L'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites News

Publié par Les journalistes de Traces Ecrites News, le 12 avril 2017

ECO)BREF. Le luxembourgeois Arthur Welter Transports s’ancre en Moselle. Le carrossier Trouillet et le promoteur Proudreed s’annoncent à Dijon. Le fabricant d’ingrédients alimentaires Chamtor en passe d’être vendu à un Américain. La CMPE 90 sort une application numérique qui pourrait se diffuser à travers la France. Le groupe alsacien Boulle formalise l’autopromotion immobilière. Les entreprises de santé d’Alsace s’invitent au Québec.


- Le luxembourgeois Arthur Welter Transports s’ancre en Moselle.

 

welterportraits
Viviane Welter, directrice générale Transport international d'Arthur Welter Transports (tout à droite) avec ses collaborateurs et les élus mosellans et luxembourgeois. © MJ/LCR.

 

Société familiale luxembourgeoise, Arthur Welter Transports (chiffre d’affaires de 71 millions d’€, 570 salariés et 19.000m2 de dépôt au Luxembourg ) confirme son intérêt pour la région frontalière en installant son siège social France à Ennery (Moselle), entre Thionville et Metz.

La première pierre a été posée le 6 avril en présence de Jean‐Claude Felten, conseiller de direction 1ère classe du Ministère à la grande région Luxembourg. Le bâtiment de 3.000 m2 que construit LCR, contractant général alsacien, comprend 285 m2 de bureaux, un entrepôt de 2.500 m2 et une station de lavage pour poids lourds.

Cet investissement de 1,8 million d’€ devrait être opérationnel en août prochain. Il permettra au transporteur qui fait en France de l’affrètement sous température dirigée pour la grande distribution, de développer des services d’entreposage et de préparation de commandes.
L’implantation d’Arthur Welter Transports en terre lorraine date de 2015, avec l’acquisition de l’entreprise de transport Mitidieri qui employait à l’époque 12 salariés et réalisait un chiffre d’affaires de plus de 950.000 € avec 6 véhicules.

Intégrée au groupe Arthur Welter depuis janvier 2017, cette unité compte désormais 23 salariés et le parc a été étendu à 11 véhicules. Une dizaine d’emplois supplémentaires devrait être créés avec le potentiel de développement du nouveau site. C.P.

 

welter
Le bâtiment de 3.000 m2 que construit LCR à Ennery. © Ligne Bleue.

 

- Le carrossier Trouillet et le promoteur Proudreed s’annoncent à Dijon.

 

trouillet
Le carrossier industriel Trouillet s'installe dans la zone industrielle de Longvic.

 

L’agence de développement économique Dijon Développement annonce deux implantations. Le constructeur de véhicules industriels Trouillet (chiffre d’affaire de 60 millions d’€, 400 collaborateurs) qui possède une usine dans le Loiret (semi-remorques, fourgons, porte-conteneurs etc.), installe une agence de services dans la zone industrielle de Longvic, dans l’agglomération de Dijon.

Son activité s’étendra de l’entretien-réparation à location courte et longue durée. Cette première implantation dans l’Est de la France offre au carrossier « de belles opportunités de business », car le groupe a « peu de concurrents dans le secteur dijonnais », précise t-il. Le début des travaux de construction est programmé au début de deuxième trimestre et l’entreprise prévoit la création de sept à huit emplois pour l’ouverture, à la fin de l’année.
Dans la même zone d’activités, Dijon Développement se fait le porte-parole de Proudreed, qui s’annonce la première foncière privée française avec 2 milliards d’€ d’actifs. L’acteur immobilier va construire en blanc, sur un terrain de 1,6 hectare, 7.000 m2 de locaux d’activités dédiés aux PME qui seront proposés à la vente et à la location avec des surfaces divisibles à partir de 250 m2. La livraison est prévue pour début 2018. C.P.

 

pub_TP_longue

 

- Le fabricant d’ingrédients alimentaires Chamtor en passe d’être vendu à l'Américain Archer Daniels Midland.

 

Dans un communiqué de presse, Vivescia Industries annonce être entrée en négociation avec le groupe américain ADM (Archer Daniels Midland) en vue de lui céder son activité d’amidonnerie-glucoserie, autrement dit la société Chamtor.
Basée à Bazancourt dans la Marne, cette entreprise transforme 450.000 tonnes de blé par an en produits amylacés (protéines, glucose, amidon) destinés à l’industrie agroalimentaire, la nutrition animale et diverses applications techniques. Chamtor emploie plus de 200 personnes et réalise 150 millions d’€ de chiffre d’affaires, dont la moitié à l’export.
Le président du conseil de gérance de Vivescia Industries, Alain Le Floch, précise dans le communiqué que cette opération, qui doit encore franchir plusieurs étapes, « ouvrirait de solides perspectives d’avenir pour Chamtor et doterait Vivescia Industries de moyens supplémentaires pour poursuivre son développement sur ses marchés stratégiques : ingrédients de brasserie, de distillerie et de panification, produits de boulangerie-viennoiserie-pâtisserie-traiteur ».
Le groupe ADM, de Chicago aux Etats-Unis, est l’un des leaders mondiaux de la transformation agricole et de la fourniture d’ingrédients alimentaires pour l’alimentation humaine et animale, l’industrie et l’énergie. Implantée dans plus de 160 pays, la multinationale compte 32.000 collaborateurs, 500 points de collecte, 250 sites de production et 38 centres d’innovation. F.M.

