Traces Ecrites News, le club
  • Utinam
  • Acadir
  • Gabriel Boudier
  • PMS Industrie

L'essentiel de la semaine

Publié par Traces Ecrites News, le 18 juin 2015

ECO)BREF. Un hôpital privé de soins ambulatoires dans 2 ans à Dijon. Restructuration chez Pneu Laurent. Le Bisontin Mode-in-Motion lance l'essayage en ligne en trois dimensions. Prêts citoyens pour un parc éolien en Alsace. L’agence NTIC devient Bourgogne Numérique. Nouvelle équipe pour le pôle Energie Franche-Comté. Aide à la personne : 45 000 emplois en Bourgogne.

 

- Un hôpital privé de soins ambulatoires dans 2 ans à Dijon.

 

clinique
L'esquisse du projet des architectes AIA Associés.

 

Le projet couve depuis 15 ans, a rappelé le Dr Pin, chirurgien à la clinique de Fontaine-les-Dijon, l'une des trois regroupées au sein de l'hôpital privé Dijon Bourgogne, dont la 1ère pierre a été posée ce mardi 16 juin. Il verra le jour dans deux ans, a promis Pascal Roche, directeur général du groupe Générale de Santé, propriétaire des trois cliniques dijonnaises.

Implanté sur le parc Valmy, près du quartier de la Toison d'Or à Dijon, l'hôpital est axé sur les soins ambulatoires avec 71 postes dédiés aux très courts séjours (douze heures maximum après opération, sans hébergement de nuit) sur un total de 288 lits.

L'investissement s'élève autour de 70 millions d'€, dont 30 millions pour édifier 20 000 m2. L'entreprise de gros œuvre Léon Grosse à qui a été confié le macrolot clos et couvert, le plus important, vient tout juste de démarrer le chantier. La livraison est prévue pour mai 2017.

 

- Restructuration chez Pneu Laurent.

La filiale de Michelin, basée à Avallon (Yonne), spécialisée dans le rechapage de pneus pour les poids lourds et engins de génie civil, va supprimer 38 postes sur un effectif de 550 personnes.

La décision se justifie, selon la direction locale citée par L'Yonne Républicaine, par l'affaiblissement du marché du rechapage par une offre neuve asiatique à bas prix. Aussi Michelin va élargir son offre commerciale à d'autres marques et concentrer d'ici avril 2016, toute son activité commerciale au siège de Michelin à Clermont-Ferrand où la création de 35 emplois est annoncée.

 

- Le bisontin Mode-in-Motion lance l'essayage en ligne en trois dimensions.

montre

 

Boutique en ligne de montres et bijoux basée à Besançon avec une boutique physique à Gray (Haute-Saône), www.Mode-In-Motion.com (3 millions d'€ de chiffre d'affaires, 19 salariés) propose la possibilité d'essayer une montre avant de l'acheter grâce à une image en trois dimensions (3D) qui restitue la forme, la texture et la matière en taille réelle.

Avec une application disponible sous IOS ou Androïd, l’internaute télécharge le bracelet d’essai de montre prédécoupé, l’imprime et l’attache à son poignet. Il le présente devant le capteur photo de son mobile ou de son ordinateur et le produit apparaît sur le poignet directement à l’écran à taille réelle.

Un  millier de modèles ont été numérisés en 3 D et d'ici la fin de l'année, la totalité de son catalogue de bijoux.

 

eolienne- Une campagne d'emprunt citoyen pour un parc éolien en Alsace.

EDF Energies Nouvelles fait appel à l'emprunt citoyen pour son projet de parc éolien du Bois de Belfays, en Alsace. L'opération confiée à la plateforme de financement participatif Lendosphere s'élève à 100 000 €, le prix des études géotechniques pour l'implantation de 12 éoliennes sur la crête du Belfays, à cheval sur les départements des Vosges et du Bas-Rhin.

Les particuliers comme les entreprises peuvent prêter une somme comprise entre 50 € et 1 000 € (plafond fixé par décret), à un taux d'intérêt annuel de 4% sur deux ans, bonifié à 7% pour les habitants des trois communautés de communes d’implantation du parc. L'opérateur s'engage à rembourser les prêts dans les deux ans.

Il ne s'agit pas d'amadouer les riverains, se défend Laure Verhaeghe, co-fondatrice de Lendosphere, car le permis de construire est libéré de tout recours. Mais, « d'une nouvelle voie de financement qui permet de fédérer une communauté de prêteurs convaincus par le sens des projets qu’ils cofinancent. »  

 

look

 

- L’agence NTIC devient Bourgogne Numérique.

Créée en 2000, l’agence NTIC, pour nouvelles technologies de l’information et de la communication, rajeunit son image et colle à la réalité en changeant son nom pour Bourgogne Numérique.

Aujourd’hui, le numérique est définitivement entré dans les mœurs et les usages économiques, au point d’être devenu un secteur d’activité, certes aux multiples facettes, mais à part entière.

Ce changement d'appellation s'accompagnera d'un nouveau logo, dont la sortie est prévue avant l'été. Pour la formaliser définitivement, une assemblée générale extraordinaire de l’agence se tiendra au quatrième trimestre 2015.

A noter qu’en Franche-Comté, une association existe sous le vocable Franche-Comté Numérique. Quelques mois avant la fusion politique et administrative des deux régions, le parallèle méritait d’être souligné.

 

ridy

 

- Nouvelle équipe pour le pôle Energie Franche-Comté.

Premier président du pôle en 2009, Alain Fousseret, vice-président du conseil régional de Franche-Comté, succède par intérim à Martine Péquignot à la présidence du Pôle énergie Franche-Comté à Héricourt (Haute-Saône).

Cette structure de formation aux techniques du bâtiment créée par le conseil régional et l'Ademe, a aussi un nouveau directeur en la personne de Jean Auvillain, l'ancien directeur de cabinet du conseil régional de Franche-Comté ; il succède à Thomas Hutin.

 

novium 20150316_1

 

- Aide à la personne : 45 000 emplois en Bourgogne.

Assistants maternels, assistants de vie, employés familiaux, gardes d’enfant à domicile : l'aide à la personne représente 45 000 emplois en Bourgogne.

Pour faciliter la mise en relation entre demandeurs d’emploi et particuliers à la recherche d’un salarié pour être aidés à leur domicile, la Fédération des particuliers employeurs (FEPEM) Bourgogne confie désormais la gestion des recrutements à Pôle Emploi Bourgogne.

Cette coopération a également pour but d'intéresser les demandeurs d'emploi à ce secteur qui embauche et de les professionnaliser.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Eco)Bref

Mots-clés : Besançon, Dijon, Franche-Comté, Bourgogne, Alsace, énergie éolienne, Yonne, Champagne-Ardenne, agence NTIC, horlogerie, Générale de Santé, Pneu Laurent, hôpital privé, aide à la personne, Bourgogne Numérique

Découvrez également les articles associés :

Brèves Bourgogne, l'actualité économique vue par Traces Ecrites NewsBrèves Bourgogne, l'actualité économique vue par Traces Ecrites News
Brèves Alsace, l'essentiel de l'actualité économique vue par Traces Écrites NewsBrèves Alsace, l'essentiel de l'actualité économique vue par Traces Écrites News
Brèves Bourgogne, l'actualité économique vue par Traces Ecrites NewsBrèves Bourgogne, l'actualité économique vue par Traces Ecrites News
Brèves lorraines, l’actualité économique vue par Traces Ecrites NewsBrèves lorraines, l’actualité économique vue par Traces Ecrites News

Commentez !


Combien font "1 plus 8" ?

Envoyer votre commentaire