Traces Ecrites News, le club
  • Synercom France
  • Diamatec
  • DVF
  • Groupe Seb

Le cartonnier Smurfit Parnalland surfe sur la performance à l’export des vins de Bourgogne

Publié par Christiane Perruchot, le 16 janvier 2018

EMBALLAGE/CÔTE-D’OR. Fournisseur historique des producteurs de vins de Bourgogne, le site de production du groupe international Smurfit Kappa à Nuits-Saint-Georges a ouvert ses portes à la presse à l’occasion d’un bureau des élus de la CCI Côte-d’Or, hier 15 janvier.
L’occasion de découvrir un spécialiste de l’emballage en carton ondulé dont l’activité est tirée par les performances à l’export des vins de la grande Bourgogne, jusqu’aux Côtes de Rhône.

 

parnalandcalage
Calage des plaques de carton ondulé avant leur passage sur la ligne d'encolage du papier imprimé qui porte l'identité du produit. © Traces Ecrites.

 

Aurait-on soupçonné que l’amateur de vin se laisserait autant séduire par le packaging de la dive bouteille que par son contenu ? A écouter Olivier Henaff, le directeur général de Smurfit Parnalland, l’avenir de l’emballage en carton des vins et spiritueux se situe même ici.

 

Le site de production de Nuits-Saint-Georges (Côte-d’Or) qui a conservé une partie du nom de son fondateur en 1943, Emile Parnalland, aujourd'hui propriété du leader mondial du carton ondulé, axe son développement sur  l'emballage de plus en plus sophistiqués des bouteilles de vin, à l’unité ou par lot de 6 ou 12 bouteilles, devenu à la fois vecteurs de communication du produit qu’il contient et protection pendant le transport.


A la fin de l’année prochaine, l’industriel doit d’ailleurs accueillir dans ses murs, un espace dédié à l’accompagnement marketing des producteurs de vins. « Ce lieu aidera les vignerons à réfléchir sur l’emballage comme vecteur de communication, et à mettre à leur disposition nos innovations car un bon emballage stimule les ventes », explique Olivier Henaff qui a organisé l’usine pour réaliser les gros volumes de conditionnement des négociants comme les micro-séries des viticulteurs.

 

LCR

 
Dopée par les performances à l’export des vins de Bourgogne, Smurfit Parnalland qui trouve ses clients jusqu’aux Côtes de Rhône, travaille sur des solutions de plus en plus sophistiquées. Car pour transporter au lointain des bouteilles en verre, par définition fragiles, il faut une protection non seulement résistante aux chocs, mais également légère pour réduire les coûts de transport.

 

Le site de Nuits-Saint-Georges, l’un des 37 que le groupe irlandais possède en France, fabrique également les emballages en carton des Bags-in-Box (BIB) dans lesquels sont enfermés les sachets en plastique qui contiennent le vin, produits, eux, dans l'usine de Reims (Marne).


Un bureau d’études graphiques intégré de huit personnes réalise les créations et les études de mise en production. « Nous ne faisons pas d’emballages standard », précise Azzeddine Lammali, le directeur de la production, qui révèle qu’il existe 28 formes de bouteilles de bourgogne, donc au moins autant de façon de les habiller !


Une ligne de contrecollage qui débite 4.000 unités à l’heure

 

parnallandcartons
Les emballages pliés prêts pour l'expédition. © Traces Ecrites.

 

Ouverte exceptionnellement à la presse hier 15 janvier à l’occasion du bureau mensuel de la CCI Côte-d’Or, l’usine de Nuits-Saint-Georges qui emploie 64 personnes et jusqu’à une centaine en saison haute - de juin à décembre lorsque les viticulteurs font leurs expéditions - a montré son savoir-faire sous la conduite de son directeur général.

 

La fabrication d’une boîte ou d’une caisse en carton ondulé démarre à l’atelier de contrecollage. Trois lignes de “post impression”, dont une longue d’une vingtaine mètres qui débite 4.000 unités à l’heure, collent sur une plaque de carton, une affiche de papier imprimée qui porte l’identité du produit.

 

Les plaques de carton ondulé proviennent d’autres usines du cartonnier : elles sont constituées d’une succession de feuilles de papier, “canelées” par une onduleuse (formation d’alvéoles), et encollées les unes aux autres.

