Traces Ecrites News, le club
  • JTEKT
  • PMS Industrie
  • Mulot et Petitjean
  • Diamatec

L'essentiel de la semaine

Publié par Traces Ecrites News, le 23 octobre 2014

ECO)BREF. LDR Médical construit son siège social à Troyes. Une bourse pour les vocations dans l’industrie du Haut-Rhin. La dose unitaire de farine des moulins Decollogne à l'exposition universelle de Milan. Création d'une plateforme de la finance solidaire en Bourgogne. Recrutement de 175 chargés de clientèle en Bourgogne. Achats responsables en Alsace. Les chefs d'entreprises défendent l'apprentissage à Bruxelles.

 

ldr
Le futur siège social de LDR à Troyes. ©Cirmad.

 

- LDR Médical construit son siège social à Troyes.

En 2016, la société franco-américaine spécialisée dans les implants rachidiens et les prothèses thoraco-lombaires installera son nouveau siège social au parc du Grand Troyes (Aube). Le projet immobilier d'un montant de 13 millions d'€ est porté par Cirmad qui réalise à cette occasion sa première opération en Champagne. Les travaux réalisés par Pertuy Construction (groupe Bouygues) démarreront début 2015 et dureront un an.

Fondée à Troyes en 2000, LDR (chiffre d'affaires de 91 millions de $, 70% aux Etats-Unis, 300 collaborateurs) dont le siège se trouvait jusqu'à présent à Austin au Texas a fait son entrée en bourse, sur le Nasdaq il y a un an où elle a levé 86 millions de $.

L'actionnaire historique, le groupe R Capital Management formé des fondateurs Christophe Lavigne, Hervé Dinville et Patrick Richard demeure majoritaire.

La recapitalisation permettra de développer la fabrication de disques cervicaux artificiels qui ont reçu l'autorisation FDA (Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux).  

 

- Une bourse pour les vocations dans l’industrie du Haut-Rhin.

L’Université de Haute-Alsace et l’UIMM Alsace ont signé récemment à Mulhouse une convention pour l’octroi de "bourses tremplin" destinées à des étudiants qui veulent s’engager dans les cursus de filières industrielles de l’université alsacienne. Dotée de 250 000 €, elle est portée par le Fonds Agir pour l’insertion, émanation de l’UIMM. Démarrée à la rentrée 2014 pour trois ans, l'initiative vise l’attribution d’au moins 9 bourses par an, dont au moins 30 % réservées à des jeunes filles.

L’UIMM Alsace y voit un outil pour ramener les étudiants vers les métiers de l’industrie en général et ceux de la métallurgie en particulier qu’ils ont tendance à snober. Ceci dans un contexte où la métallurgie alsacienne estime ces besoins de recrutements à 6 000 par an tous métiers confondus pour pallier les prochains départs en retraite.

Une convention similaire sera signée avec l’université de Strasbourg le 28 octobre 2014.

 

madosedefarine
Les Moulins Decollogne parient sur la tendance anti-gaspillage.

 

- La dose unitaire de farine des moulins Decollogne à l'exposition universelle de Milan.

Présentée au salon international de l'agroalimentaire (Sial) jusqu'à ce jeudi 23 octobre, Ma dose de farine est retenue parmi les dix tendances de l'innovation alimentaire française sur le pavillon France de  l'exposition universelle de Milan (1er mai au 31 octobre 2015).

Avec cette dosette de 100 g de farine bio, les Moulins Decollogne à Aiserey (Côte-d'Or) surfent sur la tendance anti-gaspillage qui permet de ne dépenser que ce qui est nécessaire.

 

- Création d'une plateforme de la finance solidaire en Bourgogne.

Neuf acteurs de la finance solidaire se réunissent dans un collectif pour promouvoir l'épargne en faveur de projets à forte utilité sociale en matière de lutte contre l’exclusion, de cohésion sociale et de développement durable. Elles appellent les épargnants de Bourgogne à souscrire à des  produits d’investissements solidaires (FCP, SICAV, comptes à terme), de partage (livrets d’épargne solidaire), à des fonds solidaires d’entreprise dans le cadre de l’épargne salariale et à participer au capital d’une entreprise solidaire.

