Le Crédit Agricole de Franche-Comté imagine à Belfort et Besançon deux « Villages de l’Innovation »

Publié par Didier Hugue, le 14 septembre 2015

INNOVATION. La banque mutualiste va dupliquer en Franche-Comté l’espace de coopération pour jeunes entreprises innovantes, ouvert à Paris en octobre 2014 et baptisé Village by CA.

Courant 2016 ou début 2017, Le Crédit Agricole de Franche-Comté prévoit une double implantation, à Belfort et à Besançon, avec l'ambition de faire émerger des talents qui collent à l’ADN industriel de chacun des bassins d’activité.

La banque vient par ailleurs de racheter la maison qui l’a vu naître il y a 130 ans à Salins-les-Bains, dans le Jura.

 

villagebyca 

 

Isabelle Beaurepaire, directrice de l’innovation et de la transformation au Crédit Agricole de Franche-Comté, et Thomas Vigreux, chef de projet Village de l’Innovation, voudraient être déjà en 2016 ou 2017.

 

Ils pourront alors mieux présenter l’un des deux espaces de coopération pour jeunes entreprises innovantes que la banque mutualiste, qui emploie 1482 personnes et réalise 282 millions d’€ de chiffre d’affaires, imaginent à Belfort et à Besançon, ou dans leur agglomération.

 

Ce projet s’inspire directement du premier « Village by CA », situé rue de la Boétie, à Paris, juste en face à la Fédération des caisses du Crédit Agricole.

 

« Il s’agit d’un véritable lieu de partage, entièrement consacré au développement économique et à l’accompagnement de projets innovants », explique Isabelle Beaurepaire. L’espace, vaste de 4 500 m2 et ouvert en octobre 2014, accueille aujourd’hui une centaine de startups.

 

« En référence à ce pilote qui fonctionne plutôt bien, une vingtaine d’autres caisses régionales sur 39 réfléchissent à en faire de même sur leur territoire », ajoute Thomas Vigreux.

 

Chaque initiative entend coller à son tissu économique pour accélérer l’innovation et faire émerger des talents locaux. Comme la Franche-Comté possède deux grands pôles d’activité : énergie et transport au Nord, luxe, microtechniques, horlogerie et santé à Besançon, la banque souhaite créer deux sites.

 

« Nous aurons à nos côtés comme partenaires des grands groupes, des entreprises de taille intermédiaire, des professions libérales des grandes écoles et universités, car il s’agit de créer une ruche avec pour credo très fort le collaboratif », détaille Isabelle Beaurepaire.

 

villagedelinnovation 

 

Grâce à ce réseau, chaque porteur de projet retenu trouvera sur place tous les appuis : financier, technologique, stratégique, juridique…, dont il aura besoin les deux ou trois premières années pour voler ensuite de ses propres ailes.

 

« Nous veillerons à sélectionner des idées crédibles et des projets à terme rentables pour qu’ils réussissent », précise Thomas Vigreux. Le premier des deux villages comtois de l’Innovation naîtra-t-il dans la région belfortaine ou bisontine ? Il est encore trop tôt pour le dire, les études de faisabilité ne faisant que commencer.

 

Les structures d’accueil - construction neuve ou immeuble réhabilité - intégreront un auditorium pour la tenue de conférences et débats et des locaux dédiés à de la formation afin au final d’installer un écosystème purement made in Franche-Comté.

 

Et en Bourgogne ?

 

Le Crédit Agricole Champagne-Bourgogne (1718 salariés, 366,7 millions d’€ de chiffre d’affaires) n’est pas dans cette optique.

 

Et même s’il organise aujourd’hui, 14 septembre 2015 de 16h30 au Domaine du Lac Kir, près de Dijon, une réunion d’information et d’échanges sur l’accompagnement des entreprises innovantes avec Fabrice Marsella, le « maire » du village parisien.

 

« Nous pensons à d’autres formules : cafés, soirées de l’innovation, amorçage de projets... », indique Philippe Carpentier, le directeur général adjoint.

 

casalinslesbainsUne petite histoire devenue grande

 

Il y a 130 ans naissait à Salins-les-Bains (Jura) le premier Crédit Agricole de France. On le doit à Louis Milcent qui constate le 17 novembre 1884 que : « si le cultivateur va chez le notaire ou le banquier, on lui prête à un taux d’intérêt trop élevé pour qu’il puisse s’en tirer. Pour mettre à la disposition du cultivateur honnête, laborieux, digne de confiance, le capital dont il a besoin, il faut constituer une société de crédit mutualiste ».

 

Quoi de plus naturel au pays de Pierre-Joseph Proudhon, né le 15 janvier 1809 à Besançon et mort début 1865, inspirateur de ce concept de vie sociale... À partir de son constat, Louis Milcent, grand bourgeois et juriste, réfléchit et s’inspire de la loi du 24 mars 1884 consacrant la liberté d’association professionnelle. Il s’enrichit aussi de l’expérience récente des caisses rurales allemandes Raiffesein.

 

Le 17 novembre 1884, une réunion qui réunit à Salins-les-Bains, 72 agriculteurs amorce la naissance de la première caisse locale et de son siège social, officiellement établis le 25 janvier de l’année suivante dans une maison (photo) en face du champ de foire de la Barbarine. Le crédit Agricole de Franche-Comté vient de l'acquérir pour en faire, écrit-il : "un trait d'union entre son passé et son avenir". Le Crédit Agricole SA (national) est derrière BNP Paribas et Société Générale la troisième banque française. Elle affiche près de 9 milliards de chiffre d'affaires et dégage plus d'1,7 milliard de bénéfices.

 

Crédit photos : Crédit Agricole.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises
Innovation

Mots-clés : banque, Franche-Comté, Jura, Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne, Crédit Agricole Franche-Comté, Village de l'Innovation, Salins-les-Bains

Découvrez également les articles associés :

Qu’est-ce qui fait courir autant Olivier Sulpice, président-fondateur de Bamboo Edition à Mâcon ?Qu’est-ce qui fait courir autant Olivier Sulpice, président-fondateur de Bamboo Edition à Mâcon ?
UrbanLeaf décroche le premier prix du concours Initiative au Féminin Bourgogne - Franche-ComtéUrbanLeaf décroche le premier prix du concours Initiative au Féminin Bourgogne - Franche-Comté
Avec Creative Industrie, l'entrepreneur du bâtiment lorrain Stéphane Pariset parie sur la fabrication additiveAvec Creative Industrie, l'entrepreneur du bâtiment lorrain Stéphane Pariset parie sur la fabrication additive
Le fabricant alsacien de pains azymes Paul Heumann fête ses 110 ans en 2017Le fabricant alsacien de pains azymes Paul Heumann fête ses 110 ans en 2017

1 réponse(s) à "Le Crédit Agricole de Franche-Comté imagine à Belfort et Besançon deux « Villages de l’Innovation »"

  1. Silicon Comtédit :

    Une excellente nouvelle et un très beau projet que l'association Silicon Comté soutient activement aux côtés d'autres acteurs du territoire.

Commentez !


Combien font "7 plus 5" ?

Envoyer votre commentaire