 

Ecole des vins

 

applicpme- La CMPE 90 sort une application numérique qui pourrait se diffuser à travers la France.

 

La future appli des dirigeants des petites et moyennes entreprises de France a-t-elle vu le jour à Belfort ? C'est possible. Lors de l'assemblée générale de la CPME90, son président, Louis Deroin, a présenté aux adhérents une application numérique pour créer du lien avec et entre les adhérents.
Actualité de la CPME, calendrier et gestion des événements, liste des adhérents avec leur contact et leur site Web, informations pratiques pour contacter le syndicat patronal : l’application dispose aussi d'un outil original qui permet « de faire aussi bien des sondages locaux comme nationaux », explique Nicolas Louis, de la société Mobytic qui développe des logiciels de comptabilité et de gestion commerciale (chiffre d’affaire de l’ordre de 150.000 €) à Mulhouse (Haut-Rhin).
La CPME90 n’a pas l’intention de conserver cette initiative pour elle toute seule, bien au contraire. Un menu déroulant permet un accès par département. Des contacts ont d'ores et déjà été pris avec les CPME alsaciennes et plus largement celles du Grand Est, et de la région parisienne.
L'outil revient à 49 € par mois au gestionnaire, incluant la configuration initiale et la maintenance mensuelle. L'administration et la gestion des contenus (comme le rappel de l'arrivée à échéance des adhésions) restant à la charge de chaque « acheteur ». P.-Y.R.

 

 banniere-635x102

 

- Le groupe alsacien Boulle formalise l’autopromotion immobilière.

 

boulle
Un programme d'autopromotion de 15 logements dans le quartier Danube à Strasbourg. © Boulle.

 

On connaît l’autopromotion immobilière depuis longtemps, surtout dans la région Alsace influencée par l’Allemagne voisine qui pratique couramment ce mode de construction ; le groupe Boulle (chiffre d’affaires de 25 millions d’€, 80 collaborateurs) formalise la co-conception immobilière.
Le concept batpisé Co-Conception Immobilière® que le promoteur constructeur de Rosheim (Bas-Rhin) lance avec un premier programme de 15 appartements dans l’écoquartier Danube, à Strasbourg, associe les futurs propriétaires en amont du projet.

Sur une plateforme digitale à laquelle ils ont accès moyennant un droit d’entrée de 1.000 €, les futurs acquéreurs imaginent leur espace de vie en donnant leur avis sur l’architecture, la conception de l’appartement et une charte du bien vivre ensemble.

Une fois déposés, les différents points de vue font l’objet d’échanges entre futurs propriétaires, toujours sur la plateforme, avec l’aide d’un chef de projet du promoteur. La synthèse sert ensuite de base au dossier de permis de construire et débouche sur un contrat classique de VEFA (Vente en l’Etat Futur d’Achèvement).
« La nouveauté réside surtout dans le fait que les co-concepteurs créent et s’occupent des espaces communs », indique Christophe Boulle, directeur général. Promoteur constructeur depuis 2005, le groupe Boulle a depuis intégré différents métiers, un bureau d’études et d’architecture, mais aussi une entreprise de gros oeuvre, Boehm BTP, et de second oeuvre, Peintures Ruhlman. C.P.

 

Banniere-Traces-écrites-Newsletter

 

- Les entreprises de santé d’Alsace s’invitent au Québec.

 

Alsace BioValley annonce la conclusion d’un partenariat avec le cluster québécois MEDTEQ, Consortium industriel de recherche et d’innovation en technologies médicales. Cet accord doit 
permettre de développer et de financer bilatéralement des innovations dans le domaine des technologies médicales. Alsace BioValley avait déjà conclu, en 2010, un partenariat avec le Consortium Québécois sur la Découverte du Médicament, CQDM. A eux deux, ces réseaux représentent 250 entreprises et laboratoires de recherche.

« Notre Pôle contribue déjà activement à la structuration de la filière, incarnée notamment par le projet de Campus Nextmed qui vise à créer à Strasbourg, en un seul lieu, un écosystème dédié au développement des technologies de santé », indique Séverine Sigrist, présidente d’Alsace BioValley. C.P.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Eco)Bref

Mots-clés : Territoire de Belfort, Côte-d'Or, Grand Est, numérique, Strasbourg, transport routier, Grand Dijon, Bas-Rhin, promotion immobilière, Alsace Biovalley, industrie agroalimentaire, Luxembourg, Marne, Proudreed, LCR, Arthur Welter Transports, Trouillet, Chamtor, CPME 90, Boulle, autoconception immobilière, zone industrielle de Longvic, Vivescia Industries, ingrédients alimentaires, Archer Daniels Midland, écoquartier Danube, Co-Conception Immobilière®, MEDTEQ

Découvrez également les articles associés :

L'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites News

Commentez !


Combien font "3 plus 10" ?

Envoyer votre commentaire