L'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites News

Publié par Traces Ecrites News, le 04 janvier 2017

ECO)BREF. Eurosit reprend les sociétés Sorec et Sorec Métal. Nanotechnologies : Axon’ Cable intègre son fournisseur Isa France. Maître Pierre investit dans une seconde ligne 6,5 millions d’ € en Moselle. Altera Interim perce sur le marché de l’insertion dans le Jura. Le groupe néerlandais Plukon avale le volailler bourguignon Duc. PEPITE fait plancher les étudiants sur les problématiques de l’industrie 4.0. Mobilisation pour le territoire à énergie positive Terres de Lorraine. Doubs Tourisme encourage les entreprises à faire du tourisme industriel. Harmonie Mutuelle s’implante à Mulhouse.

 

- Le Neversois Eurosit reprend les sociétés nivernaises Sorec et Sorec Métal.

 

eurosit
Le site industriel d'Eurosit à Nevers.

 

Eurosit, fabricant de sièges de bureau implanté à Nevers (Nièvre), acquiert à la barre du tribunal de commerce départemental, les spécialistes du mobilier commercial, Sorec et Sorec Metal de l’ancien groupe éponyme de la Charité-sur-Loire, autre ville nivernaise.

« Nos clients grands comptes souhaitent très souvent une offre globale : mobilier + sièges, c’est ce qui nous a décidé à conclure ces acquisitions », souligne Jean-Pierre Alaux, directeur général d'Eurosit.

Didier Arnaud Boréa, directeur général délégué se voit confier la relance des deux sociétés, achetées fin décembre pour 500.000 € et placées sous la bannière commune de Sorec Solutions. L’entrée en jouissance se fera ce lundi 9 janvier 2017 avec un effectif de 58 collaborateurs motivés, Eurosit reprenant l’intégralité des personnels.

« Nous conservons bien évidemment à Sorec son activité première d’agencement de succursales bancaires, d’enseignes de magasins, de coins-repas ou encore d’espaces de vie dans les entreprises et l’abonderons avec nos propres besoins », indique le directeur général.

Eurosit ne connaît pas la crise. Grâce à une forte politique d’innovation produit et une stratégie commerciale très élaborée, le chiffre d’affaires progresse d’année en année. Il s’élèvait à 33 millions d’€ fin 2016 (+6,5%), avec un effectif de 145 salariés. D.H.

 

- Repris par Axon’ Cable (Marne), Isa France (Doubs) devient Axon’ Nanotec.

isa
Section affûtage mécanique d'Isa France dans le Doubs. © Isa.


Lâchée par son actionnaire chinois, qui était aussi son principal client, la société Isa France a été reprise le 21 décembre à la barre du tribunal de commerce de Besançon par l’entreprise Axon’ Cable, originaire de Montmirail dans la Marne.
Installée à Villiers-le-Lac dans le Doubs, la PME franc-comtoise conçoit et fabrique des pièces d’horlogerie miniatures. Une expertise en micro et nanotechnologies qu’Axon’ Cable, concepteur et fabricant de câbles, de connecteurs et de systèmes d’interconnexion haut de gamme, utilisait déjà en sous-traitance pour les besoins de son activité spatiale.
Isa France a pris le nom d’Axon’ Nanotec le 1er janvier 2017 avec 45 de ses 74 salariés. Un reclassement dans les autres filiales du groupe Axon’ est proposé aux personnes non retenues. Le chiffre d’affaires d’Isa France s’élève à 7,5 millions d’€, celui d’Axon’ Cable, à 125 millions. F.M.

 

Ecole des vins

 

- Le mosellan Maître Pierre engage 6,5 millions d’ € pour augmenter sa production de tartes, quiches et tourtes.

 

maitrepierre
80.000 tartes flambées sont fabriquées chaque jour à Sarrebourg (Moselle). © HCL Maître Pierre.


