Traces Ecrites News, le club
  • PMS Industrie
  • Moutarderie Edmond Fallot
  • Acadir
  • Domaine Faiveley

L'essentiel de la semaine

Publié par Traces Ecrites News, le 09 avril 2015

ECO)BREF. Eurogerm affiche près de 18% de croissance annuelle. Le Grand Besançon investit pour les entreprises. Gebo Cermex sécurise ses lignes de conditionnement. La scierie Genet rachetée par la coopérative forestière Forêts & Bois de l’Est. A Besançon, le café associatif des Pratiques collecte des fonds. Alsace BioValley confirme ses performances en 2014.

 

- Eurogerm affiche près de 18% de croissance annuelle.

 

eurogerm

 

L’ingrédientiste dijonnais pour la filière blé, farine, pain, coté en bourse, réalise une nouvelle année de forte croissance et poursuit ses acquisitions à l’étranger. Le chiffre d’affaires 2014 s’établit à 77,9 millions d’€ (+ 17,6%), dont 44,8 millions à l’international, soit 57,6% de l’activité (+24,5%). Ce bon résultat découle notamment de sa stratégie d’acquisition à l’étranger.

En juin dernier, Eurogerm s’est offert l’Américain Problend Ingredients qui contribue aux bons résultats, à hauteur de 3 millions. Il signe aussi au 31 mars dernier le rachat de Processus Alimentos Industria e Comercio (0,8 million de chiffre d’affaires). La société est un sous-traitant d’Eurogerm au Brésil qui représente 1/3 de son activité. « Cette acquisition sécurise l’outil industriel afin d’accompagner le développement dans ce vaste pays », indique l'entreprise dans un communiqué.

Le résultat courant ressort en hausse à 7,1 millions d’€ (+28,1 %), grâce notamment à un effet de change plus favorable sur le $ et le résultat net part du groupe s’élève à 3,9 millions d’€ en 2014 contre 2,9 millions  en 2013, soit une progression de 36,4%. Quant au marché français, il se porte également bien : 33 millions d’€, en hausse de 9,3%.

Côté innovation, l’entreprise que préside Jean-Philippe Girard lance la technologie Fresh Cake qui allie maîtrise des enzymes et contrôle de l’application pour optimiser et pérenniser la qualité du moelleux dans le temps, dans des applications de pâtes jaunes type cakes, barres pâtissières ou madeleines.

 

metalisbat
Métalis va agrandir son centre de recherche technique.

 - Le Grand Besançon investit pour les entreprises.

La communauté d’agglomération du Grand Besançon a décidé de communiquer plus régulièrement sur les aides qu’elle apporte à l’installation ou au maintien d’entreprises sur son territoire. En ce début avril, elle annonce son soutien à trois opérations qui devraient permettre la création de 64 emplois, via  150 000 € de subventions, dont deux sur la zone d’activités de Chaudefontaine, à proximité de l’échangeur de l’A36.

C’est ici que sera construit le futur centre de recherche technique de Metalis, où cette entreprise de découpage et d’emboutissage emploie déjà 180 personnes. C’est là aussi que Dixi Microtechniques (chiffre d'affaires de 7 millions d'€, 50 salariés), à l’étroit à Besançon, a décidé de s’implanter sur 3000 m2 au prix d'un investissement de 5 millions d'€. La troisième opération concerne le groupe Louisot (traitement des déchets, 20 salariés) qui s’installe sur le site industriel de Trépillot.

Le Grand Besançon a également ébauché les grandes lignes du projet Bio Innovation qui confortera le pôle santé des Hauts-du-Chazal, avec un programme immobilier de 3 000 m2, sur quatre niveaux réalisé par la SedD. Destiné à créer une émulation entre chercheurs, praticiens et industriels dans le domaine de la santé, cet investissement est estimé à 7 millions d’€ (dont 4 millions de travaux), et bénéficie du soutien de l’agglomération à hauteur de 2,8 millions.   

 

- Gebo Cermex sécurise ses lignes de conditionnement.

 

gebo_1

 

Le fabricant de machines d'emballage Gebo Cermex ajoute à ses prestations d'entretien des lignes de conditionnement des audits « chocs » et « pression », afin de détecter, localiser et mesurer les points critiques avant incident.

Les bouteilles en verre et en PET, les canettes métalliques et les bocaux en verre sont concernés en premier lieu par ces dysfonctionnements qui se traduisent par l’abrasion des étiquettes, des éraflures, des déformations, voire par la fissuration et la casse du contenant.

Basée à Strasbourg, Gebo Cermex (1800 salariés), possède une unité de production à Corcelles-les-Citeaux (Côte-d'Or).

 

look

 

- La scierie Genet rachetée par la coopérative forestière Forêts & Bois de l’Est.

La coopérative forestière Forêts & Bois de l’Est, qui regroupe 6 000 propriétaires privés en Lorraine, Franche-Comté et Champagne-Ardenne, a annoncé l’acquisition de la scierie Genet à Luxeuil-les-Bains (Haute-Saône), lors de son assemblée générale, le 27 mars dernier à Troyes. Ses deux dirigeants souhaitaient transmettre l’entreprise dans de bonnes conditions avant de prendre leur retraite.

