L'essentiel

Publié par Traces Ecrites News, le 19 juin 2012

ECO)BREF.

- En sursis. Les restructurations industrielles annoncées en Alsace menaceraient jusqu’à 7000 emplois, selon le syndicat CGT. Parmi les sites concernés : le papetier Stracel que le groupe finlandais UPM-Kymmene veut fermer au 31 août, mais qui devrait bénéficier d’un repreneur ; Lohr Industrie, implantée à Duppigheim, dont la division Translohr (tramway sur pneus) est en passe d’intégrer Alstom ; General Motors (Strasbourg) et son millier d’emplois, Caddie (chariots de grandes surfaces) ; des équipementiers autour de l’unité de Peugeot Mulhouse, mais également Sony, à Ribeauville.

L’Alsace est l’une des toutes premières régions industrielles de France avec 135 000 personnes, soit 28% de l’emploi salarié du privé.

Les Echos, 11 juin 2012, Christian Lienhardt, correspondant en Alsace.

- Offensif. Le Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne (BIVB) se porte partie civile pour avoir accès au dossier de l’affaire Cottin Frères en raison des actes présumés très graves de fraude à l’étiquette et de coupage d’appellations. De son côté, la Fédération des négociants-éleveurs de Bourgogne veillera à ce que le bureau américain des fraudes (TTB) soit informé en toute transparence des suites judiciaires, les Etats-Unis étant l’un des principaux débouchés à l’export des bourgognes (*). L’interprofession veut aussi bâtir un argumentaire rappelant les très nombreux contrôles opérés, en amont comme en aval, pour surveiller la conformité et la qualité des vins régionaux.

(*) Les États-Unis sont devenus l’an dernier le 1er marché en chiffre d’affaires avec 126,5 millions d’€ (+38%), devant la Grande-Bretagne (113,4 millions, +2%).

Relire notre article : Cottin Frères trouble le vin de bourgogne

- Enfin président. Alain Bonnin va enfin pouvoir s’asseoir dans le fauteuil de président de l’Université de Bourgogne, précédemment occupé par Sophie Béjean. Tout rentre aujourd’hui dans l’ordre après l’annulation des élections suite à un recours de l’intersyndicale SNESUP-CGT à propos du résultat des votes au conseil d’administration pour les membres du collège B. La nouvelle votation, organisée le 13 juin, donne une large majorité à la liste d’Hervé Bonnin qui prendra officiellement ses fonctions le 4 juillet 2012 après une réunion du conseil d’administration de l’établissement d’enseignement supérieur.

- Couvé. En attendant la 4G, la population du Haut-Rhin est couverte désormais à 98,67 % par le réseau 3G+ de SFR, a indiqué l’opérateur jeudi dernier, à l’occasion de l’ouverture de l’un de ses espaces de vente à la Fnac de Mulhouse. Ce taux de couverture est légèrement supérieur (de 0,17 point) à la moyenne nationale.

Pour l’ADSL, l’opérateur a relié à son réseau de fibre optique 55 nœuds de raccordement d’abonnés (NRA) pour le dégroupage, soit un taux de couverture des ménages de 90 %. SFR est l’actionnaire unique de Haut-Rhin Télécom, le délégataire de service public du conseil général pour la conception, la réalisation et l’exploitation de l’infrastructure départementale de télécommunication.

SFR expérimente depuis le 15 mars à Mulhouse le paiement du stationnement par SMS, une première nationale qui l’associe à la municipalité. «Le service suscite actuellement une moyenne de 170 paiements par jour, un résultat supérieur aux espoirs pour la phase de lancement», souligne Jean-Claude Brier, directeur des relations régionales Nord et Est.

- Gros contrat. Alstom Transport a reçu une commande de l’opérateur suédois Storstockholms Lokaltrafik (SL) de 46 trains régionaux Coradia Nordic supplémentaires. Elle représente une valeur de 440 millions d'€ et s'inscrit dans le cadre d’un accord conclu en 2002. Elle porte à 129 le nombre total de trains régionaux commandés par SL. Pour le site d’Ornans (Doubs), cette nouvelle commande représente la production de 368 moteurs.

L'opérateur suédois remplace une partie de son parc vieillissant et élargit son réseau. Les 46 Coradia sont destinés à desservir les lignes du grand Stockholm. Leur livraison débutera en 2016.

Lire la suite sur le site de notre partenaire MaCommune Info en cliquant sur le logo

Relire notre article : Alstom Belfort s'étoffe de 100 ingénieurs et techniciens

- Stop poids-lourds. Gestionnaire de la Côte de Morre à Besançon (Doubs), depuis son déclassement en route départementale (RD 571), le conseil général du Doubs annonce qu'à compter du 22 juin, un arrêté de police interdit le trafic de transit des véhicules de plus de 3,5 tonnes transportant des marchandises. Les poids lourds sont invités à emprunter la voie des Mercureaux, entre l’échangeur du Trou au Loup et le giratoire de La Vèze.

- Parité. Le groupe Caisse des dépôts veut montrer l'exemple de la parité. Après Strasbourg en novembre 2011, c'est à Dijon et Besançon qu'a été lancé hier 18 juin, le réseau des femmes cadres Alter Egales. Son but : apporter un accompagnement personnalisé dans la durée, notamment par le biais du parrainage, aux femmes à qui seront confiés des mandats sociaux, puis aux femmes non cadres. www.alter-egales.fr

- Vacances forcées. L’usine PSA Peugeot Citroën de Sochaux (Doubs) ramène progressivement sa production journalière de 1 800 véhicules à un peu moins de 1700. Depuis la fin de la semaine dernière et d'ici le 9 juillet prochain, la cadence horaire de trois modèles phares : les Peugeot 3008 et 5008 et la Citroën DS5, passe de 50 à 44 véhicules par heure.

- Ambassadeurs (rices). Dans le cadre de la candidature au patrimoine mondial des Climats du vignoble de Bourgogne, l'office de tourisme de Dijon crée un réseau d’ambassadeurs des climats du vignoble de Bourgogne : les Greeters. Tout habitant de Dijon peut devenir guide bénévole d'un jour pour partager ses coups de cœur et vos bons plans aux touristes. Pour devenir greeter : www.bourgogne-greeters.fr

- L'Europe à vélo. La traversée de Mulhouse par l’Eurovélo 6 est achevée et inaugurée. Cet aménagement cyclable européen long de 3 653 km doit à terme relier Saint-Nazaire sur l'océan Atlantique à Constanza sur la mer Noire en Roumanie.

A Mulhouse, l'itinéraire qui longe le canal Rhin-Rhône, en site propre, passe à proximité de la gare et permet de se rendre quasi sans interruption de Riedisheim à Dannemarie, doit aussi servir aux déplacements urbains quotidiens, estime Mulhouse Alsace Agglomération, financeur de la moitié de l'opération d'un million d'€.

Les informations non sourcées son de l'agence de presse Traces Ecrites.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Eco)Bref

Mots-clés : Besançon, Franche-Comté, Bourgogne, Alsace, Alstom Transport, tourisme, PSA Sochaux, Caisse des Dépôts, Vins de Bourgogne, Université de Bourgogne, restructurations

Découvrez également les articles associés :

L'essentiel de l'actualité économique de Champagne vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de Champagne vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique d'Alsace vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique d'Alsace vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique de Lorraine vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de Lorraine vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique de Bourgogne vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de Bourgogne vu par Traces Ecrites News

Commentez !


Combien font "5 plus 9" ?

Envoyer votre commentaire