Traces Ecrites News, le club
  • Domaine Faiveley
  • JTEKT
  • Gabriel Boudier
  • Les Canalous

L'essentiel de Traces Ecrites News

Publié par Christiane Perruchot, le 02 juillet 2014
En Bourgogne, les quatre CFA du bâtiment gèrent un budget de 13 millions d'€.  ©CRB.
En Bourgogne, les quatre CFA du bâtiment gèrent un budget de 13 millions d'€.
©CRB.

ECO)BREF. Les CFA de Bourgogne en difficulté. Le conseil régional de Bourgogne et le Grand Dijon exploiteront ensemble l'aéroport de Dijon-Bourgogne, version light. Cleia signe un contrat de 4,5 millions d'€. Yves Menat, nouveau président de la société d'économie patrimoniale du Territoire de Belfort (Sempat). La communauté d'agglomération de Dijon devient communauté urbaine.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

- Les centres de formation des apprentis (CFA) en grande difficulté en Bourgogne. 

La chute des effectifs des CFA du bâtiment (un millier d'apprentis en 5 ans), cumulée à des erreurs de gestion dans certains d'entre eux, entraîne un déficit global des quatre établissements bourguignons (un dans chaque département) de 1,76 millions d'€ fin 2013.

Responsable de l'apprentissage, le conseil régional en éponge une partie avec une aide exceptionnelle de 500 000 €. La collectivité renforce également son aide à l'investissement (restructuration de locaux, renouvellement d'équipements) de 30%, évaluée à 1,47 million.

Le CFA de la pharmacie connaît lui aussi des difficultés financières et bénéficie aussi d'une aide exceptionnelle de 50 000 €.

D'autres dossiers sont en cours d'instruction concernant le CIFA de Mercurey (hôtellerie-restauration) en Saône-et-Loire ainsi que le CFA de La Noue (pluridisciplinaire) à Dijon.

La désaffection des entreprises, face à un manque de visibilité à moyen, explique en partie la situation.

Pour les encourager à accueillir des apprentis, le conseil régional leur versera une aide pour la formation des tuteurs, sur présentation des justificatifs des journées de formation.

Les TPE plus frileuses à l'embauche d'un jeune à cause du poids des démarches administratives, notamment liées à la réglementation sur la sécurité, bénéficieront une assistance juridique et technique.

Enfin, pour redonner à l'apprentissage le dynamisme qu'il a connu, les emplois d'avenir dans le secteur marchand considérés concurrentiels avec les contrats d'apprentissage - un millier signés en Bourgogne - devraient être supprimés, a confié Fadila Khattabi, conseillère régionale chargé du secteur. Une décision du préfet est attendue ces prochaines semaines.

Le tout nouvel empileur robotisé multi-produits de Cleia.
Le tout nouvel empileur robotisé multi-produits de Cleia.

- Cleia décroche un contrat de 4,5 millions d’€ en Biélorussie.

Le concepteur et installateur d’unités complètes clé en main pour les professionnels des matériaux de construction en terre cuite - briqueteries et tuileries - et les industries céramiques, basé à Nolay (Côte-d’Or), réalisera une nouvelle ligne de production de briques pour la société MZSM, 2ème plus important producteur de briques de Biélorussie.

Cet équipement très innovant comprend un nouveau groupe d’extrusion, une ligne de coupe de briques de parement avec chanfreinage, les circuits de lattes automatiques, les transbordeurs automatiques ainsi qu’un nouvel empileur robotisé multi-produits : briques de parement et blocs isolants.

Après une année 2013 relativement difficile, en raison de commandes différées,  l'ingénieriste bourguignon retrouve le sourire. De 20 millions d’€ de chiffre d’affaires, l'entreprise compte atteindre les 30 millions cette année.

banniere_vigilec-sec

- L'exploitation de l'aéroport de Dijon-Bourgogne reconverti pour l'aviation d'affaires coûtera 545 000 € par an avec 4 salariés. 

La suppression des lignes régulières (Relire ici l'article de Traces Ecrites News) entraîne la création d'un syndicat mixte pour gérer l'accueil de vols civils privés (aviation d'affaires), à partir du 1er septembre 2014.

Le conseil régional de Bourgogne et Le Grand Dijon en sont les deux membres, au moins pour commencer. En année pleine, les deux collectivités apporteront une subvention d'équilibre de 150 000 € chacune.

Le budget annuel d'exploitation de l'aéroport s'élève à 545 000 €, dont 165 000 € de taxes reversées par la direction générale de l'Aviation civile (DGAC) et 75 000 euros de redevances diverses. Les charges annuelles de personnel s'élèvent à 370 000 €.

La poursuite de l'activité sous l'autorité de la CCI de Dijon, l'ancien concessionnaire, sera dédommagée par le conseil régional à hauteur de 192 000 €.

Yves Menat, président de la Sempat (à droite) et Pierre-Etienne Perol, directeur général. ©Pierre-Yves Ratti.
Yves Menat, président de la Sempat (à droite) et Pierre-Etienne Perol, directeur général.
©Pierre-Yves Ratti.

- Un nouveau président pour la société d'économie patrimoniale du Territoire de Belfort (Sempat).

Yves Menat, ancien directeur général de GE Energy à Belfort succède à Christian Proust, aux commandes depuis 25 ans de la Sempat, l'aménageur du Techn'Hom à Belfort et de la Jonxion, sur le site de la gare TGV de Belfort-Montbéliard.

Pierre-Etienne Perol en est le directeur général. logo webaireinfo2

En savoir plus en cliquant sur le logo 

de notre partenaire Webaireinfo.

- La communauté d'agglomération de Dijon devient communauté urbaine.

Le conseil de communauté a acté cette transformation statutaire ; reste aux 24 communes membres à délibérer d'ici le 15 septembre pour un acte de naissance au 1er janvier 2015.

Pour Alain Millot, président du Grand Dijon, la bonification de la dotation globale de fonctionnement (DGF) versée par l'Etat dès 2015 est « motivante ». Elle fait entrer 36 millions d'€ supplémentaires dans les caisses de la collectivité sur les 6 prochaines années.

S'annonce un grand bouleversement des habitudes de travail des communes qui cèdent à la communauté urbaine un grand nombre de leurs compétences, notamment la voirie et les zones d'activités qui deviennent intercommunales, l'urbanisme (mais pas les permis de construire), l'énergie…

C'est également un gros chantier en terme de gestion du personnel, puisque les services vont être réorganisés avec l'intégration de techniciens des communes membres.

Autre photo fournie par l'entreprise Cleia.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Eco)Bref

Mots-clés : Dijon, Territoire de Belfort, Franche-Comté, Bourgogne, conseil régional de Bourgogne, Sempat, Grand Dijon, apprentissage, Cleia, CFA, aéroport de Dijon-Bourgogne, communauté urbaine

Découvrez également les articles associés :

L'essentiel de l'actualité économique d'Alsace vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique d'Alsace vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique de Lorraine vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de Lorraine vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité en Bourgogne vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité en Bourgogne vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique de Franche-Comté vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de Franche-Comté vu par Traces Ecrites News

Commentez !


Combien font "4 plus 4" ?

Envoyer votre commentaire