Le jurassien AS'Bois décroche un trophée au Midest

Publié par Christiane Perruchot, le 20 novembre 2013
Un exemple des productions d'As'Bois et le centre d'usinage numérique en 4 et 5 axes acquis pour doter ses capacités de sous-traitance pour la PLV, la décoration, l’agencement et le luminaire de luxe.
Un exemple des productions d'As'Bois et le centre d'usinage numérique en 4 et 5 axes acquis pour doter ses capacités de sous-traitance pour la PLV, la décoration, l’agencement et le luminaire de luxe.

SOUS-TRAITANCE. Rendez-vous incontournable de l'industrie, le Midest ouvert hier 19 novembre au parc des expositions de Paris-Villepinte, est l'occasion pour les régions d'afficher le poids de leurs entreprises de sous-traitance.

La Franche-Comté se distingue à nouveau cette année aux trophées du Midest grâce à AS'Bois, remarquée pour sa démarche d'amélioration continue, peu commune dans une entreprise d'une douzaine de salariés.

Quant à la Bourgogne, elle affiche ses grands crus industriels dans une exposition inaugurée aujourd'hui.

L'Alsace n'est pas en reste avec 25 entrepreneurs.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

Parmi les 1 700 entreprises exposantes au salon du Midest jusqu'au 22 novembre, 45 sont francs-comtoises, la majorité -une trentaine - sur le stand collectif régional organisé par la chambre de commerce et d’industrie de Franche-Comté et cofinancé par le conseil régional.

Comme l'expliquait il y a quelques jours dans nos colonnes un habitué, le belfortain Novaplest, encore présent cette année, « c'est un rendez-vous incontournable même s'il est difficile d'en mesurer les retombées, mais c'est le lieu où rencontrer les grands donneurs d’ordres ».

L'un des sous-traitants francs-comtois a été sous les feux de la rampe hier à l'inauguration du salon.

As'Bois à Saint-Julien (Jura) est lauréate des trophées (*) dans le catégorie organisation, pour l’amélioration continue de ses performances.

Cette petite entreprise de tournerie de 12 salariés (un million d'€ de chiffre d'affaires) a engagé une démarche de management environnemental : bilan carbone, utilisation de matière première labellisée PEFC (certification de la gestion durable de la forêt), organisation de la production.

Pour y parvenir, elle s'est entourée de consultants, mais elle a  surtout associé tout son personnel à la démarche.

« Un œil extérieur met le doigt sur des points que l'on ne perçoit pas au quotidien et associer le personnel à la réflexion facilite l'adhésion aux projets », commente Christine Bailly, cogérante de l'entreprise familiale. Relire aussi l'article de Traces Ecrites News sur Léos Créations ici.

Une exposition du Made in Bourgogne

En Bourgogne, une trentaine d'entreprises sont accueillies sur le stand collectif des CCI de Bourgogne.

La cocotte-minute de Seb a été inventée  Selongey, en Côte-d'Or.
La cocotte-minute de Seb a été inventée à Selongey, en Côte-d'Or; Seb signifiant Société d'Emboutissage de Bourgogne.

Cette dernière a choisi un support de présentation dans l'air du temps, autour du Made in.

Inaugurée aujourd'hui, l'exposition Les grands crus industriels de Bourgogne vante des productions industrielles locales aux débouchés internationaux.

Aux côtés de l'autocuiseur de Seb fabriqué historiquement à Selongey (Côte-d'Or), le roulement à billes de SKF à Avallon (Yonne) se déploie pour toutes sortes d'infrastructures ferroviaires, éoliennes et militaires.

On apprend aussi que la capsule à vis inventée par Amcor à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) encapuchonne 4,5 milliards de bouteilles de vins par an dans le monde entier.

Que la ligne haute tension en cours de construction entre la France et l'Espagne est dotée de câbles fabriqués à Sens (Yonne) chez Prysmian ; ou encore que les emballages métalliques Crown à Châtillon-sur-Seine (Côte-d'Or) habillent de célèbres marques de cosmétique et de spiritueux.

Sans oublier les monumentales pièces de métal des cuves nucléaires forgées chez Areva à Saint-Marcel (Saône-et-Loire) et le pédalier de Time Sport International à Varennes-Vauzelles (Nièvre).

(*) Ils étaient aussi en lice

Trois autres entreprises de l'est étaient nominées aux trophées du Midest :

- ARS Métal à Besançon (Doubs) dans la catégorie Partenariat-Alliance pour l'augmentation récente de sa capacité de refendage des métaux. La PME implantée dans la zone industrielle de Châtillon-le-Duc (18 millions d'€ de chiffre d'affaires, 35 salariés) dispose de lignes de production polyvalentes capables de travailler des matériaux tendres (cuivre, aluminium recuit) ou résistants (acier trempé, inox écroui).

- Geffica à Cosne-sur-Loire (Nièvre) dans la catégorie international. Spécialiste des pièces techniques en caoutchouc et en silicone (68 salariés) réalise 19% de son chiffre d'affaires (10,6 millions d'€) pour de nombreux secteurs industriels.

- Fonderie Mathieu à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) dans la catégorie organisation. La PME (3 millions d'€ de chiffre d'affaires) grossit les rangs de la  Fonderie Charollaise qui l'a récemment reprise au départ en retraite de son fondateur.

Photos : AS'Bois et Look Cycles.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises

Mots-clés : Franche-Comté, Bourgogne, Alsace, Léos Créations, As'Bois, sous-traitance, Seb, Areva, salon, SKF, Look Cycle, La Fonderie Charollaise, Fonderie Mathieu, Novaplest, Midest, Geffica, ARS Métal, Amcor, Prysmian, Crown

Découvrez également les articles associés :

En Alsace, le plasturgiste EMI démontre les capacités d'une PME à réaliser une usine 4.0 En Alsace, le plasturgiste EMI démontre les capacités d'une PME à réaliser une usine 4.0
Pourquoi Suez et Engie investissent 18 millions d’euros sur le site régional d'enfouissement des déchets de Drambon, en Côte-d'OrPourquoi Suez et Engie investissent 18 millions d’euros sur le site régional d'enfouissement des déchets de Drambon, en Côte-d'Or
Les frères Allemandou inaugurent avec Frapak leur seconde usine de plasturgie à Sens en association avec Marjolein PutterLes frères Allemandou inaugurent avec Frapak leur seconde usine de plasturgie à Sens en association avec Marjolein Putter
En Moselle, Laboratoires Lehning inaugure un investissement de 12,4 millions d’€En Moselle, Laboratoires Lehning inaugure un investissement de 12,4 millions d’€

Commentez !


Combien font "4 plus 2" ?

Envoyer votre commentaire