L'essentiel de la semaine

Publié par Traces Ecrites News, le 09 juin 2015

ECO)BREF. La Chaudronnerie de l’Est, à Langres (52), rachetée. La minoterie Forest ouvre ses portes. Appel aux dons pour la Chèvre Céronnaise. Bourgogne : naissance de l'ARDIE. Fin des tarifs réglementés à EDF. Une plateforme Internet d'offres d'emploi en Bourgogne. La Caisse d’Épargne de Bourgogne Franche-Comté s’affirme très écolo.

 

- La Chaudronnerie de l’Est, à Langres (Haute-Marne), rachetée par une société de capital investissement.

 

cde
La chaudronnerie de l'Est fabrique notamment des réservoirs de stockage de grande hauteur.

 

Dans un communiqué en date du 27 mai 2015, Industries & Finances Partenaires annonce l’acquisition majoritaire de Chaudronnerie de l’Est (CDE) auprès de la famille dirigeante et fondatrice.

Fondée en 1966 à Langres, en Haute-Marne, CDE est spécialisée dans la fabrication de très grands réservoirs pour l’industrie et la grande distribution, l’agriculture et les collectivités. Très présente dans le secteur de l’énergie, cette PME qui emploie une centaine de salariés, pour 16 millions d’€ de chiffre d’affaires en 2014, est leader sur le marché des stations-service françaises (35 % de parts de marché).

L’arrivée au capital d’Industries & Finances Partenaires, aux côtés de la famille dirigeante qui réinvestit dans le projet, va permettre à l’entreprise de se structurer et de se développer grâce à une politique d’acquisitions ciblée, tant en France qu’à l’étranger.

 « Nous sommes convaincus que le secteur de la chaudronnerie doit se concentrer et faire émerger des champions nationaux en mesure d’anticiper et de répondre aux attentes des grands donneurs d’ordres à l’échelle européenne », explique Sophie Pourquéry, directeur associé d’Industries & Finances, dans le communiqué officiel.

 

kforest
Karine Forest, présidente de la minoterie qui porte son nom.

- La minoterie Forest ouvre ses portes jusqu'au 10 juin.

 

La minoterie familiale présidée par Karine Forest, organise depuis dimanche 7 juin et jusqu'à mercredi 10, une opération portes ouvertes à l'attention des professionnels de la boulangerie pour présenter son outil de travail et sa dernière création.

 

Il s'agit d'Optimatin, une baguette aux propriétés nutritionnelles renforcées, prédécoupée en 6 portions afin de répondre à une préconisation nutritionnelle de consommation.

 

« Elle permet de suivre la règle 3,2,1 : trois portions pour le petit déjeuner ; deux portions pour le déjeuner et une portion pour le dîner », précise t-elle. L'entreprise implantée à Bray (Saône-et-Loire) qui emploie une centaine de salariés et réalise un chiffre d'affaires de 19,7 millions d'€, se singularise par un encadrement majoritairement féminin (59%).

 

ridy

 

- Parce que si cela nous arrivait…

 

… Le fromager Philippe Delin nous demande de diffuser cet appel aux dons suite au sinistre survenu dans cette entreprise fromagère de Bourgogne. 


« Vendredi 5 juin au soir, Valérie et Jean-Philippe Bonnefoy, parents de 3 enfants, époux et associés dans l’EARL de la Chèvre Céronnaise, à Céron (Saône et Loire), ont vu leur exploitation emportée dans un incendie.
 En quelques minutes, ils ont perdu 150 chèvres sur 170, la chèvrerie et la fromagerie. 
 


Seules les 10 vaches jersiaises, 20 chèvres, presque toutes les chevrettes et 2 boucs ont été sauvés.
 Aujourd’hui, ils doivent malgré la douleur et le traumatisme, rester debout pour s’occuper du cheptel épargné et reconstruire leur exploitation.
 


Un appel aux dons, afin qu’ils puissent rapidement répondre aux premières nécessités,
 tant au niveau de l’élevage que de leur famille. Vous pouvez contribuer à les aider en passant par le lien suivant :
 
https://payname.fr/c/Soutien-a-LEARL-de-la-Chevre-Ceronnaise-a-Ceron-en-Saone-et-Loire ».

 

- Développement économique : François Patriat porte sur les fonts baptismaux l’ARDIE.

 

ardie
Philippe Crevoisier (à droite) présidera le directoire de la nouvelle agence, baptisée ARDIE.

 

Au 1er juillet prochain, les agences Bourgogne Développement, Bourgogne Innovation et une partie des services d’intelligence économique de la CCI Bourgogne ne feront plus qu’une seule entité en donnant naissance à l’Agence régionale de développement, de l’innovation et de l’économie (ARDIE). Philippe Crevoisier, directeur général de la division électrique culinaire chez SEB assurera la présidence du directoire et François Patriat, le président de la région Bourgogne celle du conseil de surveillance.

Parmi les membres de ces instantes figurent de très nombreux chefs d’entreprise : Pascal Auzière, directeur du développement d’Urgo Santé, Jean Philippe Girard, P-DG d’Eurogerm et président de l’ANIA, Pascal Tournier, président de l’agence NTIC, Pierre-Antoine Kern, patron d’Options Télécom, Philippe Guérit, directeur général de Protéor, Patrick Tabouret, P-DG d’Arcom, François Rossignol, directeur général délégué de Vernet Behringer, Olivier Tricon, président de l’entreprise qui porte son nom, ou encore Bernard Echalier, président de la CCI de Saône-et-Loire et François-André Allaert, fondateur du groupe CEN.

