L'essentiel de la semaine

Publié par Traces Ecrites News, le 24 septembre 2015

ECO)BREF. Les 20 ans de CEN. 400 emplois attendus chez General Electric  à Belfort. Croissance externe pour Festilight Illuminations. Six départements de Bourgogne Franche-Comté pour le très haut-débit. Lancement de l’extension de Saôneor. La maison des vins de Chalon-sur-Saône, cité des vins ? Les experts-comptables alsaciens sur la défensive. Naissance de All About Burgundy. Pôle Emploi aux 4 points cardinaux de Dijon.

 

- CEN fête son 20ème anniversaire.

 

cen_1
Installé sur la zone Mazen-Sully, près du CHU de Dijon, le groupe CEN se déploie sur trois bâtiments.

 

En 20 ans, le professeur François-André Allaert, fondateur en 1995 du groupe CEN (26 salariés, 1,7 million d’euros de chiffre d’affaires) à Dijon, a multiplié les champs d’application de l’évaluation, des médicaments et des dispositifs médicaux jusqu’à, tout récemment, un domaine inattendu : les objets connectés.

« C’est un marché à fort potentiel car la santé connectée est l’avenir de la médecine », indique le dirigeant qui a réuni hier ses clients et partenaires à une soirée conviviale.

CEN Biotech, la première née, réalise le travail d’évaluation clinique pour s’assurer de la parfaite fiabilité des objets connectés et les rendre reproductibles et reconnus en tant que dispositifs médicaux. Un colloque les 4 et 5 novembre à Dijon en exposera les enjeux.

En 2006, CEN s’est renforcée de CEN Nutriment dédiée à l’évaluation alimentaire et des nutriments dont le produit phare est un sel à base de chitine développé avec l’Allemand Han Hepa et le Coréen Biotech (lire ici). Puis en 2012, est née CEN Nutrition Animale.

Avec l'innovation comme axe de développement dont la dernière illustration est la recherche sur un textile doté de manocapsules, le groupe CEN vise aussi l'international. Une dizaine de publications et une soixantaine de communications scientifiques par an à travers le monde forment déjà un socle solide.

 

- General Electric : 400 emplois attendus à Belfort.

 

Quelques semaines après la fusion avec Alstom Power, General Electric a annoncé mardi 15 septembre, le transfert de 400 emplois des Etats-Unis sur le site de Belfort qui emploie 1 800 salariés dans la fabrication de turbines à gaz.

Tout en se félicitant de ce transfert, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Franche-Comté, se dit, dans un communiqué, « attentive à l’effectivité des engagements pris dans le cadre de l'accord General Electric-Alstom qui a permis l'entrée de l'Etat au capital de l’entreprise, notamment sur la localisation de 1 000 emplois sur 3 ans, l’implantation d’un centre de décision mondial à Belfort et le maintien des activités de recherche et d’ingénierie pour les turbines destinées à la production d’électricité. »

 

ridy_1

 

- Festilight Illuminations poursuit son développement par croissance externe.

 

festilignt
CFrédéric Marais/Agence Info.

 

Rien ne semble devoir arrêter la marche en avant de Festilight Illuminations, l’entreprise auboise spécialisée dans les décorations lumineuses et festives, dont nous avions fait le portrait ici-même.

Depuis le début de l’année 2015, la PME a en effet racheté Screen Garden à Troyes (conception de bornes tactiles) - une prise de contrôle via la holding Festi Group sous la marque Pixxaro -, SLD à Langres et Evreux (décoration de grands centres commerciaux) et d’Expelec près d’Annecy (distribution de matériel scénique).

Soit autant de cordes supplémentaires ajoutées à l’arc de Festilight Illuminations. La maison mère et ses filiales sont chapeautés par la holding Festi Group, créée en mars 2015.

 

- Six départements de Bourgogne Franche-Comté font cause commune pour le très haut-débit.

 

A l’initiative des conseils départementaux de la Côte-d'Or et de la Saône-et-Loire, six départements de Bourgogne Franche-Comté vont se réunir au sein d’une société publique locale (SPL) pour exploiter et assurer la maintenance des réseaux très haut-débit.

Cette mutualisation de la gestion de la fibre optique va permettre de réduire les coûts pour chaque propriétaire d’infrastructures (les départements) et d’inciter les opérateurs à faire, compte tenu du volume, des offres plus intéressantes pour l’usager.

La Saône-et-Loire votera la création de la SPL lors de son assemblée départementale du 24 septembre ; l’Yonne le 9 octobre ; la Côte d’Or le 12 ; le Jura le 19 ; le Doubs le 20 et la Nièvre le 28.

Reste maintenant aux départements à déployer la fibre sur tous ces territoires, ce qui toutefois ne devrait être le cas avant 2022.

 

- Le Grand Chalon lance l’extension de Saôneor.

 

saoneor_1
©Traces Ecrites.

 

Cette fois, c’est parti, promet Sébastien Martin, président de l’agglomération du Grand Chalon. Les travaux d’extension de la zone d’activités Saôneor, sur des terrains qui appartenaient à Kodak, vont démarrer à la fin de l’année avec une première tranche de 37 ha représentant un investissement de 5,5 millions d’€.

La surface totale de 80 ha offre un potentiel pour une dizaine d’années, même si les implantations de logistique souhaitées par le Grand Chalon sont grosses consommatrices de foncier. Cette activité devrait être encouragée par la création d’une desserte routière jusqu’à l’autoroute A6.

Réalisée par le conseil général de Saône-et-Loire, cette voie de 2 km devrait être en chantier au début de l’année prochaine pour une mise en service deux ans plus tard.

