L'essentiel de la semaine

Publié par Traces Ecrites News, le 06 octobre 2015

ECO)BREF. Petit Forestier s’implante à Chalon-sur-Saône. Les coopératives agricoles InVivo lancent Frais d'Ici à Dijon. La filière textile des Vosges et d'Alsace fait sa promo. Novolyze boucle une augmentation de capital. La Faïencerie et Emaux de Longwy toujours en quête d’un repreneur. Avec ERDF, Dijon veut devenir intelligente. Nominations à la Banque Palatine et chez Alstom Transport à Ornans.

 

- Petit Forestier s’implante à Chalon-sur-Saône.

 

forestier
Petit Forestier implante en Saône-et-Loire un centre technique de sa filiale Lecapitaine Technic.

 

Sébastien Martin, le président du Grand chalon, l’a annoncé hier 5 octobre dans une conférence de presse : le loueur de véhicules frigorifiques Petit Forestier implante un centre de réparation et de maintenance de sa filiale Lecapitaine Technic, sur la zone d’activités Saôneor à Champforfeuil, près de Chalon-sur-Saône.

 

Quinze emplois qui pourraient être portés à terme à vingt, vont être créés pour l’ouverture, prévue début 2016. Les recrutements portent notamment les métiers de carrossiers, mécaniciens et frigoristes.

 

Le carrossier investit 500 000 € pour réhabiliter et équiper un bâtiment industriel existant rue Sadi Carnot. Il abritera également un centre de certification Cemafroid (manipulation de fluides frigorigènes).

 

L’atelier de Chalon-sur-Saône complète le réseau des centres techniques de SAV, dont les implantations les plus proches sont Spicheren en Moselle et Valence (Drôme). Le siège de Lecapitaine Technic (chiffre d'affaires de 65,5 millions d’€) se situe à Saint-Lô (Manche) où l’entreprise dispose d’une unité de production de 18 000 m2 qui emploie 420 personnes.

 

ridy

 

fraisdici- Les coopératives agricoles InVivo lancent une enseigne de  distribution alimentaire en circuit court.

 

Le second magasin de l’enseigne Frais d’Ici, lancée à Toulouse en début d’année, va ouvrir le 15 octobre sur 640 m2 de surface de vente, à Chenôve, dans l’agglomération de Dijon.

 

L’union nationale des coopératives agricoles (223 adhérents) s’associe aux coopératives Dijon Céréales et Bourgogne du Sud pour proposer 2400 références en produits frais, épicerie et vins en provenance des producteurs locaux.

 

Les marchandises non produites localement, notamment certains fruits et légumes, seront fournis exclusivement par d’autres coopératives adhérentes.

 

L’investissement s’élève à 3 millions d’€ (pas de porte et stock). InVivo veut développer cette enseigne dans des magasins propres ou en association avec ses jardineries Gamm Vert (comme ce sera le cas à Auch, dans le Gers, début 2016), au rythme de 200 points de vente en 4 ou 5 ans.

 

- Alsace et Vosges Terre Textile ® au sommet.

 

alsaceterretextile
©Alsace Terre Textile.

 

Près d’un millier de salariés et dirigeants d’entreprises alsaciennes et vosgiennes de la filière textile ont grimpé samedi 3 octobre, du sommet du Honeck au col de la Schlucht, dans le massif des Vosges, pour donner un coup de projecteur sur leur secteur d’activité qui compte environ 250 PME ou groupes comme DMC, et emploie près de 12 000 salariés.

 

Leur but était de valoriser les labels Vosges Terre Textile ®, créé en 2011 et Alsace Terre Textile ®, né en 2013, garants d’une fabrication locale avec localisation de l’outil de production et du siège social dans les Vosges et en Alsace. Les labels Terre Textile ® s’élargissent aujourd’hui au nord de la France et à Rhône-Alpes et, pour l’exportation, se fédèrent en France Textile ®.

 

Le secteur a connu une hémorragie dans les années 70 et renaît avec des produits haut de gamme qui font perdurer les savoir-faire de la filature, du tricotage, du tissage, de confection, et maintenant le non-tissé.

 

look

 

- Novolyze boucle une augmentation de capital de 1,5 million d’€.

 

Le fournisseur de solutions pour la sécurité alimentaire implanté à Dijon, vient de finaliser une première levée de fonds de 900 000 € par une opération de financement participatif (crowfunding) sur la plateforme Anaxago. Des financements de BpiFrance et de partenaires financiers complètent l’augmentation de capital à 1,5 millions d’€.

 

Pour Karim Franck-Khinouche et  Nicolas Braun, cofondateurs de la start-up, ces fonds vont permettre  « d’accélérer notre R&D ainsi que notre développement commercial notamment aux États-Unis ».

 

Lauréate du prestigieux concours Génopole, la biotech a notamment apporté son expertise à Fusion Ingrédients, transformateur d’herbes aromatiques à Dijon.

