La Bourgogne rejoint le fonds d'amorçage Rhin-Rhône

Publié par Christiane Perruchot, le 13 janvier 2014

IMAGE L'ESSENTIELFONDS PROPRES. En session budgétaire ce lundi et demain, les conseillers régionaux de Bourgogne se prononcent sur leur adhésion au fonds d'amorçage Rhin-Rhône.

Il a été mis en place l'été dernier par l'Alsace et la Franche-Comté pour financer en capital de jeunes entreprises innovantes.

La participation du conseil régional de Bourgogne porte à 36 millions d'€ les capacités d'investissement de ce fonds interrégional.

Cliquez sur la photo pour l'agrandir.

Lancé en Alsace et en Franche-Comté, le fonds Amorçage Rhin-Rhône (A2R) s'élargit à la Bourgogne. En attendant une possible extension au régions Lorraine et Champagne-Ardenne.

Lors de la session budgétaire, ce lundi et demain, les conseillers régionaux bourguignons se prononcent sur une participation de 3 millions d'€.

Elle abonde les apports des conseils régionaux d'Alsace, à hauteur de 4,5 millions d'€ et de Franche-Comté, pour 3 millions d'€. Au total, 36 millions d'€ sont mobilisés pour financer en capital de jeunes entreprises innovantes.

Près de la moitié provient du fonds national d'amorçage (20 millions), moteur de la dimension interrégionale : en effet, il n'accompagne les projets régionaux qu'à cette seule condition.

A l'origine de l'initiative, Alsace Capital, qui gère le fonds de capital investissement Alsace Croissance, devient le gestionnaire de ce fonds commun de placement à risques, avec pour partenaires la banque fédérative du Crédit Mutuel à Strasbourg et Invest PME (ex Franche-Comté Gestion) à Besançon.

Actionnaire minoritaire, mais leader du pool d'investisseurs en cas de co-investissements, Amorçage Rhin-Rhône (A2R) est destiné à entrer au capital d'entreprises innovantes à fort potentiel technologique, encore au stade de mise au point d'un produit ou en phase de validation.

Agées de moins de 8 ans, elles doivent réaliser moins de 250 000 € de chiffre d'affaires et consacrer au moins 15% des dépenses annuelles à la R&D.

Financement du fonds Amorçage Rhin-Rhône

Fonds national d'amorçage : 20 millions d'€.

Région Alsace : 4,5 millions.

Région Franche-Comté : 3 millions.

Région Bourgogne : 3 millions.

Acteurs privés alsaciens: 1,5 million.

Acteurs privés francs-comtois : 1 million.

Banques : 3 millions.

 

 

Roger Martin BTP
Article classé dans : Entreprises
Innovation
Start-up

Mots-clés : Franche-Comté, Bourgogne, Alsace, capital-risque, fonds propres, fonds d'amorçage, Alsace Capital

Découvrez également les articles associés :

Pourquoi Suez et Engie investissent 18 millions d’euros sur le site régional d'enfouissement des déchets de Drambon, en Côte-d'OrPourquoi Suez et Engie investissent 18 millions d’euros sur le site régional d'enfouissement des déchets de Drambon, en Côte-d'Or
Les frères Allemandou inaugurent avec Frapak leur seconde usine de plasturgie à Sens en association avec Marjolein PutterLes frères Allemandou inaugurent avec Frapak leur seconde usine de plasturgie à Sens en association avec Marjolein Putter
En Moselle, Laboratoires Lehning inaugure un investissement de 12,4 millions d’€En Moselle, Laboratoires Lehning inaugure un investissement de 12,4 millions d’€
La brasserie familiale alsacienne Meteor met la huitième génération aux commandes de ses cuves La brasserie familiale alsacienne Meteor met la huitième génération aux commandes de ses cuves

Commentez !


Combien font "7 plus 8" ?

Envoyer votre commentaire