HCL Maître Pierre à Sarrebourg (Moselle) va investir 6,5 millions d’€ pour s’équiper d’une seconde ligne de production de tartes, quiches et tourtes surgelées. L’entreprise qui a bâti sa prospérité sur la commercialisation de tartes flambées ou « flamenkueche », une spécialité régionale, devrait mettre en service son nouvel équipement d’ici fin 2018.
La ligne sera implantée dans un atelier flambant neuf de 3.200m², voisin du site de production actuel. « Notre outil industriel arrivera à saturation d’ici un an. Nous allons d’ailleurs devoir monter une équipe de nuit au printemps », livre Frédéric Toussaint, président de HCL Maître Pierre.
L’ancien restaurateur, cofondateur de l’entreprise en 1985, espère ainsi répondre à la progression de la demande notamment à l’export qui représente 70% de son activité. La productivité de nouvelle ligne avoisinera 2.500 pièces par heure, contre 1.100 actuellement.
Elle devrait également permettre à l’entreprise qui revendique une production qualitative – les bords des tartes flambées sont tressés à la main – de s’intéresser aux marchés émergents du vegan, sans gluten et sans lactose.
Preuve de sa bonne santé, HCL Maître Pierre a recruté 35 personnes l’an dernier pour atteindre un effectif de 195 personnes. La société devrait réaliser 23 millions d’€ d'activité en 2016, un chiffre qui pourrait progresser de 50% à l’horizon 2020 avec le développement de ses principaux marchés : France,  Allemagne, Suisse, Grande-Bretagne, pays scandinaves et Amérique du nord. P.B.

 

- Altera Interim perce sur le marché de l’insertion par l’emploi dans le Jura.

 

Entreprise temporaire d’insertion à Lons-le-Saunier (Jura), spécialisée dans l’accompagnement des 1er niveaux de qualification en industrie et logistique, Altera interim se félicite de son référencement par La Poste et Vinci sur l’ensemble de la Franche-Comté.
La société créée en mai 2015 par Juratri et quatre autres acteurs locaux – Epart, Elan Emploi, BTTi et INEO, recrute en priorité des personnes éloignées de l’emploi, notamment dans le cadre de la clause d’insertion figurant souvent dans les appels d’offres publics ou de grandes entreprises.

« Actuellement 15 personnes travaillent en entreprise et sont accompagnées. Et 80 % d’entre elles ont bénéficié de cette confiance réciproque pour retrouver un emploi durable, en CDD et CDI : des résultats à la hauteur de nos espérances », affirme Matthieu Grosset, gérant d’Altera Intérim et directeur général de Juratri. C.P.

 

banniere-635x102

 

- Le groupe néerlandais Plukon avale le volailler bourguignon DUC.

 

duc 

 

Chahuté par une nouvelle épidémie de grippe aviaire, doublée d’une forte concurrence des produits d’importation et d’une faiblesse chronique des prix de vente, le volailler bourguignon Duc, implanté à Chailley (Yonne), change de main. L'entreprise, dont le chiffre d’affaires s’élevait à 180,61 millions d’€ à la fin 2015, vient d’être reprise par le Néerlandais Plukon.

Plukon Food Group n’est pas un inconnu dans le monde de la plume. Il possède treize sites, dont huit abattoirs de volailles et cinq entreprises de transformation et de conditionnement, répartis entre les Pays-Bas, l’Allemagne et la Belgique. Avec un volume d’abattage hebdomadaire de plus de 6,8 millions de volailles, Plukon pointe aux premières places des opérateurs sur le marché européen de la viande de volaille. Son activité atteignait 1,3 milliard d’€ en 2014 avec 4.100 employés.

Le repreneur va recapitaliser Duc à hauteur de 11 millions d’€ et injecter en compte courant sur 3 ans, pas moins de 20 millions d’€ pour développer les capacités productives et améliorer l’outil industriel. Il s’engage socialement à reprendre l’ensemble des salariés et garantir ces quatre prochaines années un effectif moyen de 802 personnes en CDI. Il poursuivra également les contrats d’approvisionnement avec environ 300 producteurs locaux. Duc exploite quatre sites de production en France et un autre en Bulgarie depuis 2007. D.H.


- PEPITE fait plancher les étudiants sur les problématiques de l’industrie 4.0.

 

pepite
Une des équipes d'étudiants. © PEPITE.


Une centaine d'étudiants de l’agglomération de Chalon-sur-Saône, (IUT, Institut Image de l’Ensam, Ecole Supérieure de Professorat et de l’Education - ex-IUFM - ) réunis en équipes pluridisciplinaires ont planché en décembre sur la thématique " Quels services pour l'industrie 4.0 ? ".

Quatre entreprises leur avait donné matière à réflexion : la société d’ingénierie ABMI, Concevoir et mettre en place l'usine intelligente de demain grâce aux outils numériques ;  Pinette Emidecau, Comment faciliter la maintenance et l'autodiagnostic 24H / 24H à distance par des innovations portant sur les équipements et les usage ; Citec Environnement, Quelles innovations pour les containers à déchets, sur l'ensemble de leur cycle de vie et Idem, filiale éco-matériaux du groupe ID’EES, Comment associer innovation technologique et sociale.
« Les propositions des étudiants ont pleinement convaincu les chefs d'entreprises d'associer les étudiants à des séances de créativité au sein de leur société », rapporte Pascale Brenet, coordinatrice PEPITE Bourgogne Franche Comté, l’un des 29 Pôles Etudiants Pour l'Innovation, le Transfert et l'Entrepreneuriat  mis en place par le ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche pour favoriser l’entrepreneuriat. C.P.

