Traces Ecrites News, le club
  • Myral
  • Club Affaire Aire Urbaine
  • STI Genlis
  • JTEKT

L'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites News

Publié par Traces Ecrites News, le 12 juillet 2016

ECO)BREF. Dans les Ardennes, Metha’Ventures explore le marché de la petite méthanisation. Création d’un pôle robotique au CFAI de Dijon. Bourgogne Numérique intègre les adhérents de Franche-Comté Numérique. Le Mosellan Trolitan va fabriquer un compound chanvre-polypropylène sans additifs. Clus’Ter Jura vole de ses propres ailes sous la forme d’une Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC). Le laboratoire alsacien Weleda accélère en France. Le groupe coopératif Cristal Union acquiert 100 % du capital de la société italienne Eridania. Niveau d’activité record de Sodiv en Alsace.

 

- Dans les Ardennes, Metha’Ventures explore le marché de la petite méthanisation.

 

methaventures
Le premier projet de petite méthanisation de Metha'Ventures, dans les Ardennes.


Ingénieriste spécialisé dans les énergies renouvelables, Metha’Ventures s’installe au sein du Pôle d’Entreprises de Signy-L’abbaye, près de Charleville-Mézières, et se positionne sur la petite méthanisation d’une puissance inférieure à 75 kilowatts (kW). Une offre « quasi inexistante ou inabordable en France », précise Clément Courtehoux, fondateur de l’entreprise en 2014.
Ingénieur issu d’AgroParisTech, Clément Courtehoux est revenu dans sa région, les Ardennes, pour développer un marché qu’il estime à gros potentiel auprès du monde agricole. « Beaucoup d’agriculteurs ardennais ont des difficultés et cherchent à diversifier leurs revenus », a t-il constaté.
Le choix de la localisation est également symbolique : la communauté de communes des Crêtes Préardennaises où est installé le Pôle d’Entreprises de Signy-L’abbaye est reconnue Territoire à Energie Positive pour une Croissance Verte (TEPCV) par le ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie.
En appui de toute l’ingénierie du projet, ensuite réalisé par un constructeur, Metha’Ventures propose un système de portage qui limite l’investissement des exploitants agricoles, à travers une société détenue à 50% par Métha’Ventures et à 50% par son client.
La première installation en cours à Sauville (Vosges), revient à 10.000 € le kW. Dans un second temps, une chaudière bois produira de la chaleur pour le village et en été, elle devraitalimenter une activité de broyage du bois.
En association avec la société d'ingénierie Métha’Venir qui a des liens capitalistes avec Metha’Ventures, Clément Courtehoux souhaite proposer un mix énergétique toujours à une clientèle agricole, avec de la géothermie, du micro éolien, du solaire.

 

pub-gif-juin-v10


- Création d’un pôle robotique au CFAI à Dijon.

 

poleformation
La salle de robotique dans l'extension du CFAI de Dijon sera visible depuis la rocade. Anaïs Krebs de Chouette Architecture et Jérôme Chassain d'A.M.O Bourgogne Franche-comté. ©Traces Ecrites.


La robotique est l’avenir de l’industrie, expose Yannick Mahé, directeur du pôle de formation des industries technologiques, centre de formation initiale et continue de l’Union des Industries et Métiers de la Métallurgie (UIMM) de Côte-d’Or et Saône-et-Loire. « Dans cette véritable révolution industrielle qui s’annonce avec un marché estimé à 100 milliards d’€ en 2020 dans le monde, la France accuse en retard, d’où cet investissement pour former les salariés en poste et les étudiants dans les métiers de la métallurgie ».
Fin septembre, début octobre, 13 robots seront à la disposition des entreprises et serviront aux travaux pratiques des modules intégrés dans les cursus de formation initiale, du bac pro au BTS Electrotechnique et Maintenance des systèmes dispensés au CFAI à Dijon et à Chalon-sur-Saône, ainsi qu’au programme de la licence pro Mécatronique de l’IUT du Creusot et de la licence pro Sciences de l’ingénieur du lycée Saint-Joseph à Dijon.

