Traces Ecrites News, le club
  • Domaines Albert Bichot
  • Roch Constructeur Bois
  • Salaisons Sabatier
  • Domaine Faiveley

La famille Allemandou investit 11 millions d’euros dans une nouvelle usine à Sens

Publié par Didier Hugue, le 27 février 2017

PLASTURGIE/YONNE. L’entreprise sénonaise Plastikpack accueillera avant la fin de l’année une consoeur juste à côté de son site sur la zone d’activité de Gron.

Propriétaire de la première, la famille Allemandou investit 11 million d’€ dans la seconde pour fabriquer une gamme de contenants domestiques à base de polyéthylène téréphtalate (PET).

Un développement qui permettra la création d'une douzaine d'emplois.

 

bidons
Plastikpack produit des bidons et jerricanes avec le process de l'extrusion-soufflage. © Traces Ecrites.

 

Chez les Allemandou, la plasturgie est une seconde nature. Le père Philippe avait judicieusement repris en 1966 la dernière Société d’approvisionnement des centres de conserverie familiale (Saccof *) pour faire du commerce de produits en fer-blanc.

 

Le plastique prendra progressivement le pas pour constituer aujourd'hui l'essentiel de l'activité de l’entreprise SaccofPackaging, dont s’occupe à Brie-Comte-Robert (Seine-et-Marne) Stéphane, l’un de ses deux fils. Elle réalise 33 millions d’€ de chiffre d’affaires, emploie 46 personnes, dispose d’une flotte de camions et exploite 8 plateformes logistiques en France.

 

Christophe, son frère, dirige sur la zone d’activités de Gron, dans l’agglomération de Sens (Yonne), Plastikpack, fabricant par extrusion-soufflage, de bidons et jerricanes qui atteint les 27 millions d'€ de chiffre d'affaires en s'appuyant sur un effectif de 47 personnes.

 

Aujourd’hui, la famille Allemandou se diversifie et investit sur un terrain contigu, 11 millions d’€, dont 3,3 millions en immobilier, dans une autre unité industrielle dont le nom demeure encore confidentiel.

 

Banniere-Fondation-TracesEcrites 

 

La nouvelle usine de 3.600 m2 produira avant la fin de l’année, grâce à un premier parc de 11 injecteuses, du flaconnage et autres contenants domestiques à base de polyéthylène téréphtalate (PET) par le procédé de l’injection-soufflage. « Ce seront des emballages pouvant recevoir de 30 à 1.000 ml à destination du monde de la cosmétique », précise Christophe Allemandou.

 

13 millions d'unités annuelles

 

Ce développement, épaulé par Bpifrance dans le cadre d’un prêt Industrie du futur - le premier accordé en Bourgogne - Franche-Comté -, génèrera la création d’une douzaine d’emplois et mise à terme sur un chiffre d'affaires de 8 millions d'€.

 

extrudeuses
Plastikpack dispose d'un parc de quinze extrudeuses. © Traces Ecrites.

 

Pour l’heure, le fabricant peaufine le process de Plastikpack, fondée en 1991 en association avec Plastikpack Allemagne (**). Il vient de doter son unité d’une quinzième extrudeuse et de chariots à guidage laser. « Nous travaillons beaucoup sur la gestion des flux et la réduction du poids de la matière », indique l’industriel.

 

Deux étapes obligées quand on apprend que sortent chaque année de ses ateliers pas moins de 13 millions d’unités de bidons et de jerricanes en polyéthylène haute densité (PE-HD), de 5 à 30 litres.

 

Gif_articles 

 

« Comme nous les destinons au monde de la chimie, avec le label "transport de matières dangereuses", pour notamment le traitement des eaux, le traitement de surface, le nettoyage et l'hygiène industriels aussi, nous sommes intraitables sur la qualité finale », assure Christophe Allemandou qui travaille de la matière complexe à partir de poudres dont le secret consiste à maîtriser la parfaite fluidité.

 

Qui est Christophe Allemandou ?

 

callemandou
© TPaviot-Saccof.

 

Ce grand gaillard de 50 ans chaleureux et à la voix assurée, a été formé à la culture industrielle allemande, après avoir décroché un diplôme de l’Institut Supérieur du Commerce (ISC) de Paris.

 

Volontaire du service national affecté en entreprises (VSNE) dans une entreprise d’outre-Rhin, il a très vite saisi que la formation continue était un des critères de l’épanouissement au travail.

 

« Lorsque mon père s’est associé avec nos partenaires allemands pour monter Platikpack, ils m’ont formé pendant six mois a bien connaître cette activité et d’ailleurs, chez nous, tout se fait en interne, car aucune formation n’existe en extrusion-soufflage », argumente le dirigeant.

 

chariotlaser
L'un des chariots à guidage laser pour améliorer l'ergonomie de certains postes. © Traces Ecrites.

 

stockbidons
Stock de bidons en partance chaque jour dans une vingtaine de camions. © Traces Ecrites.

 

(*) Ce type de société est née sous l’occupation allemande, durant la seconde guerre mondiale, pour ravitailler les particuliers en boîtes de conserve. On en dénombrait 112 en 1942.

 

(**) La rencontre s’est faite par le biais de SaccofPackaging qui depuis 1984 commercialisait les produits du fabricant germanique.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises

Mots-clés : Yonne, plasturgie, Investissement, Sens, Bourgogne Franche-Comté, Stéphane Allemandou, Christophe Allemandou, Plastikpack

Découvrez également les articles associés :

La maison alsacienne de foie gras Feyel & Artzner se diversifie dans les plats cuisinés et monte en gammeLa maison alsacienne de foie gras Feyel & Artzner se diversifie dans les plats cuisinés et monte en gamme
Le fabricant de forets Diager investit plus de 8 millions dans le Jura et embauche Le fabricant de forets Diager investit plus de 8 millions dans le Jura et embauche
Ils innovent : Alsafix remplace le ciment par une mousse en polyuréthane et Redberry traque les bactéries à grande vitesseIls innovent : Alsafix remplace le ciment par une mousse en polyuréthane et Redberry traque les bactéries à grande vitesse
A Nancy, la nouvelle génération désormais aux commandes d’Ateliers Cini profite d’une situation assainieA Nancy, la nouvelle génération désormais aux commandes d’Ateliers Cini profite d’une situation assainie

Commentez !


Combien font "2 plus 5" ?

Envoyer votre commentaire