 

pub_TP_longue


- Mobilisation pour le territoire à énergie positive Terres de Lorraine.

 
Par un protocole signé fin 2016 à Colombey-les-belles (Meurthe-et-Moselle), la Caisse des Dépôts Grand Est s’engage à mobiliser ses capacités de financement et son expertise, sur le nouveau projet « Terres de Lorraine en transition 2016–2020 » du pays Terres de Lorraine qui réunit cinq communautés de communes entre les rives de la Moselle et de la Meuse. Les moyens seront ciblés sur l’équipement numérique et la transition énergétique et écologique.
Ce territoire de 100.000 habitants fait partie des lauréats des Territoires à énergie positive pour la croissance verte, mis en place par le ministère de l’Environnement et de l’Energie, et dont l’ambition vise à réduire les besoins en énergie de ses habitants et des activités économiques. C.P.

 

- Doubs Tourisme encourage les entreprises à faire du tourisme industriel.

 

cornu
La boulangerie industrielle et biscuiterie Cornu à Fontain ouvre régulièrement ses portes au public. © Liz Millereau/Doubs Tourisme.


Créée en 2013, la marque « Made in chez nous, les entreprises se visitent ? » franchit une nouvelle étape dans sa visibilité. Créée par Doubs Tourisme en partenariat avec les chambres consulaires, l’initiative est le seul contrat SPôTT (Contrats de structuration de pôles touristiques territoriaux) pour la Bourgogne Franche-Comté, retenu avec 10 autres territoires français dans le cadre de l’appel à projets porté par le Secrétariat d’Etat chargé du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Economie sociale et solidaire.
La sélection de cette action collective devrait élargir le public du tourisme économique, déjà identifié dans le Doubs par un site Internet dédié  www.doubs.travel/madeincheznous.

Et attirer de nouvelles entreprises qui ouvrent leurs portes régulièrement au public. Elles sont aujourd’hui 43 dans le Doubs, dans les domaines de l’agro-alimentaire, des savoir-faire artisanaux (horlogerie, travail du bois…), et industriels (Peugeot, Cristel…). C.P.


- Harmonie Mutuelle s’implante à Mulhouse.


Avec une implantation historique dans le Nord-Est - 713 000 personnes protégées et 8.100 entreprises adhérentes -, et après l'ouverture en avril 2016 à Strasbourg de sa première agence en Alsace, Harmonie Mutuelle poursuit son expansion dans la région Grand Est avec l’ouverture le 1er janvier 2017, d’une agence à Mulhouse, dans le Haut-Rhin.

« En Alsace, nous protégeons déjà 13 600 personnes à titre individuel, et près de 300 entreprises locales nous font confiance », affirme Gérald Cauvière, directeur d’Harmonie Mutuelle pour la région Nord-Est.
Des ateliers gratuits et ouverts à tous, adhérents et non-adhérents, se déroulent jusqu’en mai dans la nouvelle agence de Mulhouse sur les thématiques santé actuelles : l’équilibre alimentaire, les troubles de l’audition, le sommeil ou les maladies cardio-vasculaires. C.P.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Eco)Bref

Mots-clés : Alsace, Chalon-sur-Saône, Yonne, Mulhouse, Jura, Saône-et-Loire, Doubs, Nièvre, Haut-Rhin, Nevers, Grand Est, reprise d'entreprise, Sorec, Investissement, Eurosit, Caisse des Dépôts, Pinette Emidecau Industries, Moselle, insertion, Jean-Pierre Alaux, Isa France, Duc, Juratri, Marne, travail temporaire, Meurthe-et-Moselle, Bourgogne Franche-Comté, territoire à énergie positive, Axon’ Cable, Doubs Tourisme, tourisme industriel, Maître Pierre, Altera Interim, PEPITE, industrie 4.0, Citec Environnement , ABMI, Terres de Lorraine, Made in chez nous, Harmonie Mutuelle, Didier Arnaud Boréa, Plukon, volaille

Découvrez également les articles associés :

L'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites News

Commentez !


Combien font "7 plus 10" ?

Envoyer votre commentaire