Traces Ecrites News, le club
  • Batifranc
  • CEN Group
  • JTEKT
  • STI Genlis

L'essentiel de la semaine

Publié par Traces Ecrites News, le 22 avril 2015

ECO)BREF. Cemex Bétons investit 1,8 million d'€ à Dijon. Haute-Marne : Artifil rachète Geiss. La Snecma au Creusot finalise une extension de 4000 m2 pour cet été. La société d'ingénierie Eras recrute en Alsace.

 

- Cemex Bétons investit 1,8 million d'€ à Dijon.

 

cemex
Cemex Bétons était présent dans toute la Bourgogne, sauf dans sa capitale. ©Traces Ecrites.

 

Le fabricant de béton prêt à l'emploi finalise son implantation en Bourgogne avec une installation créée ex nihilo à Dijon, près du parc d'activités Valmy. Constitué d'un malaxeur de 2 m3 et de 6 trémies en ligne avec une capacité de production de 60 m3 par heure, l'investissement s'élève à 1,8 million d'€.

« C'est l'aboutissement d'un maillage des quatre départements avec 18 unités de production, par croissance externe ou en création propre », précise Alan Etrillard, directeur de l'agence Auvergne-Bourgogne.

 

Un beau challenge pour Cemex Bétons qui s'installe sur un marché concurrentiel historiquement dominé par Dijon Béton. Le cimentier entend se démarquer par des bétons spéciaux : autoplaçant, décoratifs, bouchardés, chapes anhydrites… pour une clientèle à la fois de professionnels et de particuliers. Il parie également sur la distribution exclusive, au plan national, du procédé constructif Nudura, un système de coffrage en polystyrène expansé qui assure simultanément la structure porteuse et l'isolation d'un bâtiment, ramené du Canada par un Bourguignon, Néobat Matériaux.

 

« Nous avons été particulièrement attentifs à la politique de sécurité avec des espaces de travail larges et une facilité d'accès au silo par des escaliers », ajoute le directeur. Deux salariés, un opérateur et une commerciale, sont affectés à la nouvelle centrale qui a organisé une journée portes ouvertes le 16 avril dernier, en attendant son inauguration à l'automne.

 

look

 

- Haute-Marne : Artifil rachète Geiss.

C’est un client commun dans le secteur automobile et un courant de sympathie entre les dirigeants qui ont rapproché les deux sociétés de Haute-Marne, situées à une trentaine de kilomètres l'une de l'autre. 

Artifil à Semoutiers-Montsaon, est spécialisée dans le travail du fil mécanique aussi bien pour l’industrie que pour l’alimentaire, l’agriculture que l’électroménager. Geiss à Biesles, est une entreprise de plasturgie (injection, moulage, surmoulage) qui œuvre dans des secteurs aussi divers que l’outillage, le médical, la coutellerie ou la menuiserie industrielle.

 

Les deux entités seront regroupées sur le site d’Artifil avec la totalité de leurs effectifs respectifs, soit une soixantaine de personnes en tout : une vingtaine pour Geiss (4,2 millions d’€ de chiffre d’affaires en 2013) et une quarantaine pour Artifil (7,2 millions d’€ de chiffre d’affaires en 2014). Ce rapprochement entre des domaines de compétence différents est susceptible de leur ouvrir de nouveaux marchés.

 

 - La Snecma finalise une extension de 4000 m2 pour cet été.

 

snecma_1
L'extension sera achevée cet été. ©Elcimaï

 

Comme la nouvelle usine (30 000 m2) de Safran Aéro Composite à Commercy (Meuse) qui vient d'être livrée, le groupe Safran a confié au holding d'ingénierie Elcimaï (50 millions d'€ de chiffre d'affaires en 2014) l'extension de sa filiale Snecma au Creusot (Saône-et-Loire).

Dédié à l’usinage de disques de turbine des moteurs d’avion, le site s'agrandit de 4000 m2 pour industrialiser une nouvelle génération de disques pour un nouveau moteur à l’attention d’Airbus, de Boeing et du Chinois Comac. Le nouvel atelier représentant un investissement de 30 millions d'€ (bâtiments et équipements) regroupera les machines-outils assurant l’activité aval de l’usinage, l’enlèvement des copeaux et les travaux de fin de gamme sur les disques de turbine. La livraison est prévue pour l'été 2015.

 

novium 20150316_1

 

- La société d'ingénierie Eras recrute en Alsace.

Le groupe d’ingénierie spécialiste de l’industrie des procédés Eras recrute 20 collaborateurs pour ses agences de Mulhouse et de Strasbourg.

La société lyonnaise recherche aussi bien des jeunes diplômés que des ingénieurs et chefs de projets expérimentés. En Alsace, les postes à pourvoir sont des ingénieurs d’études, des responsables de projets industriels et des ingénieurs spécialisés.

Eras emploie 500 collaborateurs en France et à l'étranger, dans des filiales en Belgique, en Suisse et au Maroc.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Eco)Bref

Mots-clés : Dijon, Le Creusot, Bourgogne, Alsace, Champagne-Ardenne, Haute-Marne, Snecma, Safran, Cemex Bétons, Artifil, Geiss, Eras

Découvrez également les articles associés :

Brèves Bourgogne, l'actualité économique vue par Traces Ecrites NewsBrèves Bourgogne, l'actualité économique vue par Traces Ecrites News
Brèves Alsace, l'essentiel de l'actualité économique vue par Traces Écrites NewsBrèves Alsace, l'essentiel de l'actualité économique vue par Traces Écrites News
Brèves Bourgogne, l'actualité économique vue par Traces Ecrites NewsBrèves Bourgogne, l'actualité économique vue par Traces Ecrites News
Brèves lorraines, l’actualité économique vue par Traces Ecrites NewsBrèves lorraines, l’actualité économique vue par Traces Ecrites News

Commentez !


Combien font "10 plus 1" ?

Envoyer votre commentaire