L'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites News

Publié par Traces Ecrites News, le 31 mai 2017

ECO)BREF. Un mobilier urbain inédit installé à Nevers. Le spécialiste nancéien de la maintenance prévisionnelle Predict recrute 20 personnes. Du nouveau pour la recherche d’emploi dans le Grand Est. Une chaire pour anticiper les changements dans l’industrie agroalimentaire à Dijon. L’Est conserve un artisanat de spécialités et en meilleure santé. Après la Franche-Comté puis l’Alsace, « En Vadrouille » explore la Lorraine.

 

- L’eTree, un mobilier urbain qui produit de l’énergie solaire à Nevers.

 

etree
Six panneaux photovoltaïques produisent de l'électricité consommée sur place. ©Ville de Nevers. 


C’est à Nevers, dans la Nièvre, qu’a été planté, ce 29 mai, le premier eTree de France, un mobilier urbain en forme d’arbre qui fonctionne à l’énergie solaire grâce à ses six panneaux photovoltaïques. Implantée place Carnot, au centre-ville, par JC Decaux, spécialiste du mobilier urbain, l’installation imaginée par la start up franco-israélienne Solar Tree Europ fournit gratuitement du wifi, permet de recharger les mobiles et les vélos électriques. Elle abrite également des bancs, de l’éclairage, de l’eau fraîche, et des informations utiles sur un écran intégré.
« Depuis 2014, l’agglomération de Nevers a fait du numérique une carte maîtresse de son développement économique », explique Denis Thuriot, maire de Nevers et président de Nevers Agglomération. L’an dernier a ouvert l’Inkub, un incubateur de jeunes entreprises innovantes dans l’ancienne caserne Pittié, réhabilitée. Sur le même site, s’est installé le Centre de Ressources en Robotique Educative et Professionnelle (CRREP) qui forme à la programmation et à la robotique.
Au-delà de l’opération de communication fort réussie, la ville qui loue ce mobilier urbain à JC Ducaux pendant deux années renouvelables, voit le moyen d’accélérer l’usage de technologies digitales par tous les habitants. C.P.

 

Ecole des vins


- Le spécialiste nancéien de la maintenance prévisionnelle Predict recrute 20 personnes.

 

predict
La société table sur une hausse de son chiffre d’affaires de 41% d’ici 2018. © Predict.


L’évolution de la maintenance industrielle d’une logique curative à une logique plus prédictive porte la croissance de Predict à Vandœuvre-lès-Nancy (Meurthe-et-Moselle). Ce fournisseur de solutions de surveillance, de diagnostic et de maintenance à distance va recruter 20 personnes au cours des dix-huit prochains mois.
Cette vague d’embauches vise à couvrir la demande de ses clients de plus en plus soumis à des logiques de flux tendus. « L’engouement suscité ces deux-trois dernières années par les technologies destinées à rendre les outils industriels plus productifs et plus compétitifs a fait exploser les besoins », pointe Jean-Baptiste Léger, président de Predict. La société qui a réalisé un chiffre d’affaires de 1,2 million d’€ en 2016 anticipe une hausse de 41% de son activité à l’horizon 2018.
Positionnée depuis 18 ans sur le marché de niche de la maintenance prévisionnelle, l’entreprise bénéficierait par ricochet des campagnes médiatiques opérées par les poids lourds américains du secteur Oracle, Dell, IBM ou encore GE Digital. Issue du Centre de recherche en automatique de Nancy (CNRS-Université de Lorraine), la société fondée en 1999 emploie actuellement 15 personnes. P.B

 

Bannière Traces Ecrites Lancement Site LCR_ ac fond


- Du nouveau pour la recherche d’emploi dans le Grand Est.


Le réseau d’agences d’intérim Vitalis Médical, spécialisé dans la santé ouvre une franchise à Thionville (Moselle), là où il détecté un potentiel important d’emplois intérimaires à satisfaire. Le département de la Moselle compte à lui seul, 116 EHPAD (établissements pour personnes âgées dépendantes), 1 CHU, 26 hôpitaux et cliniques.

Le Grand Est où Vitalis Médical fera également son marché compte pas moins 1.100 établissements de santé et 9.800 salariés intérimaires. Dirigée par Sophie Houin, ancienne éducatrice spécialisée qui a fait une reconversion professionnelle dans le recrutement, l’agence mosellane recherche actuellement des infirmiers, des aide-soignants, un manipulateur radio et des masseurs-kinésithérapeutes.
La Métropole du Grand Nancy lance par ailleurs un portail Internet de recherche d’emploi qui regroupe les offres d’emplois et de stages diffusées dans les 20 communes de l’agglomération. Développé par Jobijoba, spécialiste de la recherche d’emploi sur Internet, le site emploi.grandnancy.eu permet aux recruteurs locaux de diffuser gratuitement leurs annonces.