L’affaire était dans l’air depuis un moment et concrétise une volonté de mutualiser les forces et d’être plus lisible et visible auprès des acteurs économiques et des candidats à l’implantation. L’innovation, l’appui aux filières, l’ingénierie territoriale comme de projets, l’aide à des activités nouvelles : objets connectés, l’éco-construction, les matériaux bio-sourcés…, feront partie de la feuille de route de cette nouvelle agence qui devrait regrouper 17 personnes, avec un budget encore à arrêter et un directeur à nommer. Mais, quid de son devenir dès l’an prochain après la fusion avec la Franche-Comté ? « Le nouvel exécutif en décidera », indique François Patriat qui la voit néanmoins fonctionner encore quelques années.

 

novium 20150316_1

 

- EDF se prépare à la dérégulation du marché de l'électricité.

 

L'année 2015 est stratégique pour le producteur d'électricité : le 1er janvier 2016, les tarifs réglementés de vente seront supprimés et ouvre à tout consommateur la possibilité de s'approvisionner auprès de n'importe quel fournisseur et européen.

Concrètement, les contrats en cours des entreprises et collectivités locales seront clos le 31 décembre 2015 et, à cette date, un nouveau contrat avec le fournisseur d’électricité de leur choix devra être signé.

« Cela représente 5500 entreprises et les 1100 collectivités en Bourgogne qui ont déjà reçu un courrier d'information », expose Marc Leurette, délégué régional Bourgogne, également, par intérim, de Franche-Comté. La dizaine de commerciaux de la direction Commerce Région Est s'active pour tirer son épingle du jeu face à des concurrents qui promettent des tarifs inférieurs, même s'ils ne sont pas producteurs. « EDF qui produit une électricité parmi les moins chères d’Europe (*), se positionne comme producteur-fournisseur, mais aussi comme conseil avec l'objectif de réduire la facture des entreprises ».

A ce chantier, s'ajoute celui de la fusion des équipes bourguignonnes (1300 salariés, hors centrale nucléaire de Belleville) et francs-comtoises (un millier de salariés) pour épouser le périmètre de la nouvelle région Bourgogne Franche-Comté. « Il y aura pas d'impact sur les équipes de terrain et peu sur les régionales, si ce n'est le choix du siège », assure Marc Leurette.

(*) 15,9 € TTC/mégawatt-heure - MWh- (2ème semestre 2013) pour un ménage résidentiel consommant entre 5 et 25 MWh/an. 18 € en Grande-Bretagne, 23,2 € en Italie, 29,2 € en Allemagne. Source Eurostat.

 

look

 

- Une plateforme Internet d'offres d'emploi en Bourgogne.

 

Jusqu'au 13 juin, le financement participatif de la plateforme d'emploi TEC Bourgogne 21 est ouvert sur MyMajorCompany.  2054 € avaient été réunis le 8 juin pour un besoin de 2200 € sur un investissement de près de 70 000 € sur 3 ans (développement de l'outil, animation, communication...). Il est possible d'y contribuer à partir de 1 €.

Considérant que les acteurs publics de l’emploi (Pôle Emploi, Apec…) rendent visibles seulement 30% des offres du marché, cette initiative du Medef 21 consiste à mettre en contact direct, via un outil Web et les réseaux sociaux, l'offre des entreprises et les candidatures (anonymes) des salariés en poste ainsi que les demandeurs d'emploi.

« Nous avons choisi le financement participatif pour démontrer que les demandeurs d’emploi, salariés et entreprises, sont dans l’attente d’un tel dispositif », indique t-on au Medef.

Selon le Medef 21, près de 33 % des offres d'emploi en Côte-d’Or ne trouvent pas de preneur et près de 10 000 ont été abandonnées en Bourgogne en 2014, faute de candidats.

 

- La Caisse d’Épargne de Bourgogne Franche-Comté s’affirme très écolo.

 

caissedepargne

 

En renouvelant sa certification Iso 14001 et en décrochant l’Iso 50001, la banque mutualiste devient le premier des établissements financiers de la future grande région à verdir autant son activité, et le seul de son groupe (BPCE).

L’Iso 14001 découle de la qualité de son management environnemental qui lui a permis par an de diminuer de 23% les déplacements professionnels, d’économiser plus de 18 000 ramettes de papier ou encore d’organiser et de recycler plus de 130 tonnes de papier.  Pour l’Iso 50001, ce sont ses efforts pour réduire de 20% sa consommation d’énergie qui ont notamment payé.

La Caisse d'Épargne de Bourgogne Franche-Comté s’appuie sur 1,1 milliard d'€ de fonds propres, réalise 329 millions d'€ de produit net bancaire (chiffre d’affaires) et emploie 1750 collaborateurs à travers 227 agences et 6 centres d'affaires.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Eco)Bref

Mots-clés : Iso 14001, Franche-Comté, Bourgogne, Emploi - Formation, Saône-et-Loire, Champagne-Ardenne, Medef Côte-d'Or, EDF, Bourgogne Développement, Bourgogne Innovation, Caisse d'épargne Bourgogne Franche-Comté, Haute-Marne, Marc Leurette, Iso 50001, Langres, chaudronnerie de l'Est, minoterie Forest, La Chèvre Céronnaise, ARDIE, TEC Bourgogne 21

Découvrez également les articles associés :

L'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites News

Commentez !


Combien font "7 plus 9" ?

Envoyer votre commentaire