Advini rachète la maison beaunoise Champy pour mettre deux pieds dans les vignes bourguignonnes

Publié par Didier Hugue, le 02 novembre 2016

VIN/CÔTE-D'OR. Après le Domaine Laroche à Chablis, dans l’Yonne, l’un des plus importants producteurs de vins de terroirs acquiert la plus ancienne maison de vin beaunoise.

L’entreprise occitane, cotée en bourse, complète son offre viticole déjà pléthorique avec des premiers et grands crus des côtes de Beaune et de Nuits.

Un programme d’investissement est à l’étude, tant pour augmenter le volume que pour améliorer l’outil de vinification.

 

maisonchampybeaune
Les bâtiments de l'entreprise Champy, au coeur de Beaune, sont inscrits. © Serge Chapuis.

 

La mariée était vraiment trop belle. En reprenant la maison Champy de Beaune à Pierre Beuchet, patron du réseau Diva, le groupe AdVini acquiert une petite perle qui réalise 3,4 d’€ de chiffre d’affaires et produit 500.000 bouteilles à l’année.

 

La plus ancienne maison de vins bourguignonne, fondée en 1720, possède déjà un véritable patrimoine historique avec des bâtiments de l’école Eiffel inscrits au cœur du centre historique de la capitale du vin de Bourgogne.

 

Elle exploite par ailleurs 22 hectares de côtes de Beaune principalement en bio et biodynamie, l’un des credo d’AdVini. Avec le domaine Laleure-Piot, racheté il y a quelques années, Champy est aussi un gros opérateur de l'appellation Pernand-Vergelesses.

 

exercice_illegal_boucle 

 

« N’oublions pas non plus, une équipe de huit personnes conduite par Dimitri Bazas, ingénieur agronome et œnologue de formation, et excellent vinificateur », assure Antoine Leccia, président du directoire d’AdVini.

 

Le dirigeant de cette holding, implantée à Saint-Félix-de-Lodez (Hérault) et cotée en bourse depuis 1992, répète à l’envi qu’il fédère un groupement de PME, toutes indépendantes dans leur stratégie, soit huit sociétés en France et trois en Afrique du Sud cultivant au total 2.195 hectares de vignes.

 

Ce sera d’ailleurs, Thierry Bellicaud, le président de Laroche (une centaine d’hectares), dans l’Yonne, achetée en 2010, qui dirigera Champy. « Nous étudions un plan d’investissement tant pour augmenter notre volume que pour améliorer l’outil de vinification », indique ce dernier.

 

caveschampyjoly
© Michel Joly.

 

Le groupe se situe parmi les premiers opérateurs en surperficie viticole et en nombre d’appellations d'origine protégée (AOP) et d’identifications géographiques protégées (IGP). Il aurait pu doubler la mise en reprenant la société Béjot Vins et Terroirs à Meursault (Côte-d’Or), passée dans le giron de Grand Chaix de France.

 

AdVini était entrée au début de l’été en négociation exclusive avec ce négociant, suspectée d’avoir trafiqué ses vins, pour acquérir, entre autres, un vignoble de 500 hectares, dont près la moitié en Bourgogne. De sérieux problèmes juridiques et techniques ne lui ont pas permis de réaliser l’opération.

 

maisonchampy

 

Une organisation commerciale mondiale

 

« Mais Champy n’a jamais été dans notre esprit pas un second choix, car nous planchions sur les deux reprises simultanément et cela aurait fait vraiment sens de les mettre en synergie entre elles et aussi avec Laroche à Chablis, dans l’Yonne », précise Antoine Leccia.

 

Grâce à cette croissance externe, AdVini augmente une gamme de vins déjà pléthorique avec des premiers et grands crus réputés des côtes de Beaune et de Nuits.

 

Très perturbé depuis quelques années par des conditions climatiques épouvantables, le vin bourgogne demeure très demandé à l’étranger. Sur les sept premiers mois, il atteint un chiffre d’affaires en hausse de près de 5%, à 451,5 millions d’€.

 

banquepopulaire 

 

L’organisation commerciale d’AdVini à l’international, qui déploie neuf bureaux étrangers sur tous les continents avec quarante de collaborateurs, est parfaitement adaptée à ce produit. Le groupe viticole réalise 245 millions d’euros de chiffre d’affaires et emploie 680 salariés de 17 nationalités différentes.

 

Il vient en France de renforcer son pôle vente directe en s’offrant, via sa filiale Le Club Français du Vin, Mon Caviste à la Maison, spécialisée dans l’organisation de soirées dégustations chez les particuliers.

 

champy

 

Toutes les photos nous ont été adressées par le groupe AdVini.

 

Retrouver le secteur des industries Viti-vinicole en Côte-d'Or en cliquant sur le logo : invest



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises

Mots-clés : Bourgogne, reprise d'entreprise, viticulure, négoce en vin, Champy, Bourgogne Franche-Comté, AdVini

Découvrez également les articles associés :

Le fabricant de lingerie Triumph investit 11 millions d'euros dans la logistique à ObernaiLe fabricant de lingerie Triumph investit 11 millions d'euros dans la logistique à Obernai
Leader des diagnostics rapides en France, Biosynex met le cap sur l’exportLeader des diagnostics rapides en France, Biosynex met le cap sur l’export
A l’approche de son 30ème anniversaire, Imasonic s’engage dans une transmission familiale en douceurA l’approche de son 30ème anniversaire, Imasonic s’engage dans une transmission familiale en douceur
A Nuits-Saint-Georges, la maison de vins Faiveley fait de sa nouvelle cuverie de 8 millions d'euros, une oeuvre architecturaleA Nuits-Saint-Georges, la maison de vins Faiveley fait de sa nouvelle cuverie de 8 millions d'euros, une oeuvre architecturale

Commentez !


Combien font "10 plus 2" ?

Envoyer votre commentaire