Traces Ecrites News, le club
  • Atelier PANEL
  • EDC
  • Batifranc
  • Salaisons Sabatier

L'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites News

Publié par Traces Ecrites News, le 26 octobre 2016

ECO)BREF. Le concours MIAM fait le bonheur de sept entreprises agroalimentaires de Bourgogne Franche-Comté. L’industriel lorrain Kaiser n’a pu éviter la liquidation judiciaire. Punch Powerglide à Strasbourg reçoit le trophée de la performance industrielle. Le Champagne Ardenne Business Club ouvre à Reims. Wici Concept, prix national Stars & Métiers. Votez pour les créateurs de Gaston l'Escargot, la Serrurerie Begin. Un tiers de volume en moins pour les vendanges en Champagne.  Elections dans les CCI : l'année du changement. Nomination : Philippe Rivet entre par la grande porte chez le négociant en vin Joseph Drouhin.

 

- Sept lauréats bourguignons et francs-comtois distingués au concours MIAM.

 

miam 

 

Le jury composé de professionnels d’horizons très différents : restauration, journalisme, grande distribution, agriculture… a tranché. Il désigne sept entreprises particulièrement innovantes au concours MIAM, co-organisé pour la première fois par l’association Entreprises Alimentaires de Bourgogne Franche-Comté (EABFC) et le Comité de Promotion des Produits Régionaux (CPPR). 23 entreprises y participaient et 34 produits étaient présentés.

Les lauréats sont :

 

• Reine de Dijon - coup de cœur du jury -, pour sa moutarde Mojito. Le moutardier utilise exclusivement des graines de moutarde semées, récoltées et stockées en Bourgogne. Parmi ses nouveautés, deux nouvelles recettes en édition limtée : une moutarde au piment  d'Espelette et la moutarde Mojito.

 

La source de Velleminfroy (Haute-Saône), du groupe Poulaillon, - prix santé bien-être - pour son eau minérale. Le  pH  de cette eau  minérale est  identique  à  celui  de  notre  sang.  C’est  la  seule  eau minérale de Bourgogne-Franche-Comté et une des rares de France à avoir comme constante 0 nitrate, 0 nitrite.

 

• Le chocolatier dijonnais Fabrice Gillotte - prix plaisir gourmand – pour son coffret « Irrésistibles », un mélange de " chocolat croquant, de caramel fondant, de guimauve onctueuse et de noisettes craquantes" .

 

• JFD Packaging - prix packaging – pour son emballage Tulip. L’entreprise dijonnaise JFD Packaging crée ce concept de packaging inédit pour le vin. Il permet d’avoir une visibilité des 2 côtés de la bouteille et de voir la couleur du vin.

 

• Naturalim France Miel - prix de l’originalité – pour le mariage thé matcha et miel. Le producteur jurassien de miel marie les vertus fortifiantes du thé matcha, antioxydant reconnu, et les bienfaits du miel pour la préparation de boissons chaudes ou froides.

 

• Distillerie Paul Devoille - prix de l’élégance - pour sa liqueur baptisée Pur Gold William’s. Le liquoriste de Fougerolles (Haute-Saône) ajoute des paillettes d’or 23 carats dans ce nectar de poire William.

 

• Fromagerie Milleret (Haute-Saône) - prix Saveur -  pour son Ortolan Truffe, un fromage à pâte molle aromatisé à la truffe.

 

Les consommateurs peuvent eux aussi décerner un prix. Ils sont invités à voter en ligne jusqu’au 20 novembre sur la page Facebook/concoursMIAM, sur le stand du Comité de promotion des produits régionaux à la foire de Dijon du 1er au 13 novembre, ou encore au marché Talents & Saveurs du 18 au 20 novembre à Micropolis à Besançon.

 

-  L’industriel lorrain Kaiser n’a pu éviter la liquidation judiciaire.

 

kaiser
Le niçois Re-Mec avait repris l’entreprise et 95 des 113 salariés à l’automne 2014.

 

La liquidation judiciaire du fabricant de remorques et bennes poids-lourds Kaiser à Longuyon (Meurthe-et-Moselle) a été prononcée le 19 octobre 2016. Cette procédure collective met un terme à deux années chaotiques au cours desquelles le repreneur niçois Re-Mec n’est pas parvenu à relancer l’entreprise de 95 salariés, ex fleuron industriel du Pays-Haut, au nord du département.
Endettés vis-à-vis de l’Urssaf, poursuivis aux prud’hommes pour non-paiement de salaires, les dirigeants Nunziato Mastroeni et Tiziana Bisetto avaient obtenu un sursis le 25 février 2016 : le tribunal de commerce de Briey (Meurthe-et-Moselle) leur avait accordé une période de redressement judiciaire de six mois.
Las. En conflit ouvert avec les salariés, la direction n’est pas parvenue à regarnir les carnets de commandes. La société n’a jamais tourné correctement, déplorait Bernard Blondin, délégué syndical CGT au moment de la procédure de redressement. En-dehors de Kaiser et d’ACTM (10 personnes) dans la Loire, Re-Mec emploie une vingtaine de personnes dans les activités de carrosserie, concessionnaire et garage poids-lourds.
La liquidation est un épisode tragique qui s’ajoute aux changements de propriétaires et périodes de redressement traversés par l’entreprise ces trois dernières années. Interrogée suite à la décision de liquidation, une représentante des salariés nommée dans le cadre de la procédure judiciaire, confiait cependant son espoir de voir l’activité reprendre.