 

 

- La Faïencerie et Emaux de Longwy toujours en quête d’un repreneur.

 

valeriebrand
Série signée de la designer Valérie Brand.

 

Le tribunal de commerce de Briey (Meurthe-et-Moselle) prolonge jusqu’au 10 novembre 2015, la date limite de dépôt des candidatures pour la reprise de la Faïencerie et Emaux de Longwy. Douze repreneurs potentiels se sont manifestés, selon l'avocat des salariés Ralph Blindauer, cité par l’AFP.

 

L’entreprise qui emploie une trentaine de salariés a vu son chiffre d'affaires, environ 2 millions d’€, progresser de 10% sur le dernier exercice, mais elle comptabilise une dette d'environ un million d'€ qui lui ont valu la mise en redressement judiciaire début 2015.

 

Fondés en 1798, Les Emaux de Longwy ont connu leur âge d'or dans années 1930 aux grandes heures de l'Art Déco. Avec l’abandon des services de table dans les années 50, l’entreprise traverse une première crise ; l’arrivée de la famille Kostka en 1991 l’a repositionnée sur le segment de la décoration de luxe.

 

novium 20150316_1

 

- Avec ERDF, Dijon veut devenir intelligente.

 

C’est le défi des gestionnaires des collectivités locales : mieux gérer les services au public et par conséquent réaliser des économies d’énergie et des économies tout court, grâce aux nouvelles technologies.

 

C’est le sens du partenariat signé le 2 octobre par François Rebsamen, président du Grand Dijon et Jean-Bernard Lévy, P-DG du groupe EDF. L’énergéticien va réaliser une étude prospective énergétique à l’échelle de la communauté urbaine. Cette dernière se prêtant à des expérimentations, comme le Li-fi, connection à une source lumineuse par l’Internet sans fil, notamment à la future cité de la gastronomie.

 

La ville intelligente dite Smart City, est encore à ses premiers balbutiements, avec quelques initiatives comme à Toulouse où ERDF supervise en temps réel la consommation et la production d’électricité sur le réseau.

 

Nominations :

 

palatine- Sandrine Noël-Vuillot, nouvelle directrice de l'agence Banque Palatine de Dijon.

 

Diplômée d'AUDENCIA Nantes et âgée de 41 ans, Sandrine Noël-Vuillot prend la direction de l'agence Banque Palatine de Dijon. 

Elle débute sa carrière en 1997 comme consultante en gestion chez KPMG Fidorga, puis devient chargée d'affaires entreprises au CIC.

Elle intègre la Banque Palatine (groupe BPCE) en 2006, établissement dédié aux entreprises de taille intermédiaire (activité comprise entre 15 et 500 millions d’€) et à la gestion privée. 

Sandrine Noël-Vuillot y est successivement chargée d'affaires entreprises à la succursale de Lille puis, en 2011, directrice adjointe à Versailles.

L’agence de Dijon couvre les huit départements de la future grande région de Bourgogne Franche-Comté. Elle emploie 7 personnes et réalise 1,3 million d’€ de chiffre d’affaires.

 

alstom_4- Romuald Gicquel, nouveau directeur du site Alstom Transport d’Ornans.

 

Cet X-Mines de 40 ans, comprenez diplômé de l’Ecole Polytechnique et de l’École des Mines de Paris, quitte Belfort pour Ornans, mais reste franc-comtois.

Il débute sa carrière dans le groupe Péchiney en 2000 et occupe différents postes en production et maintenance.

Alstom Transport (6,2 milliards d’€ de chiffre d’affaires) le recrute dix ans plus tard pour son site de Belfort où Romuald Giscquel est déjà responsable industriel et investissements, puis, à partir de 2012, prend en charge le lean manufacturing.

Alstom Transport emploie 340 personnes à Ornans (Doubs), centre d’excellence mondial pour tous les moteurs de traction et alternateurs.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Eco)Bref

Mots-clés : Dijon, Franche-Comté, Bourgogne, Alsace, Chalon-sur-Saône, Belfort, Alstom Transport, Ornans, Lorraine, circuits courts, ERDF, Alsace terre textile, Novolyze, InVivo, Meurthe-et-Moselle, Sandrine Noël-Vuillot, Banque Palatine, Romuald Gicquel, Petit Forestier, Lecapitaine Technic, Frais d'Ici, Vosges terre textile, Faïencerie et Emaux de Longwy

Découvrez également les articles associés :

L'essentiel de l'actualité économique de Champagne vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de Champagne vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique d'Alsace vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique d'Alsace vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique de Lorraine vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de Lorraine vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique de Bourgogne vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de Bourgogne vu par Traces Ecrites News

Commentez !


Combien font "8 plus 5" ?

Envoyer votre commentaire