Traces Ecrites News, le club
  • EDC
  • Hotel La Cloche
  • Ag2r La mondiale
  • Specific log

La Compagnie Dumas aide à dormir sur ses deux oreilles

Publié par Didier Hugue, le 29 octobre 2015

TEXTILE/BOURGOGNE. Le fabricant icaunais de petite literie, basé à Tonnerre, innove à un double titre.

La Compagnie Dumas invente ses propres machines de garnissage et va jusqu’à fabriquer sur-mesure l’oreiller ou le traversin en fonction des habitudes de sommeil de chacun.

A sa tête, Édouard Dumas, 29 ans et cinquième génération aux commandes, qui manie la plume et le duvet comme personne…, ou presque.

 

oreillervoyage

 

Ne rentre pas qui veut à La Compagnie Dumas, implantée à Tonnerre dans l'Yonne. Pas de fournisseurs, et surtout pas de journalistes. Quant aux bons clients, uniquement s’ils veulent bien ne rien photographier des ateliers de production. Pourquoi ?

 

« Nous fabriquons nous-mêmes nos machines de garnissage et là est l’un de nos secrets de fabrication pour lequel nous nous protégeons fortement », explique Édouard Dumas, président de l’entreprise.

 

Seconde recette maison qui explique une longévité de 105 ans, la sélection de la matière première. « Comme pour un bon vin, il y a tout un art de l’assemblage des duvets et des plumettes qu’ils proviennent d’une filière française du Sud-Ouest, notamment du département du Gers, d’Espagne ou d’Europe de l’Est : Bulgarie, Pologne… », argumente de dirigeant.

 

Ecole des vins

 

La Compagnie Dumas réalise chaque année, dans un catalogue complet de petite literie (*), pas moins de 3,1 millions d’oreillers et 210 000 couettes. 30% sont naturels et le reste est synthétique à base de microfibre de très petit diamètre. Elle va même jusqu’à faire un véritable oreiller de voyage qui tient dans un sac en cuir vendu avec. Idéal pour les globe-trotters.

 

Une boutique éphémère

 

Le fabricant emploie 42 personnes et réalise environ 11 millions d’€ de chiffre d’affaires. Il investit  jusqu’à 500 000 € par an dans son outil industriel et en informatique.

 

Dumas Paris, sa marque historique, fait les beaux jours des grands hôtels : Lucien Barrière, Sofitel, Pullman, Hilton…, et fournit aussi, via des grossistes, l'hôtellerie indépendante.

 

« Nos produits peuvent être ignifugés et bien évidemment antibactériens », précise Édouard Dumas. Un site de vente en ligne permet également de concevoir sa literie sur-mesure en répondant à un questionnaire mis au point avec l’Institut national du sommeil.

 

exercice_illegal_boucle
 

Sur le même principe, une boutique éphémère, avec fabrication sur place personnalisée, naîtra du 8 au 21 décembre prochain dans le quartier du Marais à Paris.

 

Pour séduire un plus large public, La Compagnie Dumas a lancé une seconde marque baptisée Petit Meunier, en référence à la comptine « Meunier tu dors », mais également à la première adresse de l’entreprise qui était le « Moulin de l’Enfer ». Elle se compose pour l’instant de six oreillers en vente en grande distribution et sur Amazon.

 

(*) Traversins, édredons, plumons et surmatelas.

 

couturieredumasA poil, puis à plumes.

 

L’histoire des Dumas commence en 1910 à Tonnerre (Yonne) par des peaux et fourrures qu’ils récupéraient pour la fabrication de chapeaux et de manteaux.

 

Dans les années 1920, Louis, le fils du fondateur Paul, se spécialise même dans les cuirs verts et les peaux de lapins pour devenir l’un des plus importants récupérateurs de l’époque.

 

Mais tout évolue. Les manteaux de fourrure commencent à passer de mode ; quant aux chapeaux de feutre, l’essor de l’automobile sonne leur glas.

 

Pierre Dumas, fils de Louis, se recentre alors sur la récupération et le traitement des plumes et duvets.

 

Visionnaire, il commence en 1954 à confectionner lui-même des oreillers, des traversins et des édredons. C’est le début de l’activité principale actuelle.

 

À partir des années 70, Christian, formé chez un des meilleurs tapissiers parisien rejoint son père et décide d’élargir la production vers la couette naturelle et synthétique et industrialise les ateliers.

 

De son côté, Catherine, son épouse, met en place tout le système informatique dès le début des années 80.  Édouard, l’actuel dirigeant, est né de leur union.

 

banquepopulaire

 

edouarddumasQui est Édouard Dumas ?

 

Ce diplômé en génie mécanique de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne, passionné de rugby, n’a pas encore trente ans et dirige l’entreprise familiale depuis 2012.

 

S’il a toujours exprimé le souhait de succéder à son père, ses pas l’ont déjà conduit ailleurs. « Je voulais auparavant avoir d’autres expériences professionnelles », évoque-t-il. Il travaille déjà une année sur le continent africain dans le transport de fioul.

 

Il revient ensuite en Suisse où il est embauché par le géant du tabac Philip Morris. La ville de Neuchâtel abrite l'usine de Philip Morris Products SA (anciennement Fabriques de tabac réunies), ainsi que le centre de Recherche et développement du groupe.

 

Photos fournies par La Compagnie Dumas.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises

Mots-clés : Bourgogne, Yonne, Literie, La Compagnie Dumas, Tonnerre, Edouard Dumas, oreiller, couette

Découvrez également les articles associés :

Trentenaire au mieux de sa forme, LCR (Les Constructeurs Réunis) tisse sa toile dans le quart nord-estTrentenaire au mieux de sa forme, LCR (Les Constructeurs Réunis) tisse sa toile dans le quart nord-est
Pourquoi le franc-comtois Omedec rachète la chaudronnerie Lhermite en Haute-MarnePourquoi le franc-comtois Omedec rachète la chaudronnerie Lhermite en Haute-Marne
La maison alsacienne de foie gras Feyel & Artzner se diversifie dans les plats cuisinés et monte en gammeLa maison alsacienne de foie gras Feyel & Artzner se diversifie dans les plats cuisinés et monte en gamme
Le fabricant de forets Diager investit plus de 8 millions dans le Jura et embauche Le fabricant de forets Diager investit plus de 8 millions dans le Jura et embauche

Commentez !


Combien font "10 plus 9" ?

Envoyer votre commentaire