Traces Ecrites News, le club
  • Moutarderie Edmond Fallot
  • CLEIA
  • Anthalys
  • Les Canalous

Les négociants en vins de Bourgogne misent sur une nette relance des vins du Beaujolais

Publié par Didier Hugue, le 18 novembre 2016

VIN. Même si le beaujolais nouveau, arrivé hier sur les tables et les rayons des magasins du monde entier (ou presque) se vend deux fois moins qu'il y a 10 ans, ce vin primeur et ses dix crus moins connus, suscitent encore de l'intérêt.

A preuve, plus abordables à l'achat, les vins du Beaujolais renforcent le catalogue des vins de Bourgogne, quant à eux, de plus en plus rares et chers.

La moitié des volumes du beaujolais sont vendus par le négoce bourguignon. Et il se produit désormais dans le vignoble du Rhône des vins en appellations d’origine protégée (AOP) Bourgogne car il s’agit de la même grande aire d’appellation viticole.

Les maisons de vins bourguignonnes acquièrent aussi des domaines, une présence toutefois symbolique.

 

mamelondechateauponcie
Le domaine du Château de Poncié, propriété du bourguignon Bouchard Père et Fils (groupe Henriot).

 

Bousculons de suite quelques fausses idées. Les beaujolais produits dans le département du Rhône et quelques communes de Saône-et-Loire, sont et ont toujours été des vins de la Grande Bourgogne viticole. En crise depuis une douzaine d’années, ils relèvent actuellement la tête avec l’appui des principaux négociants bourguignons.

 

Ces derniers ne se sont pas pour autant rués pour faire main basse sur un vignoble d’une superficie de 10.000 hectares en appellations d’origine protégée (AOP), Beaujolais et Beaujolais Villages, et de 6.000 hectares pour les dix crus classés (*).

 

La plupart des grandes maisons de négoce, notamment de Beaune, ont toutefois, profité de belles opportunités pour acquérir des domaines. Citons Louis Latour avec Henry Fessy en 2008 et Bouchard Père et Fils la même année avec le Château de Poncié.

 

banquepopulaire 

 

En 2014, Albert Bichot a acheté les 3,5 hectares du domaine du Rochegrès qu’il vient détendre à 5,2 hectares et, Joseph Drouhin a signé un accord d’exclusivité avec les Hospices de Belleville.

 

« Cela ne représente au total que quelques centaines d’hectares », indique Pierre Gernelle, directeur de l'Union des maisons de vins de Bourgogne. Cette présence foncière toute symbolique n’en est pas moins fort judicieuse. Selon les stratégies conduites, elle complète les approvisionnements en raisin, offre une diversification ou permet encore d’avoir une autre approche du terroir.

 

Ancré depuis longtemps en pays Beaujolais avec le Château des Jacques, le négociant Louis Jadot, de Beaune, est de ceux-là. « Nous nous voulons vraiment précurseur d’un retour des crus du Beaujolais vers le monde des grands vins », indique le site Internet du domaine. Ses 80 hectares, principalement AOP Morgon et Moulin à Vent, l’illustrent.

 

Relance des ventes en grandes surfaces

 

Longtemps occultée par l’effet primeur du Beaujolais Nouveau dont le lancement 2016 a eu lieu hier 17 novembre, la grande majorité des douze appellations beaujolaises dont dix crus, retrouvent petit à petit leurs attraits lié une meilleure qualité et un prix abordable.

 

fessyschapuis_1
Les vignes du domaine Fessy appartenat à la maison de négoce de Beaune, Louis Latour. © S.Chapuis.

 

« Voilà des années qu’un travail de fond a été engagé sur la culture des vignes et les modes de vinification. Il porte aujourd’hui ses fruits et pour avoir dégusté le millésime 2015, je certifie que c’est vraiment très, très bon », assure Pierre Gernelle.

 

Reste à restaurer une image très écornée, mais déjà les ventes en profitent. Sur les six premiers mois 2016, les beaujolais progressent en grandes surfaces de 5%, toutes appellations confondues, et de 7% pour les crus.

 

Une bonne fortune pour les négociants bourguignons qui commercialisent la moitié des volumes produits, soit 650.000 hectolitres, dont 250.000 hectolitres en crus. Un autre phénomène peu connu se fait jour et intéresse les vins AOP Bourgogne.

 

exercice_illegal_boucle 

 

« Nous sommes très actifs pour vendre les vins du Beaujolais parce qu’ils font partie depuis toujours de la Grande Bourgogne viticole et de notre catalogue », Frédéric Drouhin, président de l’Union des Maisons de Vins de Bourgogne.

 

En raison de la superposition des aires d’appellations, une importante surface viticole est cultivée dans le Rhône et produit 110.000 hectolitres de bourgogne. Et notamment du Crémant. Pour ce vin effervescent, en manque chronique d’offre sur un marché porteur, nombre d’opérateurs viennent s’approvisionner ici en raisin.

 

bichot
Les vignes du domaine du Rochegrès de la maison Albert Bichot, de Beaune. © Albert Bichot.

 

Un  célèbre négociant expérimente par ailleurs dans le sud du Beaujolais, baptisé Pays des Pierres Dorées, l’élaboration d’un vin en cépage pinot noir, celui des bourgognes rouges, tandis que les beaujolais sont issus du gamay. Ce n’est autre que Louis Latour qui commercialise son premier millésime en ce moment.

 

Ce ne sont certes que 25 hectares, portés à 30 l’an prochain, mais si les récoltes bourguignonnes continuent d’être réduites par une météorologie destructrice, gageons que le chef de maison, Louis-Fabrice Latour, fera très bientôt des émules. 

 

(*) Brouilly, Chénas, Chiroubles, Côte-de-Brouilly, Fleurie, Juliénas, Morgon, Moulin-à-Vent, Régnié et Saint-Amour.

 

Retrouver le secteur des industries Viti-vinicole en Côte-d'Or en cliquant sur le logo : invest



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises
Territoires

Mots-clés : Beaujolais, Beaune, Vins de Bourgogne, Frédéric Drouhin, AOP, négoce en vin, Bourgogne Franche-Comté, vins du Beaujolais, Rhône, Pierre Gernelle

Découvrez également les articles associés :

Le coin des start-up : NeMo Health et sa plateforme de télémédecine TokTokDoc, Netlooks avec des montures de lunettes sur-mesureLe coin des start-up : NeMo Health et sa plateforme de télémédecine TokTokDoc, Netlooks avec des montures de lunettes sur-mesure
Le fromager Delin investit plus de 4 millions d’euros dans ses sites de fabrication pour accompagner une croissance à deux chiffresLe fromager Delin investit plus de 4 millions d’euros dans ses sites de fabrication pour accompagner une croissance à deux chiffres
Salon Made in Jura : savoir-vivre et savoir-faire s’exposent jusqu’au dimanche 21 octobre à DoleSalon Made in Jura : savoir-vivre et savoir-faire s’exposent jusqu’au dimanche 21 octobre à Dole
La société jurassienne Roch Constructeur Bois pousse l’économie circulaire jusqu’à s’offrir une forêtLa société jurassienne Roch Constructeur Bois pousse l’économie circulaire jusqu’à s’offrir une forêt

Commentez !


Combien font "10 plus 3" ?

Envoyer votre commentaire