Cette scierie spécialisée dans la première et seconde transformation de bois d’œuvre feuillu (hêtre et chêne principalement) emploie 29 salariés et a réalisé un chiffre d’affaires de 7 millions d’€ en 2014. « C’est une société très rentable, indique Alain Jacquet, le directeur général de Forêts & Bois de l’Est. Elle est dotée d’un ensemble immobilier en très bon état, d’équipements performants à l’image de ses 17 séchoirs, et d’un personnel compétent. Elle sait transformer mieux que les autres des produits de qualité moyenne. Ses marchés et ses produits sont très diversifiés, en particulier dans le secteur de l’ameublement, à qui elle fournit des composants. » Sa zone d’approvisionnement se situe en outre au cœur de la surface d’adhésion de la coopérative.

Il s’agit d’un investissement stratégique pour Forêts & Bois de l’Est qui, en posant un pied dans l’industrie, cherche à « préserver des débouchés à long terme » pour ses propres produits, tout en leur apportant « de la valeur ajoutée ».

 

cafe
©Atelier JGA.

- A Besançon, le café associatif des Pratiques collecte des fonds.

 

Membre actif du projet d'habitat participatif du quartier des Chaprais à Besançon (Lire ici l'article de Traces Ecrites News), le café associatif des Pratiques ouvert en 2011, lance une collecte de fonds pour financer son déménagement dans ce programme d'autopromotion d'une dizaine d'appartements. La SCI Café souhaite réunir 200 000 € auprès d'investisseurs qui, en entrant au capital sur la base de 1000 € la part, deviendront co-propriétaires et toucheront à terme un loyer, et auprès de donateurs qui participent sous la forme d'une adhésion de soutien. Contact : habitatparticipatifpernotte@gmail.com

 

novium 20150316_1

 

- Alsace BioValley confirme ses performances en 2014.

Avec dix projets labellisés pour un total de 34 millions d’€, 2014 s’inscrit dans les meilleures années  d’Alsace BioValley depuis sa constitution en pôle de compétitivité il y a dix ans. La moitié des dossiers ont été internationaux. « Nous recueillons les fruits de nos partenariats au Québec et au Massachusetts avec d'autres clusters », souligne Didier Frommweiler, le directeur général.

Ces liens ont permis respectivement le montage de dossiers pour les start-up alsaciennes Firalis dans  le diagnostic de tumeurs neuro-endocriniennes et Anagenesis (régénération musculaire, voir  CPH 708). Trois autres projets s’inscrivent dans le programme européen Euro TransBio, dont celui de KaLy-Cell pour les cellules hépatiques.  Hors un projet d’ampleur atypique dans la chirurgie 3D, la moyenne des dossiers labellisés approche les 2 millions d’€.

Autre élément de vitalité : Alsace BioValley a accompagné cinq de ses entreprises dans des levées de fonds, dont deux (Rhenovia et ID Nest) sont labellisées « Entreprises innovantes de pôle ».

Le pôle de 14 personnes a doublé en un an la part de ses financements privés. Ceux-ci ont représenté 39 % du budget 2014 situé à 1,763 million d’€. Il a accompagné la création le mois dernier d’une chambre d’exposition aux allergènes à l’hôpital de Strasbourg. Portée par la nouvelle société Alyatec, l’infrastructure unique en France de libération contrôlée d’allergènes  (2,7 millions d’€ d’investissements) permettra notamment de tester  les nouveaux traitements de l’industrie pharmaceutique en phase clinique ou d'autorisation de mise sur le marché (AMM).



Roger Martin BTP
Article classé dans : Eco)Bref

Mots-clés : Sedd, Dijon, Franche-Comté, Bourgogne, Alsace, Haute-Saône, Eurogerm, Champagne-Ardenne, Rhenovia Pharma, machines d'emballage, Firalis, Grand Besançon, Alsace Biovalley, Gebo Cermex, habitat participatif, Anagenesis Biotechnologies, Métalis, scierie Genet, Forêts & Bois de l’Est, Bio Innovation, Dixi Microtechniques, Chaudefontaine

Découvrez également les articles associés :

Brèves Bourgogne, l'actualité économique vue par Traces Ecrites NewsBrèves Bourgogne, l'actualité économique vue par Traces Ecrites News
Brèves Alsace, l'essentiel de l'actualité économique vue par Traces Écrites NewsBrèves Alsace, l'essentiel de l'actualité économique vue par Traces Écrites News
Brèves Bourgogne, l'actualité économique vue par Traces Ecrites NewsBrèves Bourgogne, l'actualité économique vue par Traces Ecrites News
Brèves lorraines, l’actualité économique vue par Traces Ecrites NewsBrèves lorraines, l’actualité économique vue par Traces Ecrites News

Commentez !


Combien font "4 plus 2" ?

Envoyer votre commentaire