L'essentiel de la semaine

Publié par Traces Ecrites News, le 31 mars 2015

ECO)BREF. Dynamène est née. Départements, les nouveaux exécutifs en vue. Un institut supérieur de communication digitale à Besançon. Florissimo : mission accomplie. Le conseil de prud’hommes d’Auxerre condamne Exide Technologies.

 

- La platerforme d'essais collaborative Dynamène est née.

 

alstompower
Alstom Power, l'un des partenaires de la nouvelle société Dynamène. ©Traces Ecrites.

 

Jean-Luc Habermacher, président de La Vallée de l'énergie, et Philippe Delage, président et directeur général de la société Dynamène l'ont annoncé le 27 mars à un parterre de chefs d'entreprises, lors du repas mensuel du Club affaires de l'Aire urbaine Belfort-Montbéliard-Héricourt, relate notre confrère et partenaire WebAireInfo : les statuts de la société Dynamène et les fonds d'un million d'€, ont été déposés.

Ensemble, plusieurs industriels de la filière énergie parmi lesquels Alstom Power System, Clemessy, Busch... créent sur le Techn'Hom à Belfort, une plateforme d'essais multifluides destinée à effectuer des tests en phase de développement de nouveaux produits. L'aménagement des bâtiments (hors process), juste à côté de GE Energy et d'Alstom, devrait être réalisé d'ici un semestre.

Un projet qui pourrait même engendrer une nouvelle dynamique dans la filière : la société Technocryo, partenaire du projet, envisage de s'installer au Techn'hom prochainement.

 

- Conseils départementaux : de nouveaux exécutifs en vue.

 

La nouvelle carte politique issue du scrutin de dimanche, va révéler de nouveaux hommes et femmes à la tête des conseils départementaux, nouveau nom de baptême des conseils généraux. L'élection du président a lieu simultanément jeudi 2 avril.

En Bourgogne, un département va changer de président avec certitude, la Saône-et-Loire qui bascule à droite : André Accary (UMP), nouvellement élu à Paray-le-Monial devrait succéder à Rémi Chaintron (PS), battu dans son canton de Louhans. Un second, l'Yonne, peut également avoir un nouvel exécutif bien qu'il garde la même majorité, à droite. André Villiers, le président sortant UDI, candidat à sa succession, a un challenger en la personne de l'UMP Jean-Baptiste Lemoyne. Elu au 1er tour dans le canton de Gâtinais-en-Bourgogne, ce dernier a annoncé dimanche sur France3 Bourgogne qu'il était lui  aussi candidat à la présidence.

La Franche-Comté où le Doubs, le Territoire de Belfort et le Jura ont basculé de gauche à droite, aura trois nouveaux présidents, parmi lesquels une présidente.  Dans le Doubs, des deux femmes en situation de succéder au président sortant Claude Jeannerot (PS), est retenue la candidature de Christine Bouquin, élue dans le canton de Maîche au détriment de la députée UMP, Françoise Branget, élue d'un canton de Besançon.

Dans le Jura, Clément Pernot (UMP), maire de Champagnole a déclaré sa candidature à la succession de Christophe Perny (PS), battu dans le canton de Lons-le-Saunier. Dans le Territoire de Belfort, la présidence devrait revenir à Christophe Grudler (Modem), élu à Belfort.

En Alsace, Charles Buttner, président sortant du Haut-Rhin et Guy-Dominique Kennel, dans le Bas-Rhin n'ayant pas sollicité de nouveau mandat, ils auront chacun un successeur dans leur propre famille politique. Dans le Haut-Rhin, le candidat est le député Eric Straumann, réélu à Colmar. Dans le Bas-Rhin, il s'agit de Frédéric Bierry (UMP), conseiller départemental du canton de Mutzig et maire de Schirmeck.

En Champagne-Ardenne, pas de changement en perspective. La droite et le centre ont conservé dimanche les quatre départements.

 

novium 20150316_1

 

- Un institut supérieur de communication digitale à Besançon.

 

2089 : tel est le nom choisi par ses fondateurs pour l’institut supérieur de communication digitale qui devrait ouvrir ses portes à la rentrée de septembre à Besançon. Un nom en forme de date, revendiqué comme une suite à 1789 (la Révolution), 1889 (l’expo universelle de Paris), 1989 (la chute du mur de Berlin)…

Cet établissement privé, auquel il reste à trouver des locaux et qui se veut pédagogiquement innovant, proposera dans un premier temps deux cursus d’enseignement : un cycle start-up et communication, et un cycle en communication digitale.

Accessible sans condition de diplôme, le premier est une formation intensive d’un an (450 heures) comprenant un tour de France digital d’un mois et six mois de stage. Le second, ouvert aux bac+2, est un parcours progressif pouvant aller jusqu’au master 2.    

 

- Salon floral Florissimo : mission accomplie.

 

florissimo_3

 

La fréquentation de Florissimo n'a pas atteint les 200 000 visiteurs visés par Dijon Congrexpo. Mais avec 185 000 entrées, comme lors de la précédente exposition en 2010, l'organisateur se dit satisfait, notamment d'avoir attiré à Dijon, des visiteurs de la France entière, mais aussi de l’étranger.

 

- Le conseil de prud’hommes d’Auxerre condamne Exide Technologies pour non-respect du PSE.

 

L'Américain Exide Technologies (Fulmen), fabricant de batteries pour automobiles et autres véhicules, vient d’être condamné par le conseil de prud’hommes d’Auxerre (Yonne) à verser entre 9000 € et 26 000 € d’indemnités à d’anciens salariés du site d’Auxerre, fermé l’été 2009.

La juridiction constate le non-respect du Plan de Sauvegarde de l’Emploi (PSE) sur l’aspect reclassement des salariés licenciés. Exide devait leur présenter au moins deux offres de reclassement. C’est René Tardieu, ancien délégué syndical central (CGT) qui a soulevé le lièvre et alerté ses collègues. 45 d’entre eux sont allés devant la justice et devraient se partager au total environ 600 000 €.

Implanté à la fin des années 60, le site icaunais employait 312 personnes avant d’être radié de la carte. Ne subsiste plus aujourd’hui en France qu’une usine à Lille et le siège de Gennevilliers (Hauts-de-Seine), avec un effectif global d’environ 350 personnes.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Eco)Bref

Mots-clés : Besançon, Dijon, Territoire de Belfort, Franche-Comté, Bourgogne, Côte-d'Or, Alsace, Yonne, Doubs, Champagne-Ardenne, Auxerre, Vallée de l'énergie, Exide Fulmen, Dynamène, Florissimo, conseils départementaux, institut supérieur de communication digitale

Découvrez également les articles associés :

L'essentiel de l'actualité économique d'Alsace vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique d'Alsace vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique de Lorraine vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de Lorraine vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique de Bourgogne vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de Bourgogne vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'été en Bourgogne-Franche-Comté et dans le Grand Est - 3 et fin -L'essentiel de l'été en Bourgogne-Franche-Comté et dans le Grand Est - 3 et fin -

Commentez !


Combien font "10 plus 3" ?

Envoyer votre commentaire