Il s'agit de CCFD-Terre solidaire (Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement), des clubs d’investisseurs Cigales, d'Energie Partagée, de Habitat et Humanisme, de La Nef (Nouvelle Economie Fraternelle),  d'Oikocredit, de Graines de Start portée par le Pôle d'Economie Solidaire de l’agglomération dijonnaise, de SIDI (Société Internationale pour le Développement et l’Investissement), enfin de Terre de liens.

La plateforme sera bientôt accessible sur www.cress-bourgogne/en-bourgogne/finance-solidaire

 

webhelp
Le centre d'appels Webhelp à Montceau.

- 175 recrutements de chargés de clientèle en Bourgogne.

 

Le groupe Webhelp, n°3 européen de l’expérience client externalisée, annonce le recrutement de 175 chargés de clientèle pour son centre d'appels de Montceau (Saône-et-Loire).

Les recrutements en cours se poursuivent jusqu'à la fin de l'année. Accessibles comme premier emploi, ainsi qu’aux personnes en situation de réinsertion professionnelle, ils sont effectués à travers la méthode de simulation de Pôle Emploi, qui évalue les appétences des personnes, à travers des exercices en lien avec des situations de travail concrètes. Il est également possible postuler directement sur le site internet de Welhelp.

 

- Trois entreprises alsaciennes engagées dans une politique d'achat responsable.

La Société alsacienne de meubles (Salm), propriétaire des Cuisines Schmidt et de Cuisinella, Osram (éclairage) et Safar (transport-logistique) sont les trois premières entreprises alsaciennes signataires de la Charte relations fournisseurs responsables.

Ce dispositif national élaboré par la Médiation inter-entreprises et la CDAF (Compagnie des dirigeants et acheteurs de France) soumet  le signataire au respect de dix points relatifs à sa politique d’achats. Parmi lesquels, la priorité aux fournisseurs régionaux, la prise en compte de tous les critères de coût (transport compris) qui relativise l’intérêt d’un sourcing dans les pays low cost, l’intégration de critères environnementaux.

La charte a été signée par 482 entreprises en France, dont 23 ont décroché également une labellisation au terme d’un audit extérieur du cabinet Vigéo de Nicole Notat, l’ex-dirigeante de la CFDT. La Salm vise à son tour cette labellisation qui prévoit un suivi d’application tous les trois ans.

 

- Les chefs d'entreprises défendent l'apprentissage à Bruxelles.

Comme beaucoup de ses collègues consulaires, Alain Perez, président de la CCI Yonne a fait entendre la voix des entrepreneurs au Parlement européen des entreprises, le 16 octobre dernier, à Bruxelles, en votant des motions de soutien à l'apprentissage afin de réduire l’inadéquation entre les formations des jeunes et les besoins de main d’œuvre qualifiée des entreprises.

Relevant que la mobilité de la main d’œuvre se justifie essentiellement par les différences de salaire et non par le chômage, le Parlement européen des Entreprises qui réunit des chefs d’entreprise de toutes les CCI d'Europe s'est notamment prononcé en faveur d'un programme paneuropéen de mobilité pour les demandeurs d’emploi.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Eco)Bref

Mots-clés : Franche-Comté, Bourgogne, Alsace, Haut-Rhin, Champagne-Ardenne, CCI, Université de Haute-Alsace, Troyes, Webhelp, apprentissage, Mouliin Decollogne, Aube, LDR Médical, finance solidaire , Société alsacienne de meubles , Safar, Osram

Découvrez également les articles associés :

Brèves Bourgogne, l'actualité économique vue par Traces Ecrites NewsBrèves Bourgogne, l'actualité économique vue par Traces Ecrites News
Brèves Alsace, l'essentiel de l'actualité économique vue par Traces Écrites NewsBrèves Alsace, l'essentiel de l'actualité économique vue par Traces Écrites News
Brèves Bourgogne, l'actualité économique vue par Traces Ecrites NewsBrèves Bourgogne, l'actualité économique vue par Traces Ecrites News
Brèves lorraines, l’actualité économique vue par Traces Ecrites NewsBrèves lorraines, l’actualité économique vue par Traces Ecrites News

Commentez !


Combien font "7 plus 5" ?

Envoyer votre commentaire