Traces Ecrites News, le club
  • Atelier PANEL
  • Acadir
  • Tonnellerie Rousseau
  • Moutarderie Edmond Fallot

Courbet dévoile son musée cet été

Publié par Christiane Perruchot, le 19 mai 2011

Evasion. Dernière ligne droite pour le musée Courbet, à Ornans (Doubs), le pays natal du peintre.

Les trois années de travaux s'achèvent en vue d'une ouverture au public le 2 juillet.

La supposée maison natale qui abritait un musée désuet, au parquet grinçant, s'agrandit des deux hôtels particuliers attenants qui quadrupleront la surface d'exposition à 2000 m2.

Le conseil général du Doubs, propriétaire, a réussi là une belle rénovation, malgré un chantier chahuté par des recours administratifs d'amoureux des lieux, hostiles à la modernité architecturale, somme toute discrète, des Ateliers 2/3/4/.

En partie inscrit aux Monuments historiques, l'hôtel Hébert - le musée d'origine - a d'ailleurs subi peu de transformations. Les boiseries des salles historiques sont rafraîchies aux couleurs du temps de Courbet, les cheminées restaurées et les œuvres se fondent dans le décor. On oublie presque que l'on est dans un musée.

Les maisons Champereux et Borel déploient quant à elles, une scénographie moderne avec des circulations et de larges baies ouvertes sur la Loue qui coule à leur pied.

Sous une mantille d'acier inoxydable, un volume signale l'entrée du musée et renferme «la boîte noire», selon les termes des architectes : un espace audiovisuel qui montrera les grands tableaux des années 1850, partis dans des musées plus célèbres.

A la sortie du parcours de la visite, un jardin est reconstitué dans l'esprit du 19ème siècle.

Escapade dans le pays d'Ornans

Au terme d'un investissement de 9,2 millions d'€ (1), on comprend que le conseil général veut lui donner une autre dimension que régionale.

S'il n'a pas encore réuni tous les moyens pour accueillir de grandes expositions, les idées ne manquent pas. Claude Jeannerot, président du conseil général annonce des partenariats avec des musées et des contacts «très prometteurs» avec des mécènes.

En attendant l'ouverture, une escapade dans le pays d'Ornans donne un avant-goût des paysages qu'il a peint. La source de la Loue (dont il fit 13 tableaux!) - hélas en ce moment spectacle d'une pollution qui semble difficile à vaincre -, est désormais aménagée pour les visiteurs.

Un sentier conduit vers la grotte d'où jaillit cette résurgence du Doubs. Une passerelle mène à un beau point de vue et une bâtisse abrite la projection d'un film vidéo.

A une douzaine de kilomètes d'Ornans, la ferme de Flagey - ancien domaine agricole du père de Courbet - est transformée en chambres d'hôtes, café-librairie et salle d'exposition.

D'autres lieux seront aménagés dans les deux prochaines années, en plein nature, là où le peintre aimait à peindre.

Son dernier atelier (face à l'entrée d'Alstom à Ornans) sera aussi restauré pour être rouvert au public. Reste à trouver les financements (500 000 €) pour restaurer les fresques que Courbet a peint sur les murs.

(1) Dont des subventions du conseil régional de Franche-Comté de 2 millions d'€, de la direction des affaires culturelles à hauteur de 1,278 million et de l'Etat (plan de relance) pour 300 000 € .

A noter.

En plus des 75 œuvres (peintures, dessins, sculptures, archives) de la collection permanente, des expositions temporaires seront organisés. La première :  Œuvres croisées de Courbet et de Jean-Baptiste Clésinger, sculpteur franc-comtois, issues du musée d'Orsay, du musée national d'art occidental de Tokyo et du musée cantonal des beaux-arts de Lausanne.

www.musee-courbet.fr/

Photos : Traces Ecrites.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Territoires
Evasion

Mots-clés : Franche-Comté, musée, Doubs, Ornans, musée Courbet, Loue

Découvrez également les articles associés :

Gilets jaunes : les milieux économiques commencent à s’alarmer des conséquences sur l'activité des entreprisesGilets jaunes : les milieux économiques commencent à s’alarmer des conséquences sur l'activité des entreprises
Les collectivités locales de Bourgogne-Franche-Comté dévoilent leur offre foncière pour les entreprisesLes collectivités locales de Bourgogne-Franche-Comté dévoilent leur offre foncière pour les entreprises
Le musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon tout beau tout neuf pour accueillir Emmanuel MacronLe musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon tout beau tout neuf pour accueillir Emmanuel Macron
A Metz, le tiers-lieu Bliiida double sa surface d’accueil des industries créatives et start-up du numérique pour près de 12 millions d’euros A Metz, le tiers-lieu Bliiida double sa surface d’accueil des industries créatives et start-up du numérique pour près de 12 millions d’euros

Commentez !


Combien font "7 plus 6" ?

Envoyer votre commentaire