Les Bourgogne Angels relancent World Tricot

Publié par Christiane Perruchot, le 02 juillet 2012

Mise à jour 27 juillet 2012.

REPRISE. Didier Seguin, le P-DG de Semur Feuilletage en Côte-d'Or ne se contente de reprendre les locaux des ateliers de World Tricot à Lure (Haute-Saône).

Avec une poignée de chefs d'entreprises du réseau des Bourgogne Angels, il relance l'activité aux côtés de Carmen Colle, la fondatrice.

La nouvelle société, World Tricot Créations, préserve le savoir-faire qui a fait la réputation des couturières haut-saônoises dans la maille auprès des grands couturiers.

Elle réécrit une nouvelle page de son histoire d'abord en relançant sa marque propre, Angèle Batist, vendue en ligne et bientôt, dans des magasins multi-marques. Avant un retour dans le travail à façon de luxe.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

On tourne la page. Secouée par une liquidation judiciaire et un procès pour contrefaçon contre Chanel dont l'aboutissement sera connu le 14 septembre, l'entreprise World Tricot repart sur de nouvelles bases.

Liquidée, l'ancienne société laisse place à une nouvelle, World Tricot Créations. Huit industriels de Bourgogne, membres du réseau Bourgogne Angels entrent à hauteur de 50% au capital de la SAS.

Le reste revient à la fondatrice, Carmen Colle, sous la forme d'un capital immatériel dont la valeur équivaut au savoir-faire de l'entreprise. A ce jour, 90 000 € ont été réunis pour relancer l'activité.

Cinq salariés sont à nouveau sur la brèche. Les effectifs pourront doubler dès lors que le travail à façon avec la haute couture aura redémarré. Carmen Colle s'y emploie et un commercial devrait rapidement lui prêter main forte.

Tirant profit des leçons du passé, World Tricot Créations ne met pas tous ses œufs dans le même panier. Relancée pour montrer la détermination de l'équipe à pas laisser disparaître un savoir-faire d'une vingtaine d'années, la marque Angèle Batist créée il y a une dizaine d'année, a remis les machines et les couturières au travail.

Des boutiques indépendantes multimarques

De haut de gamme, une nouvelle collection de prêt-porter pour femme et pour homme est commercialisée sur internet et, depuis quelques semaines, dans une boutique à Lure.

Pour la promouvoir, les candidates au concours Miss France, à Belfort, ont porté ses robes le 23 juin dernier.

Ces prochains mois, la diffusion s'étendra à des boutiques indépendantes multi-marques, un peu partout sur le territoire national. Une gamme de tee-shirts «en beau jersey» enrichira la collection.

«Nous ne travaillons plus seulement la maille, mais d'autres matières comme le cashmere, le lin, la soie», précise Carmen Colle.

Financier, le soutien des Bourgogne Angels est aussi un message d'espoir.

«Nous voulons prouver que l'on peut s'en sortir dès lors qu'il existe une volonté et un savoir-faire», souligne Didier Seguin, chef de file des repreneurs.

Il ose espérer que l'enthousiasme agrégé autour l'entreprise dans ses pires difficultés - à travers notamment un manifeste «pour la vie et la pérennité du savoir-faire français» - ne s'amenuise pas. «On aimerait que le conseil régional de Franche-Comté croit en nous, tout comme les maisons de luxe, car nous aurons besoin d'investir», ajoute t-il.

Parallèlement, la coopérative créée par les anciens salariés s'apprête à relancer l'activité d'insertion et de formation aux métiers de l'habillement, sous la houlette de Yann Pelligrini.

Dernières nouvelles (27 juillet 2012): à l’occasion du 50ème anniversaire de la disparition de Marylin Monroe, World Tricot réinterprète la robe mythique que la star portait dans Sept ans de réflexion (la fameuse robe qui se retrousse sur les jambes de Marylin).

Réalisée en fil de coton et d’inox, en maille très fine, tricotée dans un seul panneau, avec un plissé de 12 mètres d’envergure, elle est éditée à 17 exemplaires !

Elle sera dévoilée en avant-première à Lure (Haute-Saône), à la boutique Elégancia de l'entreprise, au 28 rue Paul- Morel le samedi 4 août à 15h.

La robe et le modèle qui la portera, sont pour l’instant tenus secrets...

