L'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites News

Publié par Traces Ecrites News, le 24 mai 2017

ECO)BREF. Voie Ferrée Centre Europe Atlantique : le bilan est publié. Urbanisme commercial : le Rémois Frey a levé 99,9 millions d’€. Opale Energies Naturelles réalise une unité de méthanisation agricole dans le Jura. L’Iso 9001 pour l’Alsacien Ennoblissement Textile de Cernay. Le Medef Territoires Francs-Comtois renouvelle ses représentants. Un crowfunding pour améliorer le quotidien d’un petit garçon atteint d’une maladie rare.

 

- VFCEA : la SNCF prendra sa décision d'ici le 19 août.

 

vfcea


Améliorer le transport ferroviaire des voyageurs et des marchandises d’Est en Ouest de l’hexagone, sur un parcours peu ou prou parallèle à la Route Centre Europe Atlantique (RCEA), d’où son nom de VFCEA (Voie Ferrée centre Europe Atlantique), c’est le but du projet de SNCF Réseau qui a fait l’objet d’un débat public  cet hiver.
La Commission nationale du débat public (CNDP) vient de publier le bilan de la concertation organisée principalement en Bourgogne. Elle a été bien suivie (2.255 participants, surtout des représentants de collectivités territoriales et d’associations, et 5.453 visiteurs sur le site Internet dédié) mais « globalement difficile à appréhender par le public, souligne Ilaria Casillo, la présidente, car il repose sur trois fonctionnalités auxquelles des aménagements différents sont associés. »
La première consiste à créer une transversale de fret, ce qui suppose l’électrification de la ligne Nevers-Chagny. La seconde, à améliorer le transport des voyageurs grande distance, ce qui  conduirait à raccorder les lignes à grande vitesse Strasbourg-Lyon et Paris-Lyon. La 3ème vise à connecter les TER au TGV Paris-Lyon, grâce à une halte d’interconnexion à la gare du Creusot-Montceau-Montchanin.
Au total, le projet coûterait 560 millions d’€. Un budget énorme qui a conduit à placer la question du phasage au coeur du débat : « Elle a été posée pratiquement dans toutes les réunions et dans tous les ateliers », précise la commission particulière du débat public.

Cette dernière souligne d’ailleurs que le budget inscrit au Contrat de Plan État-Région est pour le moment de 247 millions d’€, avec des financements « quasi-certains » à hauteur de 91 millions seulement.
Deux éléments nouveaux, non envisagés par le maître d’ouvrage, ont émergé des débats : une alternative à la halte d’interconnexion, à l’initiative de la Communauté urbaine Creusot-Montceau, et une modernisation de la ligne Nevers-Chagny qui réduirait le temps de parcours entre Nevers et Dijon.

La commission particulière du débat public invite SNCF Réseau à réaliser des études techniques sur ces options avant de rendre sa décision d’ici le 19 août 2017, de poursuivre ou non, tout ou partie du projet. C.P.

 

pub_TP_longue

 

- Urbanisme commercial : le Rémois Frey a levé 99,9 millions d’€.

 

manieresbesancon
Le centre commercial des Marnières, à Besançon, l'un des récents projets remporté par le groupe Frey. © Grand Besançon.

 

Le promoteur spécialisé dans l'immobilier commercial Frey annonce avoir réussi à lever 99,9 millions d’€ pour financer son portefeuille de projets. Il s’agit en particulier, selon Antoine Frey, P-DG de cette foncière de développement qui a son siège à Bezannes, dans l’agglomération de Reims (Marne), du réaménagement de deux zones commerciales d’entrée de ville à Strasbourg (la zone commerciale Nord) et à Montpellier.
Le spécialiste de l’urbanisme commercial va également continuer à déployer sa nouvelle génération de centres commerciaux de plein air, baptisée Shopping Promenade.
L’augmentation de capital a permis l’entrée de nouveaux investisseurs, les sociétés Cardif Assurance Vie et Sogécap, à hauteur de 5,48 % chacune. Le conseil d’administration a été modifié en conséquence.

Créé en 1983, Frey exerce deux activités complémentaires : l’investissement et la gestion d’une part, l’aménagement et le développement d’autre part. L’entreprise est cotée à Euronext Paris. F.M.

 

banniere-635x102

 

- Opale Energies Naturelles réalise une unité de méthanisation agricole dans le Jura.

Opale Energies Naturelles, société d’ingénierie à Besançon spécialisée dans les énergies renouvelables, et la communauté de communes de Jura Nord, coordonnatrice du projet, lancent le 29 mai 2017, les travaux d’une unité de méthanisation agricole à Gendrey (Jura).
Alimentée par les fumiers, lisiers et autres résidus de culture, jusqu’à 10.900 tonnes par an, elle produira 250 KW par an, soit l’équivalent en consommation électrique de 840 foyers de quatre personnes, hors chauffage et eau chaude, précise la communauté de communes.
EDF s’est engagée à racheter cette énergie pendant 20 ans. La production de chaleur sera également utilisée pour sécher sur place des plaquettes de bois, destinées aux chaufferies bois locales. Quant au digestat liquide, il servira d’épandage agricole.
Subventionné par l’Ademe, le projet de 2,3 millions d’€ est porté par la SAS Agro Energie des Collines, dont le capital est détenu par huit agriculteurs de Gendrey. A leurs côtés, la coopérative agricole de Franche-Comté Terre Comtoise, Opales Energie et la communauté de communes, cette dernière entrant au capital à hauteur de 5%. La mise en service est prévue pour juillet 2018. C.P.