En janvier 2017, une certification CQPM sera proposée pour les salariés des entreprises. Puis, en septembre 2017, une licence pour Robotique sera créée avec l'université de Bourgogne. En septembre 2018, un bac + 5 vision industrielle complètera le cursus de formation.
Robots collaboratif, à vision industrielle, multifonctions, etc. toute la gamme utilisée dans l’industrie sera installée dans l’extension de 2.500 m2, en cours de construction, au CFAI de Dijon. L’investissement s’élève à 2,5 millions d’€, équipements compris, financé pour moitié par l’UIMM, pour l’autre par le conseil régional de Bourgogne Franche-Comté.

 

pub_TP_longue


- Bourgogne Numérique intègre les adhérents de Franche-Comté Numérique.

 

Les ex-adhérents de Franche-Comté Numérique sont automatiquement repris au sein de son homologue Bourgogne Numérique suite à la dissolution de cette association fondée en 1999.
F-C Numérique connaissait depuis plusieurs années de sérieuses difficultés financières. Il y a quelques mois, ses dirigeants s’étaient rapprochés de leur voisin bourguignon pour envisager une solution d’avenir.
Cette situation trouve par ailleurs sa logique dans le cadre de la création de la grande région Bourgogne Franche-Comté.

 

- Le mosellan Trolitan va fabriquer un compound chanvre-polypropylène sans additifs.

 

entonoir
Exemple de pièce réalisée avec le compound chanvre et polypropylène. ©Trolitan.


Trolitan va installer d’ici fin 2016 sur son site de Bitche (Moselle) un pilote industriel dédié à la fabrication d’un compound innovant, composé de chanvre et de polypropylène sans additifs. Cette PME spécialisée dans l’injection, la compression et le moulage des plastiques, a déposé fin 2015 un dossier pour breveter un traitement physico-chimique des fibres naturelles offrant une meilleure adhérence avec les résines thermoplastiques.
Sans odeur et entièrement recyclable, le produit final bénéficierait d’une résistance mécanique d’environ 5.000 mégapascals, avec des capacités d’absorption des vibrations. Il est le résultat d’une étude de trois ans (2,6 millions d’€) lancée à l’initiative de l’ancienne Région Lorraine, en association avec des laboratoires de l’Université de Lorraine et quatre industriels dont Trolitan.
La société Fibrastral née de cette collaboration devrait assurer à l’horizon 2017 la production industrielle du compound au Composite Park à Porcelette (Moselle), un parc d’activités dédié aux matériaux et à l’énergie.
Pour Hervé Boulanger, gérant de Trolitan (20 personnes, 2 millions d’€) l’enjeu est maintenant de faire connaître ce procédé aux industriels de l’automobile, du bâtiment, de l’aménagement de la maison ou encore du jouet. Il est actuellement en phase d’essai chez PSA et Renault.

 

banniere-635x102

 

- Clus’Ter Jura vole de ses propres ailes sous la forme d’une Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC).

 

Basée sur l’idée que « la coopération territoriale peut engendrer de nouveaux modèles économiques », le Pôle Territorial de Coopération Économique du Jura Clus'Ter Jura est en marche pour susciter des initiatives qui valorisent l’économie circulaire à partir d’un domaine où le Jura peut historiquement revendiquer une longueur d’avance : tout ce qui tourne autour du recyclage et la valorisation des déchets.

Lancé en 2014 par Juratri, entreprise d’insertion spécialisée dans le recyclage des déchets basée à Conliège, près de Lons-le-Saunier, le Clus’Ter Jura a identifié, à l’issue d’un gigantesque « brainstorming » qui a rassemblé 300 personnes, les besoins du territoire : collecte des bio-déchets, méthanisation, écologie industrielle, remise au goût du jour de la consigne des bouteilles de verre, rénovation énergétique ou encore des solutions de mobilité inclusive (accessible à tous).

