Traces Ecrites News, le club
  • Domaine Faiveley
  • CLEIA
  • Louis Latour
  • Specific log

Les frères Allemandou inaugurent avec Frapak leur seconde usine de plasturgie à Sens en association avec Marjolein Putter

Publié par Didier Hugue, le 19 septembre 2018

PLASTURGIE/YONNE. Le nouveau site produit depuis décembre dernier des flacons et des pots pour différents secteurs industriels. Baptisé Frapak, il a nécessité un investissement de 11 millions d’€ et emploie déjà 16 salariés. Inauguré demain, jeudi 20 septembre, il pourrait doubler de taille d’ici 4 ans.

 

frapak

Frapak fabrique des flacons et des pots en PET. © Frapak.

 

Depuis le temps que Stéphane et Christophe Allemandou, qui dirigent respectivement la société de négoce de plastique SaccofPackaging, à Brie-Comte-Robert (Seine-et-Marne), et Plastikpack (*), à Gron, près de Sens, voulait travailler avec elle, c’est chose faite.

 

Elle s’appelle Marjolein Putter, ressortissante des Pays-Bas et l’une des plus affutées spécialistes des contenants en plastique pour l’industrie [ ire son parcours ci-dessous ]. Ensemble, ils inaugurent ce jeudi 20 septembre leur bébé commun : un site baptisé Frapak de 3.600 m2 sur un terrain de 8.000 m2, contigu à celui de Plastipack.

 

Kremernouvellepub 

 

Associés au sein d’une SAS avec un troisième actionnaire, la société néerlandaise Frapak BV – d’où le nom commun –, ce trio fabrique des flacons et des pots (10 millilitres à 8 litres), à base de polyéthylène téréphtalate (PET) par procédé d’injection-soufflage, pour la cosmétique, l’agroalimentaire (Fleury-Michon), la pharmacie et la parapharmacie principalement.

 

« C’est la première fois qu’une telle réalisation se fait en à peine six mois, de juillet 2017 au 15 décembre suivant, où nous avons lancé les premières productions », se félicite Marjolein Putter, la directrice générale. Pas moins de onze machines d’injection, étirage et soufflage oeuvrent aujourd’hui à plein régime, au point que le personnel est passé en avril dernier en horaire 3X8.

 

frapakpet
Frapak utilise le procédé de l'injection-soufflage. © Frapak.

 

L’investissement global atteint les 11 millions d’€, dont 3,6 millions en immobilier, 1,8 million dans les moules et le reste dans les équipements. Bpifrance accompagne l’entreprise à hauteur de 2 millions d’€ au titre d’un prêt « industrie du futur » et la Banque Populaire de Bourgogne Franche-Comté coordonne le pool bancaire (quatre établissements) intervenu également en prêt. Si Frapak atteint ses objectifs : 7 millions d’€ d’activité fin 2019, l'entreprise pourrait bien doubler de taille dans les quatre prochaines années.

 

(*) Plastikpack (30 millions d’€ de chiffre d’affaires, 48 salariés) est devenu le premier producteur européen de jerricanes d’une contenance 2 à 30 litres.

 

CCI SALON terre dindustrie 2018 BANDEAU TE 640x90 px_OK

 

mputterQui est Marjolein Putter ?

 

Son léger accent trahit une origine nordique flamande, plus précisément des Pays-Bas. Mais quelle maîtrise de notre langue, un phrasé à faire pâlir plus d’un bachelier !

 

Marjolein Putter n’est pas tombée dans le plastique à sa naissance. Diplômée en administration publique - notre Sciences Po à nous - elle part vivre quatre mois au Sénégal, puis entame une carrière au ministère des Affaires Étrangères de son pays.

 

C’était sans compter sans Robert Putter, son papa, qui l’invite à rejoindre la société Skillpack, dont il est actionnaire. « Mon rôle, comme je parlais votre langue, consistait à  démarcher en France », souligne la directrice générale de Frapak.

 

L’affaire tourne si bien que l’intéressée franchit les frontières pour atterrir, en 1991, à Sens où les loyers sont plus abordables qu’à Paris, et monte même sa propre affaire de commercialisation sous la dénomination d’Antapack.

 

sitefrapak
L'investissement atteint 11 millions d'€ en immobilier et machines © Frapak.

 

Lorsque Skillpack est revendue et que son père monte PET Power en 1995, Marjolein Putter poursuit son activité avec succès au point de s’appuyer sur un effectif de sept personnes et de réaliser jusqu’à 17 millions d’€ de ventes dans l’Hexagone.

 

banquepopmars

 

Les frères Allemandou qui la connaissent ne cesseront depuis dix ans de vouloir collaborer avec une telle professionnelle qui revendique 27 ans d’expérience dans la fabrication de plastique en cycle chaud, le cycle froid étant réservé au bouteilles.

 

flaconsfrapak
© Frapak.


Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises

Mots-clés : Yonne, plasturgie, Sens, PET, Bourgogne Franche-Comté, Stéphane Allemandou, Christophe Allemandou, Plastikpack, Frapak, Marjolein Putter

Découvrez également les articles associés :

A vingt ans, l'Alsacien Systancia devient nettoyeur informatiqueA vingt ans, l'Alsacien Systancia devient nettoyeur informatique
Le BTP innove : JPS Granulats, France Clôture Environnement, Sopreco, Eurochanvre, BCB Tradical et GeochanvreLe BTP innove : JPS Granulats, France Clôture Environnement, Sopreco, Eurochanvre, BCB Tradical et Geochanvre
Pourquoi lancer un Club Traces Ecrites NewsPourquoi lancer un Club Traces Ecrites News
Forte de l’IGP Choucroute d’Alsace, la choucrouterie Le Pic pense doubler ses ventes à l’exportForte de l’IGP Choucroute d’Alsace, la choucrouterie Le Pic pense doubler ses ventes à l’export

Commentez !


Combien font "6 plus 5" ?

Envoyer votre commentaire