Seul indice : l’arrivée du mannequin se fera à bord de la célèbre DS noire et sera immortalisée par le photographe Marc Paygnard.

Les grandes dates de l'histoire de World Tricot

Fin des années 1980 : création d'un atelier associatif de couture spécialisé dans la maille par Carmen Colle, afin de donner du travail à des femmes en grandes difficultés financières.

1990 : transformation de l'association en SARL World Tricot Compagnie. Travail à façon.

2003 : création de la marque Angèle Batist.

Juillet 2004 :  commande de la société Chanel de 4251 pièces du même modèle, de la même couleur.

Mars 2005 : découverte à Tokyo, dans une boutique Chanel, d'un des échantillons au crochet et fabriqué à la main de World Tricot.

Décembre 2009 : Chanel est condamnée à 400 000 € pour rupture fautive de contrat et World Tricot est condamné pour dénigrement à 200 002 €, sur la base que des journalistes ont ébruité l’affaire. C'est le début des difficultés.

Juillet 2010 :  Ne pouvant plus faire face à ses obligations, World Tricot est placée en liquidation judiciaire le 6 juillet 2010.

Dans la foulée, l’association des amis de World Tricot réunit des fonds pour racheter l'outil de production.

Avril 2012 : Semur Feuilletage, biscuiterie implantée à Semur-en-Auxois (Côte-d'Or) rachète les locaux de l'entreprise et Les Bourgogne Angels, dont fait partie le P-DG de Semur Feuilletage, forment une nouvelle société. «C'était inespéré», commente Carmen Colle, la P-dgère.

Relie l'article de Traces Ecrites News : World Tricot remonte ses mailles

Un aperçu des collections en vidéohttp://www.facebook.com/photo.php?v=408788985838999 et aussi : La boutique en ligne

Photos : Steve Locatelli/World Tricot.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises

Mots-clés : Franche-Comté, Haute-Saône, Lure, textile, World Tricot, Bourgogne Angels

Découvrez également les articles associés :

Avec sa technique d'encapsulation, Cookal apporte une touche d'innovation aux tables des fêtes de fin d'annéeAvec sa technique d'encapsulation, Cookal apporte une touche d'innovation aux tables des fêtes de fin d'année
Pourquoi le fabricant dijonnais de machines-outils Vernet-Behringer séduit une si large clientèle dans la région Grand EstPourquoi le fabricant dijonnais de machines-outils Vernet-Behringer séduit une si large clientèle dans la région Grand Est
Pluie de trophées dans les entreprises du Grand Est et de Bourgogne-Franche-ComtéPluie de trophées dans les entreprises du Grand Est et de Bourgogne-Franche-Comté
L'Alsacien Eismo ajoute la French Touch aux machines-outils des constructeurs, majoritairement étrangersL'Alsacien Eismo ajoute la French Touch aux machines-outils des constructeurs, majoritairement étrangers

4 réponse(s) à "Les Bourgogne Angels relancent World Tricot"

  1. mullerdit :

    je suis une personne aimant créer des articles au crochet, j'aimerais me lancer dans la création "haute couture", si vous vouliez visionner mon blog wwwchris6812-skyrock-com et éventuellement me dire si je serais à la "hauteur". j'aimerais avoir un avis d'une personne qualifiée... je vous en remercie... Cordialement

  2. LABREdit :

    Bravo pour votre courage et votre détermination. Il est grand temps de reconnaître le savoir faire et le travail des petites mains. La création n'est pas réservée aux plus grands mais aux talentueux travailleurs des ateliers qui donnent le meilleur d'eux-mêmes, et qu'ils soient reconnus par leur mérite ! Bien à vous, et que votre entreprise prospère. Claire.

  3. Lanoirdit :

    L'excellence de Word Tricot portée à bout de bras et de petites mains mérite ce soutien que je salue . Cordialement , F Lanoir

  4. gabilletdit :

    Bravo et merci à Semur feuilletage pour cette prise de risques dans World Tricot... J'ai visionné un film sur cette entreprise lors du festival du court métrage à Chagny (71150.).. et depuis j'ai tenté de suivre, via les médias ,l'aventure de cette dame si déterminée.

Commentez !


Combien font "7 plus 1" ?

Envoyer votre commentaire