Traces Ecrites News, le club
  • Roch Constructeur Bois
  • Mulot et Petitjean
  • Specific log
  • Les Canalous

Le Lion de Bartholdi se refait une beauté

Publié par Traces Ecrites News, le 08 juillet 2010

A la rentrée, la statue du Lion de Bartholdi, emblême de la ville de Belfort, fera l'objet d'un grand nettoyage.

L'hiver rigoureux et humide a sali de mousses et moisissures, la statue en grès rouge des Vosges installée dans les remparts Vauban.

L'architecte en chef des monuments historiques a donné son feu vert à la ville, maître d'ouvrage, pour procéder à un toilettage par projection de particules à basse pression.

La ville de Belfort finance la moitié de ce projet de 40 000 euros subventionné par la direction des affaires culturelles et le conseil régional de Franche-Comté.

Le lion devrait être tout beau, tout propre pour fêter son 130ème anniversaire. Jamais inauguré à cause d'un différend entre le sculpteur alsacien Frédéric Auguste Bartholdi et les autorités locales, le Lion est célébré à partir de cet été à travers des expositions, visites guidées dans la ville fortifiée et causeries. La ville promet même une inauguration, à priori avec son et lumière, à la fin de l'année.

Ce chef-d'oeuvre du père de la statue de la Liberté fut élevé à la mémoire des victimes du siège prussien de 1870-71 qui dura plus de cent jours. Sa construction en blocs de pierre taillée prit quatre ans, de mai 1876 à janvier 1880. Il mesure près de 22 m de long et 11 m de hauteur.

Crédit photo : Traces Ecrites



Roger Martin BTP
Article classé dans : Territoires

Mots-clés : Franche-Comté, Belfort

Découvrez également les articles associés :

Gilets jaunes : les milieux économiques commencent à s’alarmer des conséquences sur l'activité des entreprisesGilets jaunes : les milieux économiques commencent à s’alarmer des conséquences sur l'activité des entreprises
Les collectivités locales de Bourgogne-Franche-Comté dévoilent leur offre foncière pour les entreprisesLes collectivités locales de Bourgogne-Franche-Comté dévoilent leur offre foncière pour les entreprises
Le musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon tout beau tout neuf pour accueillir Emmanuel MacronLe musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon tout beau tout neuf pour accueillir Emmanuel Macron
A Metz, le tiers-lieu Bliiida double sa surface d’accueil des industries créatives et start-up du numérique pour près de 12 millions d’euros A Metz, le tiers-lieu Bliiida double sa surface d’accueil des industries créatives et start-up du numérique pour près de 12 millions d’euros

Commentez !


Combien font "8 plus 5" ?

Envoyer votre commentaire