L'Alsace en quête d'énergie verte

Publié par Traces Ecrites News, le 17 juin 2010

L'Alsace, est avec la Corse, le Nord-Pas-de-Calais, les Pays de la Loire et l'île de la Réunion, l'une des cinq régions retenues pour expérimenter les métiers de la croissance verte que devrait générer le Grenelle de l'environnement. Concrètement, il s'agit de repérer le potentiel d'emplois et de profils liés à l'économie durable et de favoriser leur émergence dans les entreprises locales, notamment par une formation adaptée.

La Région Alsace a choisi de cibler en priorité la filière du bâtiment et de l’efficacité énergétique. Ces domaines lui sont déjà familiers. Le Pôle de compétitivité Alsace Energivie, labellisé en mai, est consacré aux solutions à énergie positive (production d'énergie supérieure à la consommation) dans le bâtiment : un potentiel de 10 000 emplois d’ici à 2020.

Dans un communiqué, le secrétariat d'État au développement durable annonce le lancement d'un appel à projets pour les autres régions, en septembre. 



Roger Martin BTP
Article classé dans : Territoires

Mots-clés : bâtiment, Alsace, énergie

Découvrez également les articles associés :

Bienvenue dans le Dijon de 2030, une métropole intelligente et connectéeBienvenue dans le Dijon de 2030, une métropole intelligente et connectée
Le DFCO, vecteur d’affaires pour ses sponsors et de notoriété pour la métropole bourguignonneLe DFCO, vecteur d’affaires pour ses sponsors et de notoriété pour la métropole bourguignonne
A l'occasion de ses 60 ans, la société d'économie mixte Sedia trace sa feuille de route pour les trois ans à venirA l'occasion de ses 60 ans, la société d'économie mixte Sedia trace sa feuille de route pour les trois ans à venir
Au Sud de l’Alsace, Euro3lys, tête de pont de l’ambition économique de Saint-Louis entre France, Allemagne et SuisseAu Sud de l’Alsace, Euro3lys, tête de pont de l’ambition économique de Saint-Louis entre France, Allemagne et Suisse

Commentez !


Combien font "6 plus 4" ?

Envoyer votre commentaire