La Métropole du Grand Nancy relaiera tous les événements ayant trait à la recherche d’emploi et au recrutement organisés par les acteurs locaux. Jobijoba est déjà présente sur le territoire de l’Alsace. C.P.

 

pub_TP_longue


- Une chaire pour anticiper les changements dans l’industrie agroalimentaire à Dijon.


Burgundy School of Business (BSB) lance une nouvelle chaire sur l’évolution des business models dans la filière agroalimentaire, avec le concours du pôle de compétitivité Vitagora Goût Nutrition Santé.

Elle vise à aider les entreprises adhérentes de Vitagora à anticiper des changements en leur proposant des préconisations : impact des nouvelles technologies, besoins et comportements des consommateurs, tendances sociétales, normes et législation, circuits de distribution et pouvoirs de négociation, modes de production, etc.
La chaire est dirigée par Sophie Reboud, ingénieur agronome, et enseignant-chercheur à BSB, spécialisée en stratégie et entrepreneuriat. C.P.

 

Banniere-Traces-écrites-Newsletter

 

- L’Est conserve un artisanat de spécialités et en meilleure santé.

 

sieges
L'ameublement, en particulier la fabrication de sièges, est une activité artisanale typée dans les Vosges. © P.Bohlinger.

 

Est-ce bon signe ? Les défaillances des entreprises artisanales de moins de 20 salariés reculent sensiblement, selon le dernier baromètre de l’Institut Supérieur des Métiers et de la MAAF. En 2016, elles ont baissé de 7% dans le Grand Est et plus fortement encore en Bourgogne-Franche-Comté : moins 16%.
La baisse des défaillances se conjugue à une hausse des créations d’entreprises artisanales, sans doute en raison du statut d’auto entrepreneur, et à une stabilisation de l’emploi salarié.
Ces données issues des fichiers de l’INSEE, de la Banque de France (Défaillances) et de l’Urssaf, identifient par ailleurs le maintien d’un artisanat de production avec des spécialités selon les départements : la céramique dans la Nièvre, la fabrication d’articles en cuir en Haute-Saône, le verre dans l’Yonne, la Nièvre et la Saône-et-Loire. Le Jura est riche de nombreux savoir-faire : facture instrumentale, travail du bois, textile, travail des métaux. ainsi que la mécanique industrielle. De même que les Vosges : textile, travail du bois, ameublement (notamment la fabrication de sièges), lutherie.
La Haute-Marne est pour sa part le premier département en nombre d’entreprises de réparation d’ouvrages en métaux et le Bas-Rhin, de découpage-emboutissage. C’est aussi le département qui compte le plus grand nombre de petites imprimeries. C.P.


envadrouille- Après la Franche-Comté puis l’Alsace, « En Vadrouille » explore la Lorraine.


Avec son très bon démarrage en Alsace, en 2015, où il est tiré à 40.000 exemplaires, le magazine annuel créé en Franche-Comté en 2002 par Sylvie Debras débarque cette fois en Lorraine. « En Vadrouille » avait été racheté en 2016 par Emmanuel Vandelle, créateur des Editions du Belvédère, et va continuer à faire des petits, puisque cinq nouvelles éditions sont annoncées pour 2018 : Paris Ile-de-France, Lyon et sa région, Bretagne, Normandie et Val de Loire.
Comme l’édition 2017 Alsace, celle de Lorraine suit la thématique des promenades au fil de l’eau, de Bainville-aux-Miroirs à Contrexéville et d’Aviotte à l’Etang de Hanau. En Franche-Comté, l’édition 2017 (tirée à 25.000 exemplaires) est aussi sortie avec les beaux jours.

Vingt-cinq nouvelles balades marchées, racontées, expliquées, illustrées, de Goumois à la forêt de Chaux, de Plancher-les-Mines au massif du Massacre. A vos sacs à dos ! M.C.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Eco)Bref

Mots-clés : Alsace, Emploi - Formation, Nièvre, Nevers, Grand Est, artisanat, recrutement, Vitagora, intérim, Moselle, énergie solaire, mobilier urbain, Meurthe-et-Moselle, Bourgogne Franche-Comté, magazine En vadrouille, Burgundy School of Business, JC Decaux, Predict, Vitalis Médical, Nancy Métropole

Découvrez également les articles associés :

L'essentiel de l'actualité économique d'Alsace vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique d'Alsace vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique de Lorraine vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de Lorraine vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique de Bourgogne vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de Bourgogne vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'été en Bourgogne-Franche-Comté et dans le Grand Est - 3 et fin -L'essentiel de l'été en Bourgogne-Franche-Comté et dans le Grand Est - 3 et fin -

Commentez !


Combien font "9 plus 8" ?

Envoyer votre commentaire