L'essentiel de l'actualité du Grand Est vu par Traces Ecrites News

Publié par Traces Ecrites News, le 08 décembre 2015

ECO)BREF. Le Grand Chalon devance la pénurie de médecins. Elections régionales : l'alerte des CCI d'Alsace. Rossignol rachète Time Sport International. Parkeon en vente. Sonceboz recrute à la frontière  suisse. Rudy Ricciotti construit le siège de Rédeim à Reims.

 

- Le Grand Chalon soigne ses futurs médecins en douceur.

 

implantafon

 

Les projections chiffrées font froid dans le dos. Si l’on ne fait rien aujourd’hui, les 93 médecins généralistes actuellement implantés sur le territoire de la communauté de l’agglomération du Grand Chalon (38 communes et 110 000 habitants en Saône-et-Loire) ne seront plus que 34 en 2025. Une situation d’autant plus préoccupante que la population vit de plus en plus longtemps et requiert d’avantages de soins.

Sous l’impulsion de Sébastien Martin, président de la collectivité territoriale, une campagne de communication pour le moins inventive s’adresse aux jeunes médecins et futurs praticiens. Pas moins de 500 boîtes d’un médicament virtuel baptisé « Implantafon » leur sont remises à l’occasion de congrès et de stages hospitaliers. Tout y est : notice et, comme pilule à avaler, la découverte d’un film sur la journée d’un jeune couple de médecins qui s’installe sur place.

C’est drôle, pertinent et surtout à peine embelli. Plus sérieusement, une véritable politique d’aide à l’installation, en cohérence avec celle du conseil départemental de Saône-et-Loire, s’inscrira dans le nouveau contrat local de santé. « Nous allons dégager avec l’Agence Régionale de Santé (ARS) plus d'un million d’€ pour financer la création de maisons de santé », annonce Sébastien Martin. « Il faut une intervention forte de la collectivité pour éviter que demain nos campagnes, mais aussi nos villes moyennes, deviennent des déserts médicaux », se félicite Gilles Platret, le maire de Chalon-sur-Saône. 

 

- Les présidents des CCI d’Alsace alertent leurs ressortissants sur l’issue des élections régionales.

 

Pressentant les résultats des élections régionales de dimanche qui ont placé le Front National largement en tête dans la future région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine, les présidents des quatre CCI d’Alsace (Strasbourg et du Bas-Rhin, Colmar-Centre-Alsace, Sud Alsace- Mulhouse et Région Alsace) ont dans un communiqué publié en fin de semaine dernière, invité leurs ressortissants, « chef d’une grande entreprise, dirigeant d’une TPE, commerçant, à bien analyser la dimension économique et les conséquences des engagements pris dans les programmes par les candidats ».

Alors qu’ils travaillent quotidiennement avec le conseil régional, ils estiment que « la solution n’est en aucun cas de nous replier sur nous-mêmes, de quitter l’Euro, de s’éloigner de l’Europe alors que nous en sommes le centre, et de fermer les frontières notamment avec nos voisins allemands et suisses : plus de 800 filiales allemandes et suisses créent de la richesse et des milliers d'emplois en Alsace », écrivent-ils.

 

- Rossignol rachète le fabricant nivernais de cycles Time Sport International.

 

time
L'entreprise familiale Time Sport International convoitée par le groupe Rossignol. ©Time.

 

Leader mondial du ski, le groupe Rossignol annonce être en négociation exclusive pour l’acquisition du fabricant de cycles Time Sport International. Les deux entreprises dont le siège est implanté dans l’Isère, exploite une unité de production dans la Nièvre, Nevers pour Rossignol avec Look Fixations et Varennes-Vauzelles pour Time.

Les deux sociétés ont « des marchés particulièrement proches et une clientèle commune, les pays de ski étant des pays de cyclisme et les skieurs étant bien souvent eux-mêmes cyclistes et inversement », précise le groupe Rossignol dans un communiqué. 

Revendiquant une expertise commune dans les matériaux composites, les deux entreprises devraient également trouver des synergies à l’étranger, où elles sont toutes les deux déjà bien implantées.

Société familiale, Time est restée propriété de la famille de son fondateur Roland Cattin, disparu en octobre 2014. Elle est dirigée depuis par sa fille, Julie.

