Les dépollueurs du Haut-Rhin ne manquent pas d'air

Publié par Traces Ecrites News, le 22 septembre 2010

Affaires. Plusieurs gros contrats récents confirment que le Haut-Rhin abrite une concentration remarquable… de spécialistes de la dépollution de l’air.

Europe Environnement, le plus important d'entre eux (21 millions d’euros de chiffre d'affaires, 195 salariés) décroche un marché de 10 millions d’euros en traitement de gaz, dans le cadre de la construction à Catane (Italie), de la plus grande usine européenne de cellules et panneaux photovoltaïques qu'exploitera le trio Sharp, Enel et ST Microelectronics, à partir de fin 2011.

L’entreprise basée à Aspach-le-Haut interviendra dans un lot conduit par Air Liquide.

Basée à Oderen, Garhin (8,5 millions d’euros de chiffre d'affaires, 49 salariés) s’est pour sa part invitée à Achères, en région parisienne, sur ce qui deviendra le second plus grand complexe mondial de stations d’épuration.

Depuis ce printemps, la PME assure le traitement physico-chimique des rejets dans l’air de deux stations, au sein d’un groupement OTV (groupe Veolia).

«La dépollution représente pour nous une diversification à partir du métier de base de fabricant de grosses cuves plastiques, ainsi qu’une montée en gamme vers l’ingénierie et les techniques de process», souligne son Pdg Bruno Schuffenecker.

À Altkirch, Westrand (6 millions d’euros de chiffre d'affaires, 20 salariés) se focalise sur la chasse aux mauvaises odeurs d’origine industrielle.

Cet automne, elle installe son procédé de neutralisation chimique sur un méga complexe chimique à Shanghai (Chine). Elle l'applique déjà à Saint-Pétersbourg (Russie) sur 3,5 millions de tonnes de boues d’épurations : un  vaste cloaque, générateur de 2 millions d’euros de revenus pour la PME sur la période 2009-2012 !

Crédit photos: Europe Environnement, Garhin.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises
Environnement

Mots-clés : Alsace

Découvrez également les articles associés :

Le fabricant de lingerie Triumph investit 11 millions d'euros dans la logistique à ObernaiLe fabricant de lingerie Triumph investit 11 millions d'euros dans la logistique à Obernai
Leader des diagnostics rapides en France, Biosynex met le cap sur l’exportLeader des diagnostics rapides en France, Biosynex met le cap sur l’export
A l’approche de son 30ème anniversaire, Imasonic s’engage dans une transmission familiale en douceurA l’approche de son 30ème anniversaire, Imasonic s’engage dans une transmission familiale en douceur
A Nuits-Saint-Georges, la maison de vins Faiveley fait de sa nouvelle cuverie de 8 millions d'euros, une oeuvre architecturaleA Nuits-Saint-Georges, la maison de vins Faiveley fait de sa nouvelle cuverie de 8 millions d'euros, une oeuvre architecturale

Commentez !


Combien font "2 plus 9" ?

Envoyer votre commentaire