« Les Femmes de l’économie forment un réseau dont la pertinence tient à son organisation territoriale »

Publié par Christiane Perruchot, le 23 septembre 2016

AVIS D'EXPERT. Avec en filigrane, l'équilibre de la mixité dans le travail, le réseau Les Femmes de l'Economie met en lumière les initiatives des femmes entrepreneures.

La cérémonie des Trophées Les Femmes de l’économie Grand Est se déroulera le 14 octobre 2016 à Strasbourg, en partenariat avec Traces Ecrites News.

Dans le Grand Est, le réseau regroupe 1.155 personnes (essentiellement de la gente féminine) qui seront bientôt réunies en un club, en construction.

En attendant, en 2017, un club Bourgogne Franche-Comté.

Mathilde Desjonquères, chef de projet coordinatrice des Trophées Les Femmes de l’économie, nous parle de l'événement.

 

mesQuelle est la genèse des Trophées des femmes de l’économie dont la 3ème édition aura lieu le 14 octobre à Strasbourg ?

 

Mathilde Desjonquères : Les Trophées « Les Femmes de l’économie » sont nés en 2010 en région Provence Alpes Côte-d’Azur, à l’initiative du groupe Idecom qui, par ses activités de communication des grandes écoles et des universités et d’éditeur d’informations économiques (Bref Rhône-Alpes, Ndlr), est un observateur privilégié de l’évolution de la place des femmes dans l’entreprise.

 

Au travers des Femmes de l’économie, le groupe se mobilise pour encourager des nouvelles générations de femmes à devenir des leaders et futures décisionnaires du monde économique de demain.


Pour mettre la lumière sur ces initiatives, des trophées ont lieu désormais quasiment toutes les régions. 28 cérémonies régionales et trois finales nationales drainent plus de 2.200 candidatures, 804 nominées, 280 lauréates, plus de 14.000 participants !

 

Des femmes dirigeantes, chefs ou créatrices d’entreprises, commerciales ou encore communicantes sont récompensées pour leur parcours professionnel et leur investissement, ceci dans différentes catégories de prix.


Dans l’Est, la 3ème édition se déroulera à Strasbourg le 14 octobre. Les nominées ont été sélectionnées parmi une centaine de candidatures le 14 septembre dernier à Nancy (voir liste ci-dessous).

 

Toutes les tailles d’entreprises sont représentées : 30% TPE , 30% PME, 15% ETI et 10% de grandes entreprises. Les lauréates seront connues le 14 octobre prochain à la Villa Sturm à Strasbourg. Enfin, une finale des Territoires, le vendredi 2 décembre, récompensera une lauréate nationale, dans chaque catégorie de prix.

 

Bannière Traces Ecrites Lancement Site LCR_ ac fond

 

La manifestation du 14 octobre à Strasbourg ne se limitera pas à une remise des prix ?

 

Sous la présidence de la marraine des Trophées Femmes de l’économie Grand Est 2016, Christine Meyer-Forrler, membre du directoire de la Caisse d'Epargne Alsace, la cérémonie de remise des Trophées réunit les décideurs économiques de chaque territoire, ainsi que les différents partenaires des Femmes de l’économie et leurs invités.  Chacun peut également y participer à condition de s’inscrire ici.


Prévue en fin de journée, à 19h, la remise des prix est précédée d’une conférence à 16 h "L'Incontournable au Féminin" : regards croisés sur l'économie et la culture avec Catherine Trautmann, vice-présidente de Strasbourg Eurometropole et Michèle Larchez, musée Electropolis comme intervenantes et animée par Nathalie Million, journaliste à France infos.

 

Puis à 17h30 se tient le networking du Club des Partenaires, un temps fort pour favoriser les rencontres business avec les réseaux professionnels et associations membres du jury ainsi que les partenaires soutenant les Femmes de l’économie.

 

Et après des trophées, que se passe t-il ?