Une Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC) vient d’être créée pour accompagner les porteurs de projets, à laquelle toute personne (institutionnels et citoyens) peut devenir actionnaire à partir de 50 €.

 

Ecole des vins


- Le laboratoire Weleda accélère en France.

 

weleda
L’Arnicagel, le collyre Euphrasia 3DH et les huiles de massage à l’arnica sont les produits phares à base de plantes de Weleda. ©Traces Ecrites.


La France se confirme comme moteur de croissance pour Weleda, le laboratoire pharmaceutique et cosmétique suisse. La filiale hexagonale a connu une hausse d’activité de 9,6 % l’an dernier, supérieure à la moyenne du groupe située à +6,9 %. Avec 79,2 millions d’€ de chiffre d’affaires sur un total groupe de 389,5 millions, elle est la seconde plus importante derrière l’Allemagne.
La France est devenue l’an dernier le premier marché de Weleda pour la branche pharmaceutique. L’unité de production française est implantée à Huningue (Haut-Rhin), à quelques kilomètres du siège groupe dans la région de Bâle.

 

Bannière Traces Ecrites Lancement Site LCR_ ac fond

 

- Cristal Union acquiert 100 % du capital de la société italienne Eridania.

 

Déjà propriétaire, via sa filiale commerciale CristalCo, de 49 % du capital de la société Eridania Italia, le groupe coopératif agro-industriel Cristal Union vient d’en acquérir les 51 % restants. Annonce faite le 4 juillet par l’entreprise qui a son siège à Reims.
« Notre objectif, à travers ce rachat, est de poursuivre le développement de la marque Eridania et de conquérir de nouvelles parts de marché, explique Alain Commissaire, directeur général du Groupe Cristal Union. C’est aussi l’opportunité pour nous de consolider notre réseau commercial dans le Sud de l’Europe, offrant ainsi de nouveaux débouchés pour nos planteurs, dans un contexte de libéralisation du marché. »
Cristal Union produit du sucre (marques Daddy, Erstein et donc Eridania), de l’alcool et du bioéthanol. Eridania est leader en Italie sur le marché du sucre, des édulcorants et autres produits alimentaires.

 

- Niveau d’activité record de Sodiv en Alsace.

 

Sodiv, la société d’accompagnement/financement des projets de développement des entreprises alsaciennes, a connu un premier semestre particulièrement soutenu. La société a épaulé 28 projets portant sur 252 emplois et elle leur apporté des prêts sans garantie d’un montant cumulé de 2,6 millions d’€.

Ce niveau d’activité est l’un des plus élevés jamais réalisés par Sodiv depuis sa création en 1985 comme outil d’aide à la reconversion du bassin minier potassique alsacien, avant l’élargissement de son champ d’action à l’ensemble de la région.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Eco)Bref

Mots-clés : Côte-d'Or, Jura, Saône-et-Loire, Grand Est, méthanisation, Bas-Rhin, chanvre, Moselle, UIMM, matériaux composites, Weleda, Sodiv Alsace, robotique, Bourgogne Numérique, Bourgogne Franche-Comté, Ardennes, Cristal Union, Metha’Ventures, CFAI, Trolitan, Fibrastral, Clus’Ter Jura, Eridania

Découvrez également les articles associés :

Brèves Bourgogne, l'actualité économique vue par Traces Ecrites NewsBrèves Bourgogne, l'actualité économique vue par Traces Ecrites News
Brèves Alsace, l'essentiel de l'actualité économique vue par Traces Écrites NewsBrèves Alsace, l'essentiel de l'actualité économique vue par Traces Écrites News
Brèves Bourgogne, l'actualité économique vue par Traces Ecrites NewsBrèves Bourgogne, l'actualité économique vue par Traces Ecrites News
Brèves lorraines, l’actualité économique vue par Traces Ecrites NewsBrèves lorraines, l’actualité économique vue par Traces Ecrites News

Commentez !


Combien font "2 plus 3" ?

Envoyer votre commentaire