Le Grand Chalon va également axer sa prospection vers les centres d’appel et des PME de la métallurgie et de la mécanique, ces deux activités restant l’ADN de la 2ème plus grande ville de Bourgogne.

 

novium 20150316_1
 

 - La maison des vins de Chalon-sur-Saône deviendra-t-elle aussi une cité des vins ?

 

maisondesvins

 

Le projet, chiffré à 18 millions d’€, d’une cité des vins de Bourgogne à Beaune pour fin 2018, que conduisent viticulteurs et négociants sous l’égide de leur interprofession (BIVB), prévoit de se décliner ailleurs dans le vignoble régional.

Deux implantations ont été retenues : Chablis dans l’Yonne et Mâcon, en Saône-et-Loire, où le BIVB possède des bureaux.

Or, Chalon-sur-Saône, qui exploite une maison des vins actuellement en plein travaux (600 000 €) : création d’une salle de dégustation de 123 m2, d’une nouvelle boutique…, souhaite elle aussi devenir une cité des vins, sœur de Beaune.

Interrogé sur le sujet, Claude Chevalier, président du BIVB, souffle le chaud et le froid : « nous sommes en contact permanent et la maison des vins ne sera pas laissée de côté, elle fera partie de l’ensemble ». Dont acte…, avant de poursuivre : « mais on ne peut pas non plus multiplier les implantations ».

Pourtant, les vins de la Côte Chalonnaise : Mercurey, Rully, Montagny, Givry…, ont leur propre identité et méritent bien leur place entre ceux de Beaune et de Mâcon.

 

-  Les experts-comptables partent en guerre contre l’exercice illégal dans leur profession.

 

Une série de réunions publiques dans toutes les régions sensibilise les chefs d’entreprises à l’exercice de la profession d’expert-comptable par d'autres sociétés de conseil.

Lundi 21 septembre à Colmar, Etienne Henry, le président alsacien a dénoncé l’existence dans sa région « d’officines exercant illégalement la profession en proposant des services de gestion, d’administration, d’informatique et de comptabilité ».

C’est une problématique encore trop peu connue, estime t-il dans un communiqué à laquelle « il est pourtant urgent de sensibiliser les acteurs économiques ».

Pour mettre un terme à ce qu’il considère un fléau, le président du conseil régional de l’ordre des experts-comptables d’Alsace, invite les chefs d’entreprise à vérifier les compétences de leur conseil qui doit être  « diplômé, lié par le secret professionnel et assuré au titre de sa responsabilité civile professionnelle ».

En Bourgogne et Franche-Comté, l’ordre régional invite les professionnels à consulter la liste des experts-comptables qui figure sur leur site Internet.

 

- Un site uniquement dédié aux vins de Bourgogne.

 

allaboutburgundy

 

Le site All About Burgundy, lancé tout récemment par Laurent Gotti, un ancien des Éditions Bourgogne Aujourd’hui, fait vivre la Bourgogne viticole de l'intérieur. L’ambition de ce site, bientôt aussi en anglais, est de rendre accessible un vignoble et des vins souvent difficiles à bien apprécier sans un minimum d’informations simples, utiles et rédigées sans chichis.

Il reflètera les goûts d’un excellent dégustateur. Car Laurent, aussi discret que modeste en toutes circonstances, est un redoutable professionnel qui évite de se prendre au sérieux. En témoigne sa bio par lui-même :

« J'ai été journaliste et rédacteur en chef adjoint de la revue Bourgogne Aujourd'hui ces 15 dernières années. Armé d'une carte de presse et titulaire d'un certificat professionnel d'analyse sensorielle, j’arpente les vignobles et les caves de Bourgogne en quête de nouvelles rencontres, toujours à l'affût des saveurs subtiles et complexes de vins de Bourgogne.

L'aventure de la presse digitale, accessible, mobile et réactive, m’ouvre de nouveaux horizons, tout en continuant à creuser mon sillon dans cette belle région. Je suis marié et j'ai trois vrais "petits" Bourguignons, qui ne se passent pas de moutarde et finissent mes fonds de verre ».

 

look

 

- Pôle Emploi se place aux quatre points cardinaux de la région dijonnaise.

 

En attendant que Dijon Ouest, en travaux, ouvre courant 2016, les trois nouvelles agences de Pôle Emploi situées aux quatre points cardinaux de la région dijonnaise vont être, tout prochainement, inaugurées : le 25 septembre pour Dijon Est, le 2 octobre pour Dijon Sud et le 9 octobre pour Dijon (plus d’informations à lire dans notre agenda du lundi)

Elles offrent un espace d’accueil plus vaste et plus convivial aux nombreux demandeurs d’emplois, mais également aux entreprises qui recrutent. Elles permettent parallèlement aux 200 agents de l’organisme public de travailler dans de bien meilleures conditions.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Eco)Bref

Mots-clés : Dijon, Territoire de Belfort, Franche-Comté, Bourgogne, Alsace, Yonne, Belfort, Jura, Saône-et-Loire, Doubs, Nièvre, haut-débit, fibre optique, Champagne-Ardenne, BIVB, Kodak, Colmar, Expert-comptable, Vins de Bourgogne, Pôle Emploi, Saôneor, Cité des Vins de Bourgogne, General Electric, Aube, Grand Chalon, François-André Allaert, CEN, Festilight Illuminations, Bourgogne Franche-Comté, All About Burgundy

Découvrez également les articles associés :

L'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites News

Commentez !


Combien font "9 plus 1" ?

Envoyer votre commentaire