L'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites News

Publié par Traces Ecrites News, le 22 février 2017

ECO)BREF. PSA Sochaux passe en monoflux pour 200 millions d’€. Ynsect inaugure son unité de production de Dole. Le producteur de grillons Alim’Ento lance sa marque destinée à la consommation humaine. L’usineur LG3D investit près d’1,5 million d’€ dans de nouveaux locaux. La Brasserie de Vézelay fait mousser sa croissance. Le Groupe Galilé reconduit son concours aux jeunes entrepreneurs. Caisse d’Epargne Alsace-Capital Développement : trois premiers soutiens pour 2 million d'€. Guy Berger, nouveau président d’ATMO France.   

 

- PSA Sochaux passe en monoflux pour 200 millions d’€.

 

sochauxcontroledaspect
Contrôle d’aspect sur une 3008. © PSA.

 

L’usine de Mulhouse (Haut-Rhin) de PSA Peugeot Citroën était déjà organisée en monoflux, c’est au tour du site historique de Sochaux (Doubs) d’être réorganisée avec une seule ligne de montage (au lieu de deux aujourd’hui), au prix d’un investissement de 200 millions d’€ sur les cinq années à venir. « Au fil du temps, les bâtiments ont été agencés et aménagés en fonction de l'espace disponible », a expliqué un porte-parole du groupe à l'AFP. « Le flux de production n'était pas forcément logique, il fallait repenser le site. »

Les ateliers répartis sur plus de 200 hectares, avec 30 kilomètres de routes et presque autant de voies ferrées, vont être rénovés, ou démolis et reconstruits selon une logique qui veut éviter le transport par camion des sous-ensembles d’un atelier à l’autre, au profit d’un « flux multi-silhouettes polyvalent permettant de fabriquer jusqu’à six types de carrosseries différentes ». La surface bâtie utile va être ramenée de 700.000 à 230.000 m2.

La transformation destinée à augmenter la productivité par la disparition des ruptures de charges, portera la capacité de l’usine à 400.000 véhicules annuels à partir de 2022. En 2016, Sochaux a fabriqué 350.000 véhicules - dont son modèle phare, la 3008 -, volume qui devrait atteindre 385.000 unités en 2017.

Le premier investissement devrait être lancé dès cet été, avec l’installation pour 33 millions d’€ d’une nouvelle ligne de presses dernière génération à haute cadence, multi-pièces et capable de produire des pièces en acier, comme en aluminium, précise la direction.

Baptisé Sochaux 2022, le plan inclut également « les dernières évolutions en matière d'outils numériques ».

L'annonce a été saluée comme un gage de « pérennité » par les syndicats CFDT, FO, CFTC et CFE-CGC qui ont exprimé le souhait d’un plan de formation « ambitieux pour accompagner la transformation des métiers ».

La transformation engendre également des conséquences foncières. Le constructeur indique qu’il va « libérer » 50 hectares au sud du site. Les surfaces pourraient servir à accueillir des fournisseurs au pied de ses lignes de fabrication, mais aussi être réaffectées aux collectivités locales.

PSA Sochaux emploie de près de 11.000 personnes. En décembre dernier, le groupe a indiqué vouloir procéder à 170 recrutements en contrats à durée indéterminée (CDI) en 2017, ses premières embauches collectives depuis 2011. C.P. avec M.N.  

 

Gif_articles

 

- Ynsect inaugure son unité de production de Dole.

 

ynsectdole
L'unité de démonstration s'étend sur 3.000 m2.

 

Construit par la société d’économie mixte Socad, l’unité de démonstration de production d’insectes de la société Ynsect sur la zone Innovia, à Dole (Jura), est inaugurée ce jeudi 23 février sur 3.000 m2.
Fondée en 2011 par Alexis Angot, Fabrice Berro, Antoine Hubert et Jean Gabriel Levon dans la région parisienne, Ynsect cultive et transforme les insectes, source de protéines, pour l'alimentation animale, notamment les animaux de compagnie. Le principal produit fabriqué actuellement à Dole est le TMP - Tenebrio Molitor Protein -, une poudre protéinée et dégraissée conçue à partir de larves de vers de farine de l’espèce Tenebrio molitor.