Les Femmes de l’économie forment un réseau dont la pertinence tient à son organisation territoriale, avec désormais un maillage de presque toutes les régions. « Grand Est des Femmes de l’économie » regroupe 1.155 personnes que l’on est en train de fidéliser dans un club, en construction. Et nous espérons susciter dès 2017 un club Bourgogne Franche-Comté.


Ces associations forment une communauté qui favorise les échanges, met en valeur l’entrepreneuriat féminin et renforce leur position par le déploiement de relations professionnelles. Le fil conducteur est de tendre à l’équilibre d’une mixité dans le monde du travail.

 

pub-gif-juin-v10

 

Les nominées 2016

 

alsapan
Parmi les nominées, Cécile Cantrelle, ingénieur en génie civil et titulaire d’un Master dans les énergies renouvelables est P-DG d’Alsapan depuis 2014.

Catégorie Chef d’entreprise

 

- Magali Poulaillon, Poulaillon (Haut-Rhin).

- Anne Vetter Tifrit, présidente de la SAS Velum International, de la holding Vetter SA, de toutes les filiales étrangères et la nouvelle structure de thermolaquage Azuria(Bas-Rhin).

- Sandrine Diguert, Les 4 Foodies // The Mother Road (Marne).

- Marie-Françoise N’Ganga, SARL Marie & Co (Moselle).

 

Catégorie Femme directrice des Ressources humaines

 

- Céline Dugast, Hôpitaux Universitaires de Strasbourg (Bas-Rhin).


Catégorie Femme dirigeante

 

- Cécile Cantrelle, P-DG entreprise Alsapan (Bas-Rhin).

- Laurence Mutschler-Joseph, ES Energies Strasbourg (Bas-Rhin).

- Alexandra Grandpierre, directrice générale Pok SAS (Aube) et gérante de OK Métal SA.

 

Catégorie Femme communicante

 

- Valérie Siegler, Carola Wattwiller (Haut-Rhin).

- Christine Allard, Sanef (Marne).

- Nathalie Doucet, Champagne Gosset (Marne).

 

inair
Autre nominée : Stéphanette Englaro, cofondatrice d'In'Air Solutions. © Traces Ecrites.


Catégorie Femme à l’international

 

- Isabelle Heumann-Buchert, directrice générale de Paul Heumann SA (Bas-Rhin).

- Natalia Byrdina-Mosser, Tarifold SAS (Bas-Rhin).

- Isabelle Hanzo, Tradition Alsace Alimentation Export SA (Haut-Rhin).

 

 

Catégorie Femme chef d’entreprise prometteuse

 

- Stéphanette Englaro, In'Air Solutions (Bas-Rhin).

- Noémie Boschetti, My Marketing Director (Bas-Rhin).

- Sabrina Boucherit, Rézoé (Bas-Rhin).



Roger Martin BTP
Article classé dans : Avis d'expert
Agenda

Mots-clés : Grand Est, femmes, mixité, Trophées Femmes de l’économie Grand Est, Groupe IDECOM

Découvrez également les articles associés :

Des taux historiquement bas, le paradoxe d’une croissance sans inflationDes taux historiquement bas, le paradoxe d’une croissance sans inflation
Nous allons mieux associer les chefs d’entreprises de Bourgogne-Franche-Comté aux stratégies de l'Agence Économique Régionale Nous allons mieux associer les chefs d’entreprises de Bourgogne-Franche-Comté aux stratégies de l'Agence Économique Régionale
La Banque de France et la Région du Grand Est proposent une formule d'ingénierie financière pour le développement des entreprisesLa Banque de France et la Région du Grand Est proposent une formule d'ingénierie financière pour le développement des entreprises
« L’Ecole des vins de Bourgogne ouvre les portes d’un monde d’émotions et de sensations en faisant aimer toute une région »« L’Ecole des vins de Bourgogne ouvre les portes d’un monde d’émotions et de sensations en faisant aimer toute une région »

Commentez !


Combien font "9 plus 8" ?

Envoyer votre commentaire