 

 Bannière Traces Ecrites Lancement Site LCR_ ac fond

 

- Punch Powerglide à Strasbourg reçoit le trophée de la performance industrielle.

 

punchpowerglide
Punch Powerglide (ex General Motors) fabrique des boîtes de vitesse.

 

L’enquête annuelle sur la performance industrielle réalisée par la Plateforme de la filière automobile et mobilités sur des critères de coût-rentabilité, révèle un niveau « particulièrement remarquable en investissement et formation des hommes » dans l’usine  Punch Powerglide à Strasbourg qui fabrique des boîtes de vitesse automatiques.
Depuis la reprise du site strasbourgeois à General Motors en 2013, le groupe de l'entrepreneur flamand Guido Dumarey a injecté 232 millions d’€ en équipements pour l’industrialisation d’une nouvelle boîte de vitesse automatique à 8 rapports, et formé un millier d’opérateurs.

 

pub_TP_longue

 

- Le Champagne Ardenne Business Club ouvre à Reims.


Un nouveau réseau d’affaires a vu le jour à Reims le 17 octobre au stade Auguste-Delaune à Reims. Le Champagne Ardenne Business Club a pour but de réunir, une fois par mois autour d’un déjeuner pris dans une enceinte sportive, des dirigeants d’entreprise et des décideurs issus en majorité du monde industriel.
L’objectif affiché est bien sûr de permettre aux adhérents, composés aux deux tiers d’industriels et de sous-traitants et pour un tiers de prestataires de services, de développer leur business.
Règle du jeu : un seul représentant par métier tous les quarante membres. Chaque déjeuner est l’occasion d’inviter un intervenant extérieur, quel que soit son domaine d’activité : sportif, culturel, politique, etc.
Le Champagne Ardenne Business Club est en fait une déclinaison, sous forme franchisée, du réseau Business Club Group fondé en 2013 dans le Nord-Pas-de-Calais, avec trois clubs ouverts successivement à Valenciennes, Lille et Arras. La franchise souhaite s’étendre partout en France ciblant en particulier Metz et Strasbourg. Le club rémois est présidé par Joseph Puzo, président d’Axon’Cable à Montmirail dans la Marne.

 

banniere-635x102

 

- Le franc-comtois Wici Concept, prix national Stars & Métiers.

 

wici
Des lave-mains sur mesure. © F. Maréchal / Stars & Métiers.


Atelier Création JF, plus connu sous le nom de Wici Concept à Allenjoie (Doubs), dans le Pays de Montbéliard, reçoit pour sa stratégie globale d’innovation, le prix national Stars & Métiers, organisé par les chambres de métiers et de l’artisanat et les Banques Populaires.

Julien Fizet, son créateur, a repensé des combinés WC lave-mains et des kits lave-mains pour les adapter, sur mesure, sur les WC existants. Sa stratégie commerciale 100 % e-commerce a également compté dans le choix du jury. L’entreprise est désormais référencée comme fournisseur des ministères et conseils régionaux. Julien Frizet recevra son prix le 13 décembre prochain à la salle Gaveau, à Paris.

 

- Votez pour Gaston l’Escargot et ses créateurs de la Serrurerie Begin.

 

gaston

 

Il suffit parfois de peu d’investissement : une bonne idée, du goût, pas mal d’huile de coude et un destin économique bascule. Rajoutons toutefois la force de frappe d’un réseau social comme Facebook et voilà le bonheur de la Serrurerie Begin, implantée à Is-sur-Tille (Côte-d'Or), à son comble.

Gaston l’Escargot, imaginé par son patron Hervé Begin et réalisé par son apprenti, aujourd’hui embauché, fait un carton planétaire. Ses ventes atteignent le quart du chiffre d’affaires de la PME et plus de 5.000 exemplaires en une dizaine de tailles ont déjà été vendus.

Le noble gastéropode, emblème de toute une région est déjà une véritable star chez lui, en décrochant notamment le prix Stars & Métiers régional.

Pour le devenir au niveau national, Véronique, sa femme, nous informe que Gaston a été sélectionné par nos confrères d’Artisan Mag et RTL pour le trophée de l’artisan de l’année 2016. Ils sont seulement 10 en compétition et seuls les professionnels peuvent voter : http://trophees.artisansmag.fr/category/elections-2016/. A vous de jouer !

 

pub-gif-juin-v10

 

- Un tiers de volume en moins pour les vendanges en Champagne.

