Traces Ecrites News, le club
  • Mulot et Petitjean
  • Rougeot
  • Atelier PANEL
  • Moutarderie Edmond Fallot

L'essentiel de l'été - 3 -

Publié par Traces Ecrites News, le 04 septembre 2015

ECO)BREF. Suite et fin de l'actualité de l'été. Un investissement de 3,5 millions d’€ à la Rôtisserie du Chambertin. Alstom regonfle son carnet de commandes. La Sempat rebaptisée Tandem. Les interprofessions préparent les futures grandes régions. Spadone fête son 50ème anniversaire. Punch Powerglide tourne au ralenti. Nominations dans le Grand Est.

 

- Un investissement de 3,5 millions d’€ à la Rôtisserie du Chambertin.

 

rotisseriechambertin

 

Le chantier aura duré deux ans et demi, mais Jean-Philippe Girard n’aime jamais faire les choses à moitié. Le patron d’Eurogerm et président de l'Association nationale des industries alimentaires (ANIA) aura investi à titre personnel pas moins de 3,5 millions d’€ pour rénover entièrement la Rôtisserie du Chambertin, à Gevrey-Chambertin (Côte-d’Or), et y créer un hôtel de 11 chambres de grand standing. 

 

La gestion de l’établissement a été confiée au chef Thomas Collomb qui exploite sur Dijon le restaurant La Maison des Cariatides. Ce cuisinier talentueux donne libre cours à son imagination au Bistrot Lucien (50 couverts), comme au restaurant gastronomique (30 couverts), installé dans les magnifiques caves voûtées qui ont fait la réputation du lieu.

 

Précisons que Jean-Philippe Girard a aussi pu reprendre, sans opposition de la Safer, les 9 ouvrées de Gevrey-Chambertin 1er cru Les Corbeaux vinifiées de main de maître par le domaine Trapet. « La Rôtisserie fait partie de mon histoire personnelle, car lorsque je lançais Eurogerm en 1989 et souhaitais inviter mes clients dans un cadre agréable, c’est ici que j’ai été le mieux accueilli et avec les meilleures facilités », explique le nouveau et heureux propriétaire.

 

look

 

- Alstom regonfle son carnet de commandes

Bonne nouvelle fin juillet  pour l’usine Alstom Transports de Reichshoffen (Bas-Rhin) : elle a décroché le marché de 17 trains de type Intercités pour l’Algérie, en l’occurrence sa Société nationale des transports ferroviaires .

De quoi regonfler un carnet de commandes qui en avait besoin pour le site de 900 salariés permanents spécialisé dans les trains régionaux. Le contrat de 200 millions d’euros concerne cinq autres usines françaises, dont Ornans (Doubs) pour les moteurs et Le Creusot (Saône-et-Loire) pour les boggies ; Reichshoffen faisant la plus grosse partie avec la conception et la fabrication des rames.

 

- La Sempat rebaptisée Tandem.

 

sempat
En 2013, la Sempat a réalisé le centre d'essai de General Electric sur le Techn'hom. ©L.Herbrecht.

 

Le 22 septembre, la Sempat (société d’économie mixte patrimoniale du Territoire de Belfort), sera officiellement rebaptisée Tandem. La nouvelle nomination veut marquer un changement d’époque et de gouvernance, depuis que les deux principales villes du nord Franche-Comté ont basculé à droite.

« Nous sommes un trait d’union entre public et privé, entre banques et entreprises, et nous espérons un jour être un lien entre Belfort et Montbéliard », déclare Yves Menat, l’ancien dirigeant de General Electric à Belfort et nouvellement président de la Sem.

La Sempat (chiffre d'affaires de 25 millions d’€, 30 millions d’€ de fonds propres) est propriétaire de nombreux m2 de bâtiments industriels, notamment sur le Techn’hom à Belfort, l’ancien site d’Alstom qu’elle a réaménagé - entre autres pour héberger General Electric - et l'immeuble de bureaux La Jonxion, à la gare TGV Belfort-Montbéliard.

 

ridy_1

 

- Les interprofessions préparent les futures grandes régions.

Les associations régionales des industries alimentaires (ARIA) Alsace, Champagne-Ardenne et Lorraine travaillent sur la mutualisation de certains de leurs services, notamment pour l’export, la présence dans les salons et le recrutement chez leurs adhérents. Mais elles souhaitent garder la proximité directe qu’elles ont avec leurs membres et les industriels locaux.

Avec 40 000 emplois, l’industrie alimentaire de la future région Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne représentera 10 % de l’effectif du secteur en France mais surtout, se positionnera en 2ème position nationale en termes de chiffre d’affaires : 13 milliards d'€, vins compris.

 

Les 7 conseils d'architecture, d'urbanisme et d'environnement  (CAUE) de Bourgogne et de Franche-Comté esquissent pour leur part, des pistes vers une fusion de leurs services, tout en préservant un conseil de proximité. Les banques de données documentaires sont déjà en cours de mutualisation. Les CAUE sont présents partout sauf dans le Territoire de Belfort et emploient 56 personnes.

