; Jean-Louis Dabrowski, ancien chef d'entreprise Altitude, ancien président CRCI ; Jacques Gavoille, ancien maître de conférence en histoire contemporaine, Université de Franche-Comté ; François Jeannin, ancien membre du CESER ; André Larcenaux, professeur d'économie, Université de Bourgogne ; Jean-Luc Marion, académicien, philosophe ; Yves Menat, ancien directeur de General Electric Belfort ; Alexandre Moine, professeur de géographie, Université de Franche-Comté ; Jacques Nodin, ancien SGAR de Franche-Comté, ancien Préfet ; Guy-René Perrin, ancien directeur de l'Université d'Alsace ; Michel Vautrot, ancien arbitre international et Michel Viellard, ancien chef d'entreprise, Belfort.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Innovation
Eco)Bref

Mots-clés : Dijon, Franche-Comté, Bourgogne, Alsace, Saône-et-Loire, Champagne-Ardenne, Montceau, transfert de technologies., Vins de Bourgogne, Labonal, DMC, aéroport de Dijon-Bourgogne, CCI Côte-d'Or, Gerbe, SATT, Champy

Découvrez également les articles associés :

Ils innovent  : Btd Systems pour la sécurisation des chantiers de fouille et DTAMedical pour le traitement des plaies difficilesIls innovent : Btd Systems pour la sécurisation des chantiers de fouille et DTAMedical pour le traitement des plaies difficiles
Que devient l’entreprise de l’Yonne RB3D avec ses exosquelettes civils et militairesQue devient l’entreprise de l’Yonne RB3D avec ses exosquelettes civils et militaires
Naissance de la SEM Henri Poincaré : l'économie mixte comme outil du développement économique dans le Grand EstNaissance de la SEM Henri Poincaré : l'économie mixte comme outil du développement économique dans le Grand Est
A Besançon, CRL Ecosolutions s’apprête à transformer les asticots en plastique A Besançon, CRL Ecosolutions s’apprête à transformer les asticots en plastique

2 réponse(s) à "L'essentiel de Traces Ecrites News"

  1. RENARD Andrédit :

    Dans le cadre du projet de fusion des régions Bourgogne et Franche-Comté........ Au secours !! Où sont les chefs d'entreprise???????? Ne laissez pas ce sujet sérieux aux seules mains des profs et des politiques.

  2. BERCHOUXdit :

    C'est quand même un peu fort de voir un syndicat CFE-CGC pour ne pas le nommer, qui se permet de commenter les mouvements en cours actuellement à la CCI 21 alors qu'il est minoritaire et qu'il brille par son absence depuis plusieurs semaines sur ce sujet ! Un peu de décence, Messieurs, s'il vous plait ! on ne vous a pas attendu, on ne vous attend pas.

Commentez !


Combien font "5 plus 2" ?

Envoyer votre commentaire