Traces Ecrites News, le club
  • Charlois
  • Domaine Faiveley
  • Gabriel Boudier
  • Salaisons Sabatier

Les pôles de compétitivité font front commun en Alsace-Champagne Ardenne-Lorraine

Publié par Mathieu Noyer, le 02 mars 2016

INNOVATION/EST. Initiative sans équivalent en France, les six pôles de compétitivité actifs dans la nouvelle région Alsace-Champagne Ardenne-Lorraine font cause commune.
Que leur territoire soit complètement inclus dans la nouvelle entité administrative, ou seulement en partie comme le Pôle Véhicule du futur réparti entre l’Alsace et la Franche-Comté, ils veulent créer une « fertilisation croisée ».

 

cellules
Chaque pôle est devenu de fait expert de quelques spécialités transversales qui peuvent intéresser les voisins.

 

En signant leur convention de partenariat le 25 février à Strasbourg, Alsace BioValley  (sciences de la vie- santé), Fibres-Energivie (matériaux et bâtiments durables), Hydreos (eau ), IAR (bioéconomie, agroressources), Materalia (matériaux) et Véhicule du Futur n’ont pas décidé leur fusion. Ils ont scellé un rapprochement souple, qu’on pourrait présenter comme la volonté de tirer parti du meilleur chacun d’eux.


Du fait de leur domaine d’activité respectif, chaque pôle est devenu logiquement expert de quelques spécialités qui sont transversales, et peuvent donc intéresser les voisins. Denis Rezé, président du Pôle Véhicule du futur, cite la « mutualisation des achats » pour sa structure.


La présidente d’Alsace BioValley, Séverine Sigrist, mentionne l’accompagnement des entreprises adhérentes dans la démarche de levée de fonds, à travers le label « Entreprise innovante de pôle ».

 

« Son attribution aide à identifier un candidat auprès des investisseurs financiers qui croulent sous les demandes. Sept entreprises ont été labellisées en Alsace, dont six ont réussi une levée de fonds pour un total de 4,2 millions d’€ », décrit la présidente, qui est particulièrement bien placée pour en parler puisque son entreprise Defymed figure dans la liste.

 

Développer l’internationalisation

 

quelet
Les fibres composites sont un des sujets de collaboration des pôles de compétitivité. ©Pierre-Yves Ratti.

 

Les six partenaires identifient une autre opportunité dans leur rapprochement : « Aller vers des sujets situés à nos périphéries respectives. Pour nous, ce peut être l’hydroélectricité et les objets connectés », complète Anne Flesch, présidente d’Hydreos, le pôle de l’eau.

 

Des thèmes communs à tous ont été identifiés : les matériaux agro-sourcés, la réalité augmentée et les objets connectés. Développer l’internationalisation, des pôles (collaboration avec des clusters étrangers) et des entreprises, est également souhaité. Cela va de soi dans cette région frontalière.


Selon le principe des cercles concentriques, une partie des structures continuera à travailler ensemble sur des sujets précis. C’est la colabellisation, par le soutien technologique et financier à des projets de R&D.

 

chanvre
Les pôles IAR et Fibres-Energivie travaillent ensemble sur une filière de fibres végétales lin et chanvre. ©C&B (Constructions et Bioressources)

 

On imagine aisément que des passerelles puissent exister entre le transport du futur et les matériaux, la construction durable et les agro-ressources, les biotechnologies et les fibres. « Nous nous situons à l’amont de l’automobile, de l’aéronautique, du médical ou encore de l’énergie, autant dire que la coopération avec les pôles voisins investis sur ces sujets relève de l’évidence », appuie Thierry Jean, président de Materalia.

 

A ce jour, 16 projets ont été colabellisés. Pour en citer quelques-uns, Compofast réunit Véhicule du Futur et Materalia pour créer une nouvelle génération de composites thermoplastiques, Nenufar fait se retrouver ces deux pôles autour de la fabrication additive pour la réparation de pièces de fonderie, « in Between » associe Alsace BioValley et Fibres-Energivie pour de nouveaux pansements de traitement des plaies.

 

exercice_illegal_boucle

 

« Sinfoni » les pôles IAR et Fibres-Energivie travaillent sur une filière de fibres végétales lin et chanvre, Sirena+ engage Hydreos et Materalia vers des canalisations capables de distribuer de l’eau sans chlore.


Pour ces pôles en cours d’évaluation nationale - et qui pour certains ont fait l’objet d’interrogations sur la pertinence de leur existence -, le rapprochement permet de gagner en visibilité. Au national et à l’international, l’Est pourra afficher la masse de 1 300 adhérents et 750 projets de R&D financés, déclencheurs de plus de 3 milliards d’€ d’investissements dans l’économie.

 

pole
Les six présidents des pôles qui ont signé la convention (de gauche à droite), JM. Jeltsch, vice-président du Pôle Fibres-Energivie, S. Sigrist, présidente du Pôle Alsace BioValley, D. Rézé, président du Pôle Véhicule du Futur, Th. Stadler, président du Pôle IAR, A. Flesch, présidente du Pôle Hydreos et Th. Jean, président du Pôle Materalia. ©Alsace-BioValley.

 

Mais ils ne devront pas perdre de vue que les premiers bénéficiaires doivent rester leurs 900 entreprises adhérentes, dont 80 % de TPE/PME/ETI. Les discours tenus jeudi dernier ne laissent pas planer de doute.

 

A toutes fins utiles, les pouvoirs publics ont été les plus insistants : « la priorité, c’est la montée en compétence technologique des PME », ont rappelé, à peu près dans les mêmes termes, la vice-présidente de Région à l’innovation-recherche Lilla Mirabet et le préfet Stéphane Fratacci, déjà très investi sur le sujet du développement économique dans sa précédente fonction en Franche-Comté.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Innovation

Mots-clés : pôle véhicule du futur, pôle de compétitivité, Alsace Biovalley, Fibres-Energivie, Alsace, Champagne-Ardenne, Lorraine, Materiala

Découvrez également les articles associés :

Ils innovent : Alsafix remplace le ciment par une mousse en polyuréthane et Redberry traque les bactéries à grande vitesseIls innovent : Alsafix remplace le ciment par une mousse en polyuréthane et Redberry traque les bactéries à grande vitesse
Ils innovent :  Mulot et Petitjean avec ses pains d'épices vitaminés, Dalitub pour une barrière anti véhicules béliers et Chronotools avec ses outils coupants sur-mesureIls innovent : Mulot et Petitjean avec ses pains d'épices vitaminés, Dalitub pour une barrière anti véhicules béliers et Chronotools avec ses outils coupants sur-mesure
Ils innovent : Metabsorber efface les bruits, Worldplas connecte les panneaux routiers, et H2SYS éclaire à l’hydrogène.Ils innovent : Metabsorber efface les bruits, Worldplas connecte les panneaux routiers, et H2SYS éclaire à l’hydrogène.
Le BTP innove : JPS Granulats, France Clôture Environnement, Sopreco, Eurochanvre, BCB Tradical et GeochanvreLe BTP innove : JPS Granulats, France Clôture Environnement, Sopreco, Eurochanvre, BCB Tradical et Geochanvre

Commentez !


Combien font "3 plus 7" ?

Envoyer votre commentaire