 

- Le fabricant d’horodateurs Parkeon en vente.

 

Le virage du big data a réussi à Parkeon. L’entreprise est en forte croissance depuis quatre ans, et son actionnaire, le fonds d’investissement britannique ICG, a lancé cet été un processus de vente de cette entreprise implantée à Besançon et spécialisée dans les horodateurs et la billettique de transport.

Son activité porteuse, son chiffre d’affaires de 196 millions d’€ en 2014 et son Ebitda (revenus avant intérêts, impôts et immobilisations) en hausse de 72% intéressent des acteurs mondiaux importants comme l’australien Cubic ou les américains Xerox ou Danaher. Tant et si bien que le prix de vente, estimé à 334 millions d’€ par le cabinet Syndex, pourrait être revu à la hausse.

Le syndicat CFDT de ce fleuron de l’industrie bisontine, qui croit savoir que la vente est imminente, revendique une part du gâteau pour les 430 salariés du site principal. Selon son représentant, Marc Szabo, l’équipe dirigeante actionnaire pourrait se partager un bonus « démesuré » de 53 millions d’€ à l’issue de la vente.

Il dénonce une équipe dirigeante « juge et partie » et réclame un partage plus équitable de la valeur en faveur de salariés qui ont fortement contribué à l’effort, sous forme de participation au capital notamment pour une partie d’entre eux. Une nouvelle rencontre entre dirigeants et salariés doit avoir lieu ce mercredi 9 décembre.

 

- Recrutements frontaliers en vue chez Sonceboz.

 

sonceboz
©Pierre-Yves Ratti.

 

Installé depuis deux ans à Boncourt (Jura Suisse), à un jet de pierre du poste de douane de Delle, à la frontière du Territoire de Belfort, l’équipementier automobile Sonceboz construit une extension de 8000 m² qui doublera sa surface. L’extension répond à un rythme de croissance de l'ordre de 8 à 10 % par an.

Le site de 140 salariés, très majoritairement frontaliers devrait atteindre un effectif de 200 en 2016. Un quart de la production du groupe sera ainsi assurée à Boncourt, le reste étant réalisé à Sonceboz même (le village qui a donné le nom à la société).

Le groupe familial suisse (chiffre d'affaires de 300 millions de francs suisses en 2014) fournit les grands groupes automobiles mondiaux pour des moteurs d'automatisation, des systèmes de dépollution et de transmission.

Le groupe qui possède Moving Magnet Technologies à Besançon (Doubs), filiale de recherche et développement, fabrique également des systèmes de dépollution pour les engins agricoles, les poids-lourds et pour le secteur médical, des moteurs de dialyse.

 

- Un grand nom de l’architecture pour le nouveau siège de Rédeim à Reims.

 

riccioti
© Rudy Ricciotti Architecte.

 

Opérateur global dans les métiers de l’immobilier commercial (promotion, aménagement, commercialisation, gestion), Rédeim va se doter d’un nouveau siège qui risque fort de faire date.

Basée à Cormontreuil, dans la Marne, la société a confié à l’architecte Rudy Ricciotti la conception d’un bâtiment de trois étages, dont les deux premiers niveaux seront occupés par le parking, et les deux suivants par les bureaux proprement dits.

Autre singularité de cet immeuble à l’apparence d’un boomerang, ses formes ondulées et l’impression de relief qu’il dégage. La végétation occupera une place prépondérante. Répondant au nom de Zash, l’immeuble sortira de terre d’ici à fin 2016 sur le parc d’affaires de Bezannes, à côté de Reims.

Rudy Ricciotti est connu pour être l’auteur, entre autres, du Mucem à Marseille et dans l’Est, du rectorat de Dijon et de la Boîte à musiques à Metz.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Eco)Bref

Mots-clés : Besançon, Territoire de Belfort, Franche-Comté, Bourgogne, Saône-et-Loire, Nièvre, Champagne-Ardenne, Suisse, promoteur immobilier, CCI Alsace, Parkeon, équipementier automobile, Boncourt, Sonceboz, Reims, Le Grand Chalon, élections régionales, Rossignol, Time Sport International, Rudy Ricciotti, Rédeim

Découvrez également les articles associés :

L'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites News

Commentez !


Combien font "1 plus 5" ?

Envoyer votre commentaire