La cigogne fait son nid à Shanghai

Publié par Traces Ecrites News, le 23 juin 2010

Sous une chaleur estivale, Philippe Richert, président du conseil régional d’Alsace et Jacques Bigot, président de la Communauté urbaine de Strasbourg ont inauguré le 22 juin le pavillon Alsace à l'exposition universelle de Shanghai (Chine).

Situé juste en face du pavillon de la ville d'accueil et à côté de celui de Rhône-Alpes, le pavillon de 2100 m² répartis sur 4 niveaux est définitivement implanté en Asie, puisqu'il sera reconverti en bureaux.

L'Alsace a choisi les transports, les énergies renouvelables et l’éco-industrie pour illustrer le thème "Better city, better life" (meilleure ville, meilleure vie) de l'exposition universelle, sans pour autant négliger le vin, les colombages et la Flammeküche.

«L’objectif n’est pas que culturel,» explique Jean-Noël Lorriaux, consultant et animateur du portail www.shanghai2010.fr dédié à la promotion de la participation française à l'exposition universelle. L'Alsace est la 6ème région exportatrice de France avec 372 millions d’euros de ventes à l'étranger en 2009, et 125 entreprises présentes en Chine.

Le conseil régional d'Alsace, Mulhouse Alsace Agglomération, la communauté urbaine de Strasbourg et EDF ont contribué à la naissance de ce projet de 750 000 euros, édifié par le GIE Alsace Architectural Design Institute (AADI).

Crédit photo:  Francis Parent - Architectes AADI



Roger Martin BTP
Article classé dans : Territoires

Mots-clés : Alsace, exposition universelle

Découvrez également les articles associés :

Bienvenue dans le Dijon de 2030, une métropole intelligente et connectéeBienvenue dans le Dijon de 2030, une métropole intelligente et connectée
Le DFCO, vecteur d’affaires pour ses sponsors et de notoriété pour la métropole bourguignonneLe DFCO, vecteur d’affaires pour ses sponsors et de notoriété pour la métropole bourguignonne
A l'occasion de ses 60 ans, la société d'économie mixte Sedia trace sa feuille de route pour les trois ans à venirA l'occasion de ses 60 ans, la société d'économie mixte Sedia trace sa feuille de route pour les trois ans à venir
Au Sud de l’Alsace, Euro3lys, tête de pont de l’ambition économique de Saint-Louis entre France, Allemagne et SuisseAu Sud de l’Alsace, Euro3lys, tête de pont de l’ambition économique de Saint-Louis entre France, Allemagne et Suisse

Commentez !


Combien font "6 plus 7" ?

Envoyer votre commentaire