 

vendangeschampagne
Des vendanges moins généreuses dans le vignoble de Champagne. © CICV.


Comme en Bourgogne, la vendange en Champagne a perdu un tiers de ses volumes habituels à cause des aléas climatiques du printemps (gel, record de pluviosité). Les bonnes conditions de maturation ont cependant fournit des raisins d'excellente qualité, indique l’interprofession.
Avantage du Champagne par rapport au Bourgogne, les pertes pourront être compensées grâce à la réserve interprofessionnelle, qui oblige à réserver des vins clairs les bonnes années, permettant de compléter le rendement afin d’assurer des stocks à hauteur d’une année normale, autour de 316 millions de bouteilles.

 

Ecole des vins

 

- Elections dans les CCI, l’année du changement.


Les chefs d’entreprise et professions libérales ont jusqu’au 2 novembre (par courrier ou Internet) pour élire leurs représentants dans les chambres de commerce et d’industrie (CCI) avec un changement majeur cette année.
Ils éliront leurs représentants locaux et des délégués qui siègeront au sein des CCI régionales, reconfigurées sur le périmètre des nouvelles régions.
Dans l’Est, les syndicats patronaux Medef et CGPME forment la majorité des candidats, parfois sur une liste commune comme en Côte-d’Or ou en Alsace.
De rares listes « dissidentes » émergent. Pour la CCI Sud Alsace-Mulhouse (qui deviendra CCI Alsace métropole par la fusion des trois chambres actuelles), une liste CNDI-CERF conduite pour l’industrie, par Patricia Koch, présidente du collectif Défense PME et dirigeante de MGAD (mécanique de précision), Jean-Marie Müller pour les services et Olivier Boule pour le commerce, réunit des patrons de petites entreprises. La liste  se dresse contre une « gestion coûteuse » de la chambre de commerce et défend un plus fort accompagnement des TPE.
Dans le Territoire de Belfort, Frédéric Alphonse-Félix, président de l’Esta (École supérieure de technologie et des affaires) a constitué sa propre liste intitulée Tous en action ! qui dénonce « l’immobilisme » de la CCI locale.

 

Nomination

 

philipperivet- Philippe Rivet prend la direction du commercial et du marketing chez le négociant Joseph Drouhin.

 

Au milieu de la quarantaine, ce Picard, né à Amiens, franchit une nouvelle étape dans sa vie professionnelle en rejoignant à Beaune (Côte-d’Or) la maison de négoce Joseph Drouhin (34,7 millions d’€ de chiffre d’affaires).

Diplômé de l’ESC Lille (rebaptisé SKEMA) et après une première expérience d’un an et demi en Allemagne, Philippe Rivet commence chez Babolat, spécialisée à Lyon dans les articles de sport et surtout les raquettes, au poste directeur régional export et responsable marketing, puis comme directeur de la filiale autrichienne.

Huit années au sein de cette entreprise en font un homme aguerri au commerce international et au lancement de produits. Il rejoint en mai 2007 les champagnes Deutz qui commercialisent dans 80 pays, puis fait un court séjour chez Champagne de Saint Gall.

Des vins effervescents aux vins tranquilles de Bourgogne, il n’y avait qu’un pas facile à franchir, surtout pour la très réputée société Joseph Drouhin, présidée par Frédéric Drouhin, par ailleurs à la tête de l’Union des Maisons de Vins de Bourgogne.

Philippe Rivet y sera le directeur commercial et du marketing. Père de trois enfants, excellent cuisinier et globe-trotter dans l’âme, il ne désespère pas reprendre le tennis où il a joué au niveau national.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Eco)Bref

Mots-clés : Doubs, Grand Est, vendanges, CCI, Beaune, Strasbourg, Champagne, Banque Populaire, Joseph Drouhin , Reims, serrurerie Begin , Fabrice Gillotte, WiCi Concept, vin de Champagne, Punch Powerglide, Meurthe-et-Moselle, Bourgogne Franche-Comté, Kaiser, source de Velleminfroy, Philippe Rivet, Gaston l’Escargot, Champagne Ardenne Business Club, prix Stars et Métiers, concours MIAM, Reine de Dijon, JFD Packaging, Naturalim France Miel, Distillerie Paul Devoille, Fromagerie Milleret

Découvrez également les articles associés :

Brèves Bourgogne, l'actualité économique vue par Traces Ecrites NewsBrèves Bourgogne, l'actualité économique vue par Traces Ecrites News
Brèves Alsace, l'essentiel de l'actualité économique vue par Traces Écrites NewsBrèves Alsace, l'essentiel de l'actualité économique vue par Traces Écrites News
Brèves Bourgogne, l'actualité économique vue par Traces Ecrites NewsBrèves Bourgogne, l'actualité économique vue par Traces Ecrites News
Brèves lorraines, l’actualité économique vue par Traces Ecrites NewsBrèves lorraines, l’actualité économique vue par Traces Ecrites News

Commentez !


Combien font "8 plus 8" ?

Envoyer votre commentaire