La législation, jusqu’alors très restrictive, a récemment évolué au niveau européen avec l’autorisation, à partir de juillet 2017, d’ajouter des protéines d'insectes dans l'alimentation des poissons d’élevage en Europe. La farine d’insectes pourra être une alternative au soja et à la farine de poissons dont on nourrit les poissons d’élevage.
Fin décembre 2016, Ynsect a levé 14,2 millions d’€ auprès du Fonds Ecotechnologies, géré par Bpifrance, du fonds Future Positive Capital avec Quadia SA et de ses actionnaires historiques, Emertec, Demeter, New Protein Capital et des business angels. Ce dernier tour de table porte le total des fonds levés à 35 millions d’€ depuis 2011.
En plus des développements technologiques, ces moyens supplémentaires sont destinés à construire d’ici 2019, une plus grande usine, d’une capacité annuelle d’au moins 20.000 tonnes métriques de protéines d’insectes. L'entreprise a réservé un terrain, juste derrière l'unité de démonstration pour l'extension future. C.P.

 

- Le producteur de grillons Alim’Ento lance sa marque destinée à la consommation humaine.

 

ihou
Le site Ïhou vend des grillons déshydratés déstinés à l'alimentation humaine. ©Photo Ïhou

L’entreprise spécialisée dans la production d’insectes pour l’alimentation humaine Alim’Ento à Faulquemont (Moselle) vient de lancer sa marque « Ïhou ». La société créée début 2016 par trois entrepreneurs, Déborah Findeis, Nicolas Lesur et Stéphane Bour a travaillé pendant un an au lancement de l’activité et à la mise sur le marché de ses premiers produits. Elle s’est orientée d’emblée vers l’élevage et la transformation de grillons domestiques sur 600 m² d’atelier.
Son site internet propose six premières gammes d’insectes entiers déshydratés en versions salée, nature et sucrée. D’autres gammes, plus élaborées, devraient enrichir l’offre ces prochains mois, annonce Alim’Ento. L’entreprise positionnée sur le marché français, compte également s’ouvrir à partir de mai 2017 au marché suisse qui a adapté sa règlementation.
« Notre ambition est d’accroître très sensiblement nos capacités de production courant 2018 pour atteindre une production annuelle de deux tonnes et élargir notre marché à l’Europe », livre Déborah Findeis, présidente d’Alim’Ento qui a recruté une salariée, ingénieure-agronome. Soutenue par la communauté de communes de Faulquemont, l’entreprise prévoit une levée de fonds de 120.000 € en 2017 et de plus de 500.000 € pour 2018. P.B.

 

Bannière Traces Ecrites Lancement Site LCR_ ac fond

 

- L’usineur LG3D investit près d’1,5 million d’€ dans de nouveaux locaux.

 

Petite entreprise de sept salariés, LG3D, trop à l’étroit à Dannemarie-sur-Crête (Doubs), dans Le Grand Besançon, va déménager sur la zone d’activités de Serre-les-Sapins. La communauté d’agglomération doit décider jeudi 23 février de l’aider à réaliser cet investissement de 1,470 millions d’€ qui comprend l’achat du terrain, la construction d’un bâtiment de 1.000 m2 et les équipements.

Le soutien de la collectivité s’élèverait à près de la moitié de l’investissement au titre du Fonds d’intervention économique.LG3D (chiffre d’affaires de l’ordre de 1,4 million d’€) s’est spécialisée dans la fabrication de formation en trois dimensions, par usinage à grande vitesse pour une clientèle d’industriels du médical, du luxe et d’horlogers. C.P.

 

banniere-635x102

 

- La Brasserie de Vézelay fait mousser sa croissance.

 

chaine brasserie
Marc Neyret devant sa ligne d'embouteillage. © Traces Ecrites

 

2017 devrait être l’année d’un fort développement pour la microbrasserie que Marc Neyret a implanté il y a bientôt six ans dans le village de Saint-Père au pied de la basilique de Vézelay (Yonne). Le chiffre d’affaires à fin septembre 2016 a déjà progressé de 100% pour s’établir à 1,2 million d’€. Il pourrait faire un nouveau bond en avant pour atteindre 1,8 million d’€ avec une dizaine de personnes, contre sept actuellement, pronostique le dirigeant.

La Brasserie de Vézelay tourne à plein régime avec sa gamme de 16 bières, dont 5 sans gluten et d’autres bio. « Nous portons la capacité à 5.500 hectolitres avant d’aller si possible à plus de 10.000, moyennant un investissement de 800.000 €. », indique le Marc Neyret. La grande distribution représente 75% de son activité, mais il séduit aussi de nombreux restaurateurs et cavistes à la recherche de produits de qualité.

