La chocolaterie Schaal investit 10 millions d'euros dans sa logistique

Publié par Mathieu Noyer, le 06 mai 2016

AGROALIMENTAIRE/STRASBOURG. La chocolaterie chère au coeur des Strasbourgeois investit 10 millions d’€ dans une nouvelle organisation logistique qui aidera l’entreprise à son développement, notamment à l’international.
Schaal est la tête de pont du holding Salpa (Société alsacienne de participations agro-alimentaires) qui s’est diversifiée dans le thé, le café, et les activités touristiques avec un musée du chocolat et un restaurant installé dans un wagon rappelant l’Orient Express.

 

schaaltete
La chocolaterie développe une activité touristique avec un musée...

 

Schaal, c’est un nom cher au cœur et au palais des Alsaciens. Fondée en 1871 à l’annexion allemande, la chocolaterie a longtemps été LA référence des enfants de la région.

 

Les plus anciennes générations se remémorent avec émotion les retrouvailles avec les carreaux onctueux après des années de privation au sortir de la dernière guerre.


Depuis, le paysage concurrentiel a bien changé et les marques mondiales les plus puissantes ont envahi les rayons des supermarchés et magasins.

 

Mais la noble maison tient toujours debout, elle est restée familiale tout en changeant de propriétaire, lors du rachat par la famille Burrus en 1967. Elle emploie 200 salariés pour 26 millions d’€ de chiffre d’affaires l’an dernier, réalisés dans le circuit des épiceries fines.


Le fabricant est resté fidèle à l’agglomération de Strasbourg. Installé depuis 1970 à Fegersheim (Bas-Rhin), il y a développé une zone d’activités. Outre son usine, le Parc de la Porte Sud abrite 20.000 m2 de bureaux et locaux qui abritent un effectif total de 450 salariés.


Le site comprend un ensemble de sociétés sans rapport avec Schaal et d’autres relevant de son holding de tête Salpa (Société alsacienne de participations agro-alimentaires) dans le cadre d’une diversification.

 

schaalrestau
... et un restaurant installé dans un wagon style Orient Express. ©

 

Herbapac est le fruit en 2008 d’une joint-venture avec Fauchon dans le conditionnement de thé. Le holding abrite également une unité de café, mais aussi un musée du chocolat qui attire 35.000 visiteurs annuels et un restaurant installé dans un wagon rappelant l’Orient Express, d’où son nom Les Secrets des Grands Express.


Son ancrage strasbourgeois, la chocolaterie le consolide à présent au niveau de sa logistique. « Nous avions besoin d’une solution adaptée aux exigences modernes, afin notamment de supprimer le stockage extérieur », décrit François de Bretagne, président de Schaal et directeur général de Salpa.

 

schaalzoom
Pour François de Bretagne, président, Schaal fait partie des ambassadeurs de l’excellence gastronomique française.

Un transtockeur automatique en liaison directe avec la chaîne de production


Jusqu’à la fin de l’année, la chocolaterie se construit un entrepôt de 3.000 m2 doté d’un transtockeur automatique synonyme de meilleure productivité, sur une hauteur de 19 mètres.


Cette dimension verticale contient l’atout principal du projet : « L’organisation de la logistique en étages permet de la caler sur l’agencement de la production. Les produits seront ainsi directement réceptionnés en sortie de fabrication, évitant de nombreuses circulations superflues », explique François de Bretagne.

 

L’investissement atteint 10 millions d’€ car il inclut une ample refonte des réseaux d’énergie, afin d’optimiser les consommations.


exercice_illegal_boucle

 

Ainsi remise d’équerre, la logistique aidera la chocolaterie et les autres unités de Salpa à poursuivre leur développement. Celui-ci passe notamment par l’export. Il représente 15 % de l’activité et se concentre principalement au Moyen-Orient, en Extrême-Orient et aux Etats-Unis.


Le groupe familial a toujours eu ce positionnement sur de l’export lointain. « Dans une certaine mesure, nous faisons partie des ambassadeurs de l’excellence gastronomique française », souligne son dirigeant.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises

Mots-clés : agroalimentaire, Grand Est, logistique, Strasbourg, Bas-Rhin, export, chocolatier, Alsace, Champagne-Ardenne, Lorraine, Schaal, Société alsacienne de participations agro-alimentaires

Découvrez également les articles associés :

La famille Allemandou investit 11 millions d’euros dans une nouvelle usine à SensLa famille Allemandou investit 11 millions d’euros dans une nouvelle usine à Sens
HSols France, un poseur béton qui pointe dans les tout premiers rangs des acteurs en France   HSols France, un poseur béton qui pointe dans les tout premiers rangs des acteurs en France
Morteau Saucisse s'invite de nouveau dans le métro parisienMorteau Saucisse s'invite de nouveau dans le métro parisien
Ils innovent en Bourgogne - Franche-Comté et dans le Grand Est : Venathec, groupe PM et GemecodIls innovent en Bourgogne - Franche-Comté et dans le Grand Est : Venathec, groupe PM et Gemecod

Commentez !


Combien font "3 plus 3" ?

Envoyer votre commentaire