 

- L’Iso 9001 pour l’Alsacien Ennoblissement Textile de Cernay.

 

ETC
Les ateliers d'ETC à Cernay (Haut-Rhin). © Traces Ecrites.


L’ennoblisseur alsacien décroche cette norme de qualité organisationnelle de sa production. Membre de Terre Textile Alsace, Ennoblissement Textile de Cernay (ETC) située comme son nom l’indique à Cernay (Haut-Rhin), prépare des tissus pour les fabricants de vêtements professionnelle, de bagagerie, de sièges pour l’automobile, et les industriels de l’habillement de la personne. En plus de la teinture, différentes techniques - mercerisage, émerisage, grattage, etc. - permettent de traiter les tissus. C.P.

 

Ecole des vins

 

- Le Medef Territoires Francs-Comtois renouvelle ses représentants.


Réuni en assemblée générale le 18 mai 2017 à La Saline d’Arc-et-Senans (Doubs), le Medef Territoires Francs-Comtois a renouvelé son conseil d’administration. Le bureau et son président seront élus fin juin.
Doubs : Christine-Noëlle Baudin - SBCI ; Patrice Futin - Cabinet Futin ; Roland Girard - Burocom ; Philippe Marmier - Crédit Agricole Franche-Comté.
Jura : Véronique Bouvret - SCI VJLB ; Jean-François Credo - MP Participation ; Jean-Louis Lorand - Solvay ; Philippe Manzoni - Intermarché Dole.
Aire Urbaine : Gilles Curtit - Epau Nova ; Edith Daudet - Société HLC Worldlink ; Bernard Gaulier - Trevest.
Haute-Saône : Fabrice Chambre - CRIT ; Robert Millardet - retraité ; Jean-Luc Piton - SA Bruno Richard ; Jean-Yves Ravinet - Vétoquinol.

Branches professionnelles
UIMM (Union des Industries et Métiers de la Métallurgie) : Etienne Boyer - Martial Devaux - Daniel Jacquet - Gilles Kohler - Jean-Luc Quivogne - Henri Venet.
Fédération du Bâtiment et des Travaux Publics : Pierre Genzi - Jacques Gros - José Vallat.
Comité des Banques de Franche-Comté : Eric Martin - Joël Simon - Patrice Futin.
Compagnie Régionale des Commissaires aux Comptes : Vanessa Patois-Clerc.
Fédération Nationale des Transports Routiers de Franche-Comté : Bernard Ienn.
Résineux de Franche-Comté : Raymond Bertin. 


Chambre Régionale du Négoce de l’Ameublement et de l’Equipement de la Maison : Sébastien Mazue.
Personnes qualifiées : Anne-Marie Costa - FC Nettoyage ; Valérie Fakhoury - Clinique Saint-Vincent ; François Guillin - Groupe Guillin ; Thomas Lepaul - Smoby Toys ; Denis Renaud - Banque Populaire Bourgogne-Franche-Comté ; Olivier Rodary - Plastiform. C.P

 

Banniere-Fondation-TracesEcrites

 

- Un crowfunding pour améliorer le quotidien d’un petit garçon atteint d’une maladie rare.


Une fois n’est pas coutume, Traces Ecrites News se fait volontiers le relais d’une action humanitaire, qui concerne un petit garçon de 12 ans, Tristan, atteint d’une maladie génétique évolutive - la myopathie de Duchenne -, qui a besoin d’un fauteuil verticalisateur pour se tenir debout.
Le fauteuil coûte 32.183 € . Malgré les aides, il reste 17.000 € à la charge de son papa et de sa maman. Une sacrée somme que les parents espèrent réunir grâce au crowfunding (don à partir de 20€).
La somme collectée sur la plateforme Humaid, spécialisée dans le handicap, sera directement versée à L'Etape médicale à Saulieu (Côte-d’Or) qui fournira le matériel. C.P



Roger Martin BTP
Article classé dans : Eco)Bref

Mots-clés : Besançon, Jura, Haut-Rhin, Grand Est, immobilier commercial, Ennoblissement Technique du Cernay, crowdfunding, Marne, Frey, Reims, SNCF Réseau, Opale Energies Naturelles, Bourgogne Franche-Comté, Voie Ferrée Centre Europe Atlantique, Medef Territoires Franc-Comtois, centre commercial des Marnières

Découvrez également les articles associés :

L'essentiel de l'actualité économique d'Alsace vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique d'Alsace vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique de Lorraine vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de Lorraine vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique de Bourgogne vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de Bourgogne vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'été en Bourgogne-Franche-Comté et dans le Grand Est - 3 et fin -L'essentiel de l'été en Bourgogne-Franche-Comté et dans le Grand Est - 3 et fin -

Commentez !


Combien font "7 plus 1" ?

Envoyer votre commentaire