« Mon objectif est d’être encore mieux être référencé et d’attaquer l’export qui débute avec déjà des points de vente en Californie et au Mexique », explique le brasseur. L’entreprise est sortie en septembre dernier d’une procédure de sauvegarde lié à un conflit, devenu judiciaire, qui l’oppose à la SEM Yonne Equipement, son crédit-bailleur. Avec un peu de bonne volonté des deux côtés, tout devrait rentrer dans l’ordre en octobre 2018 par le rachat complet du bâtiment. D.H.

 

brasserie bouteilles
La gamme de bières de la brasserie de Vézelay. © Traces Ecrites

 

- Le Groupe Galilé reconduit son concours aux jeunes entrepreneurs.

 

Pour sa seconde édition, Galilé 360°, via la plateforme www.galile360.fr, lance son concours national : « 1 Idée = 1 Emploi ». Dédié à l'innovation et aux objets connectés dans les secteurs de l'industrie, de la R&D et du numérique, ce concours s'adresse aux porteurs de projets ainsi qu’aux jeunes chefs d'entreprise. Les lauréats auront l'opportunité de recevoir une aide à l’embauche d’un premier salarié par l’intermédiaire d’un prêt d'honneur et bénéficieront d'un accompagnement d’un entrepreneur pour les aider à démarrer.

Le président du groupe Galilé, Eric Michoux, a lancé ce concours en 2016. Il a pour but d'identifier les futurs entrepreneurs et de dynamiser l'emploi. Ayant connu un vrai succès, il est renouvelé pour une nouvelle édition. Les inscriptions sont en ligne jusqu'au15 mai 2017. M.J.

 

pub_TP_longue

 

- Caisse d’Epargne Alsace-Capital Développement : 1 an, 3 projets, 2 millions d’€

 

SCHNEIDER FOOD_equipe
L'entreprise Schneider Food et ses salariés © Schneider food.

 

Caisse d'Epargne Alsace Capital Développement (CEACD), présidée par Frédérique Martin, accompagne après sa première année d'existence trois entreprises emblématiques en Alsace : le groupe Pierre Schmidt, premier fabricant agro-alimentaire indépendant d’Alsace à Weyersheim (Bas-Rhin), T2I Group, entreprise de maintenance industrielle et ensemblier spécialiste de la mécanique, des process industriels et des process des fluides à Colmar (Haut-Rhin) et Schneider Food, fabricant de spécialités alsaciennes à Hoerdt (Bas-Rhin). L’ensemble représente un engagement de 2 millions d’€.  

La CEACD est une structure régionale de capital développement dédiée à l'investissement en fonds propres et quasi-fonds propres. Elle a pour vocation d'accompagner les PME et les ETI alsaciennes afin de favoriser leur développement, leur croissance ou leur transmission en investissant à leur capital. Elle intervient sur différentes thématiques comme le financement de la croissance organique, l'accompagnement de la croissance externe, la réorganisation du capital ou des projets de diversification patrimoniale. M.J.

 

Ecole des vins

 

Guy berger
Guy Bergé, nouveau président d'ATMO France © ATMO France.

- Guy Bergé, nouveau président d’ATMO France 

 

Depuis le 2 février 2017, Guy Bergé a pris la présidence d’ATMO France pour un mandat de 3 ans. Le vice-président de Metz Métropole en charge de l'environnement et du développement durable et maire de Jussy (Moselle), était il y a quelques mois le président d'Air Lorraine. ATMO France fédère une vingtaine d’Associations Agréées de Surveillance de la Qualité de l'Air (AASQA), reconnues par le ministère de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie, qui font de la prévision de pollution de l’air et de l'information auprès des autorités et du public.

Le Bourguignon Jean-Patrick Masson, président de l’association Atmosf’air et vice président du Grand Dijon, est le secrétaire du nouveau bureau d’ATMO France. M.J. 



Roger Martin BTP
Article classé dans : Eco)Bref

Mots-clés : Dole, Yonne, Grand Est, PSA Sochaux, Brasserie de Vézelay, Ynsect, Bourgogne Franche-Comté, Alimen’Ento, LG3D, Groupe Galilé, Caisse d’Epargne Alsace-Capital Développement, ATMO France

Découvrez également les articles associés :

L'essentiel de l'actualité économique de Champagne vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de Champagne vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique d'Alsace vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique d'Alsace vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique de Lorraine vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de Lorraine vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique de Bourgogne vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de Bourgogne vu par Traces Ecrites News

Commentez !


Combien font "2 plus 2" ?

Envoyer votre commentaire