 

parnallandtete
L'une des trois lignes de contrecollage pour les petites séries. © Traces Ecrites.

 

« La résistance du carton varie en fonction de l’épaisseur du papier, du sens de la fibre et du pourcentage de carton recyclé », précise Olivier Henaff qui explique qu’un emballage, par le recyclage, bénéficie de sept vies.

 

L’atelier de découpe façonne ensuite par pliage, les plaques au format final de l’emballage. Des formes, sortes de châssis en bois, impriment les rainurages qui guideront le pliage.

 

Le troisième atelier est consacré au montage des casiers collés, ces séparateurs aux formes sophistiquées qui servent à caler les bouteilles à l’intérieur d’une caisse. Nos hôtes révèlent ce que fut une invention du fondateur de l'entreprise lorsque, dans les années 1950, le conditionnement du vin passera du vrac à la bouteille.


parnallanddirecteurQui est Olivier Henaff ?

 

Directeur général de Smurfit Parnalland depuis janvier 2017, Olivier Henaff est dans le groupe Smurfit Kappa depuis 2003. Son poste précédent a fait de lui un spécialiste du marketing.

 

Il a occupé pendant neuf la fonction de directeur commercial PLV (Publicité sur le Lieu de Vente) de Smurfit Kappa Display à Bretigny-sur-Orge, dans la région parisienne.


Ses études à l’Ecole Supérieure de commerce de La Rochelle, sa région d'origine, l’avait prédisposé à cette fonction qu’il enrichit aujourd’hui à la tête de l’unité bourguignonne avec des missions élargies à la production et au management.

 

 

pub_TP_

 

Qui est Smurfit Kappa ?

 

A chaque vignoble, une usine Smurfit Kappa ou presque…. Cartonnages de Colmar à Bennwihr (Haut-Rhin) travaille sur le même segment que l’usine de Nuits-Saint-Georges, mais pour le vignoble alsacien.
Le cartonnier irlandais (chiffre d’affaires de 8 milliards d’€, 370 usines et 45.000 salariés dans 34 pays) n’est pourtant pas exclusivement un spécialiste du conditionnement des vins et des spiritueux. A preuve, les autres usines de l’Est de la France...
L'usine d'Epernay (Marne) fabrique les sachets en plastique des Bag-in-Box, ces poches étanches munies d'un robinet et enfermées dans un emballage en carton.
Cartonnages de Lorraine à Ludres, près de Nancy (Meurthe-et-Moselle) fait des emballages industriels et de la PLV (Publicité sur le Lieu de Vente).
Smurfit Kappa à Longvic, dans l’agglomération de Dijon, fait des emballages pour les produits alimentaires.

 

parnallandcci
Le bureau de la CCI Côte-d'Or et quelques représentants de la chambre consulaire de la région de Nuits-saint-Geroge et de Gevrey-Chambertin avec les responsables de Smurfit Pernalland. © Traces Ecrites.

 

En savoir plus sur le secteur de l’emballage en Côte-d’Or en cliquant sur le logo

 

invest



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises

Mots-clés : Côte-d'Or, Nuits-Saint-Georges, emballage, Vins de Bourgogne, carton, Smurfit Kappa, vins et spiritueux, Bourgogne Franche-Comté, Smurfit Parnalland, cartonnier

Découvrez également les articles associés :

La maison alsacienne de foie gras Feyel & Artzner se diversifie dans les plats cuisinés et monte en gammeLa maison alsacienne de foie gras Feyel & Artzner se diversifie dans les plats cuisinés et monte en gamme
Le fabricant de forets Diager investit plus de 8 millions dans le Jura et embauche Le fabricant de forets Diager investit plus de 8 millions dans le Jura et embauche
Ils innovent : Alsafix remplace le ciment par une mousse en polyuréthane et Redberry traque les bactéries à grande vitesseIls innovent : Alsafix remplace le ciment par une mousse en polyuréthane et Redberry traque les bactéries à grande vitesse
A Nancy, la nouvelle génération désormais aux commandes d’Ateliers Cini profite d’une situation assainieA Nancy, la nouvelle génération désormais aux commandes d’Ateliers Cini profite d’une situation assainie

Commentez !


Combien font "10 plus 6" ?

Envoyer votre commentaire