La Nièvre veut aussi son TGV

Publié par Traces Ecrites News, le 19 juillet 2010

Défendue par l'association Trans Europe TGV Rhin-Rhône Méditerranée comme un itinéraire alternatif à la LGV Paris Sud-Est, la LGV Rhin-Rhône et ses trois branches (www.tracesecritesnews.fr/?p=977) a une concurrente au sein même de la Bourgogne.

Il s'agit de la LGV Paris-Orléans-Clermont-Ferrand-Lyon. Évaluée à 12 milliards d'euros, l'infrastructure serait financée par un tiers par les collectivités locales. Aux côtés de l'Auvergne, de Rhône-Alpes et du Centre, le conseil régional de Bourgogne cofinance les études préalables au débat public qui se déroulent actuellement.

À ce stade, Réseau Ferré de France (RFF) propose trois scénaris : 1. Orléans, Vierzon, Bourges, Montluçon. 2. Évitement d'Orléans mais raccordement possible, passage entre Bourges et Nevers. 3. Éloignement d'Orléans à l'Est, passage le long de la Loire par Nevers. Dans les trois cas, l'arrivée à Lyon se ferait par Mâcon ou Roanne. Nevers serait à 1h30 de Paris (1h54 aujourd'hui) et Lyon à 2h.

Un 4ème scénario se raccordant à la branche ouest de la LGV Rhin-Rhône n'a pas été retenu par le comité de pilotage, présidé par Patrick Stefanini, préfet de la région Auvergne.

Les élus nivernais soutiennent le scénario par l'Est avec une desserte de Nevers à partir d'une nouvelle gare proche de celle de Saincaize (Nièvre), nœud ferroviaire du centre de la France. Ils sont réunis avec leurs collègues du Centre et d'Auvergne au sein de l'association TGV Grand Centre Auvergne, présidée par Rémy Pointereau, sénateur du Cher.

Le débat public pourrait avoir lieu fin 2011 avec l'hypothèse d'un premier TGV en 2021.

Interrogée sur cette concurrence, Marie-Guite Dufay, présidente de l'association Trans Europe TGV Rhin-Rhône Méditerranée, relève «l'avancée significative de la LGV Rhin-Rhône».

Site du projet : www.lgv-pocl.fr/

Site de l'association des élus : www.tgvgca.com/

Crédit photo: RFF



Roger Martin BTP
Article classé dans : Territoires

Mots-clés : TGV, Bourgogne, Nevers

Découvrez également les articles associés :

Bienvenue dans le Dijon de 2030, une métropole intelligente et connectéeBienvenue dans le Dijon de 2030, une métropole intelligente et connectée
Le DFCO, vecteur d’affaires pour ses sponsors et de notoriété pour la métropole bourguignonneLe DFCO, vecteur d’affaires pour ses sponsors et de notoriété pour la métropole bourguignonne
A l'occasion de ses 60 ans, la société d'économie mixte Sedia trace sa feuille de route pour les trois ans à venirA l'occasion de ses 60 ans, la société d'économie mixte Sedia trace sa feuille de route pour les trois ans à venir
Au Sud de l’Alsace, Euro3lys, tête de pont de l’ambition économique de Saint-Louis entre France, Allemagne et SuisseAu Sud de l’Alsace, Euro3lys, tête de pont de l’ambition économique de Saint-Louis entre France, Allemagne et Suisse

Commentez !


Combien font "6 plus 6" ?

Envoyer votre commentaire