Le tonnelier bourguignon TFF Group reprend la chaudronnerie viticole Lejeune

Publié par Didier Hugue, le 12 mai 2016

TONNELLERIE/CÔTE-D'OR. Le numéro un mondial de la tonnellerie en chêne intègre un spécialiste des cuves en inox.

TFF Group s’offre, avec la chaudronnerie Lejeune, un fabricant haut de gamme et particulièrement innovant qui travaille pour les plus grands châteaux bordelais.

Le passage du bois de chêne à cet acier poli découle d’une stratégie de maîtrise des grands contenants de vins et spiritueux.

 

cuvestronconiques
Exemple de cuves tronconiques, produit inventé par la société Lejeune.

 

Jérôme François, président du directoire de TFF Group, répond avant même qu’on ne lui pose la question. « Oui, il s’agit bien d’une nouvelle croissance externe et d’une nouvelle diversification mais c’est surtout une opération de développement qui veut que nous maîtrisions petit à petit l’amont et l’aval dans les grands contenants à vins et spiritueux. »

 

Le dirigeant assure également qu’il n’était pas demandeur mais que pareille opportunité ne se refuse pas. Pourquoi ? Née en 1968 et implantée sur 8.000 m2 à Saint-Magne-de-Castillon (Gironde), l’entreprise Lejeune, qui a commencé son activité pour les laiteries, est devenue au fil du temps un spécialiste des cuves en inox à destination des chaix voisins de Saint-Émilion.

 

banquepopulaire 

 

« Elle séduit aujourd’hui les plus grands châteaux bordelais par son approche dans le sur-mesure et l’innovation », assure Jérôme François. En 1975, Patrick Lejeune, le fils du fondateur met au point le premier garde-vin inox à chapeau flottant, une petite cuve hermétique, puis en 1994 la cuve tronconique qui améliore la vinification.

 

Le chaudronnier viticole réalise 5 millions d’€ de chiffre d’affaires avec une quarantaine de salariés principalement dans sa région viticole d’origine.

 

Démarrage de la tonnellerie à Bourbon dans l’Ohio

 

L’ambition de TFF Group est de développer son activité dans la région voisine des Charentes, en Champagne, mais également en Bourgogne, berceau du tonnelier dont le siège social de Saint-Romain se situe à quelques encablures de Beaune (Côte-d’Or).

 

gardevin
Garde vin, autre innovation du chaudronnier viticole.

 

Si le montant de la transaction demeure confidentiel, Jérôme François indique que la famille Lejeune, Patrick et sa fille Elsa, demeure aux commandes.

 

A quelques semaines de la publication de ses résultats annuels, l’entreprise cotée à la bourse de Paris depuis 1999 a déjà réalisé sur trois trimestres 149,7 millions d’€ de chiffre d’affaires, dont 102 millions dans le secteur viticole (+ 4,5%) et 47,7 millions avec les alcools, en baisse de 5%.

 

exercice_illegal_boucle

 

Dépassera-t-elle les 200 millions d’€ d’activité comme pour son exercice précédent ? Réponse en juillet. En attendant, TFF démarre la production de fûts à Bourbon de son tout nouveau site de Jackson (Ohio), non loin de l’Etat du  Kentucky.

 

L’investissement atteint les 37 millions de $ et devrait générer la première année une vingtaine de millions de $ de chiffre d’affaires. TFF Group exploite par ailleurs dans le monde 17 unités dédiées au vin et quatre tonnelleries en Écosse qui réparent et rénovent des fûts à bourbon pour faire vieillir les whiskys.

 

cuves

 

cuvescylindriques

 

Crédits Photos des cuves Lejeune : L&M

 

Retrouver le secteur des industries Viti-vinicole en Côte-d'Or en cliquant sur le logo : invest



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises

Mots-clés : Vin, Tonnellerie, whisky, spritueux, Jérôme François, acquisition, Bourbon, Bourgogne Franche-Comté, Lejeune, chaudronnerie viticole

Découvrez également les articles associés :

Les frères Allemandou inaugurent avec Frapak leur seconde usine de plasturgie à Sens en association avec Marjolein PutterLes frères Allemandou inaugurent avec Frapak leur seconde usine de plasturgie à Sens en association avec Marjolein Putter
En Moselle, Laboratoires Lehning inaugure un investissement de 12,4 millions d’€En Moselle, Laboratoires Lehning inaugure un investissement de 12,4 millions d’€
La brasserie familiale alsacienne Meteor met la huitième génération aux commandes de ses cuves La brasserie familiale alsacienne Meteor met la huitième génération aux commandes de ses cuves
François Labet, le bien né et bien éduqué vigneron du Château de la Tour au sein du domaine du Clos de VougeotFrançois Labet, le bien né et bien éduqué vigneron du Château de la Tour au sein du domaine du Clos de Vougeot

Commentez !


Combien font "3 plus 6" ?

Envoyer votre commentaire