 

En ce début septembre, l’agence NTIC devient Bourgogne Numérique pour « favoriser une meilleure identification du périmètre d’action régional de l’association ». Ce changement de nom préfigure aussi le rapprochement avec la Franche-Comté : des réunions avec les associations francs-comtoises ont d’ores et déjà été initiées donnant lieu à des projets communs.

Depuis plus de 15 ans, l’agence NTIC accompagne le développement de l’économie numérique en Bourgogne et favorise le déploiement d’usages innovants dans les entreprises.

 

- Spadone a fêté son 50ème anniversaire.

 

spadone
©Pierre-Yves Ratti.

 

Fabricant de  menuiseries métalliques à Bavilliers et à Delle (Territoire de Belfort), Spadone a cumulé deux événements en début d’été : l’inauguration de ses ateliers rénovés à Bavilliers et le 50ème anniversaire de l’entreprise familiale.

Avec 28 salariés, Spadone réalise un chiffre d'affaires de 1,4 million d’€, principalement avec des portes de garage techniques, vendues en grande distribution, à des installateurs spécialisés, et aussi par Internet grâce à une boutique en ligne sur le site de l’entreprise.

 

novium 20150316_1

 

- Punch Powerglide tourne au ralenti.

La menace du chômage partiel plane sur les sites alsaciens de l’équipementier automobile Punch Powerglide en Alsace. L’usine de boîtes de vitesse de Strasbourg, ex-General Motors, a connu plusieurs jours d’arrêt en août, en raison d’un défaut de commandes vers l’Asie, selon la CGT.

Le nouveau site logistique de Wisches (Bas-Rhin) devrait également connaître du chômage technique sur les 4 derniers mois de l’année, le temps d’assurer la transition entre les contrats avec l’ancien propriétaire du site, le fabricant de mobiliers de bureau Steelcase et les nouveaux marchés.

 

- Nominations.

 

fratacci
©Frédéric Marais/Agence info.

Stéphane Fratacci (52 ans), préfet du Bas-Rhin, préfet de la région Alsace, préfet préfigurateur de la région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine.

 

Stéphane Bouillon, préfet de la région Alsace depuis 2013 n'aura endossé le rôle de préfet préfigurateur de la future région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine (Acal) que pendant 3 mois, avant d’être nommé à la tête de la région Paca.

Son successeur, Stéphane Fratacci, vient de Besançon où il était préfet du Doubs, préfet de la région Franche-Comté. Opérationnel depuis le 1er août 2015, Stéphane Fratacci cumule lui aussi les fonctions de préfet du Bas-Rhin, préfet de la région Alsace et préfet préfigurateur de la future région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine.

Les deux Stéphane (Bouillon et Fratacci) avaient d’ailleurs tenu une conférence de presse commune le 31 juillet dernier à Strasbourg pour présenter la nouvelle organisation territoriale de l’Etat sur ce territoire.

Stéphane Fratacci a été remplacé en Franche-Comté par Raphaël Bartolt, ancien préfet de Meurthe-et-Moselle. Encore un échange de hauts fonctionnaires entre la future Acal et la future Bourgogne Franche-Comté !

 

demarcheChristophe Demarche (43 ans), conseiller chez LCL pour les ETI.

 

Afin de renforcer l’accompagnement des entreprises de taille intermédiaire (ETI) au chiffre d’affaires supérieur à 50 millions d’€) dans leur stratégie de développement, LCL, filiale du Crédit Agricole, crée un poste de banquier conseil au sein de sa direction entreprise Est.

 

Basé à Strasbourg, Christophe Demarche, devient ainsi l’interlocuteur privilégié des ETI clientes de la banque, installées en Alsace, Lorraine, Franche-Comté, Bourgogne et Champagne Sud.

 

 

 

 

SYLVIESCHOTTSylvie Schott, conseiller du commerce extérieur.

 

La directrice générale de l’Aria Alsace est nommée conseiller du commerce extérieur de la France par décret du Premier Ministre publié au Journal Officiel du 28 août 2015.

L’association régionale des industries alimentaires a fait de l’export sa priorité : chaque année, plus de 100 industries alimentaires alsaciennes bénéficient d’actions collectives ou individuelles dans ce domaine. En 2014, 61 % des entreprises (132 établissements) ont exporté, générant un chiffre d'affaires de 2,43 milliards d’€.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Eco)Bref

Mots-clés : Franche-Comté, Bourgogne, Côte-d'Or, Alsace, Belfort, Alstom Transport, Champagne-Ardenne, Lorraine, Sempat, Pays de Montbéliard, La Jonxion, CAUE, Aria, General Electric, Axone-Spadone, Agence NTIC Bourgogne, Rôtisserie du Chambertin, Tandem, Punch Powerglide, Stéphane Fratacci, Christophe Demarche, Sylvie Schott

Découvrez également les articles associés :

L'essentiel de l'actualité économique d'Alsace vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique d'Alsace vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique de Lorraine vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de Lorraine vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité en Bourgogne vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité en Bourgogne vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique de Franche-Comté vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de Franche-Comté vu par Traces Ecrites News

Commentez !


Combien font "4 plus 1" ?

Envoyer votre commentaire