Traces Ecrites News, le club
  • Toyman
  • CEN Group
  • JTEKT
  • Rougeot

L'essentiel de l'actualité économique de l'Est vu par Traces Ecrites News

Publié par Traces Ecrites News, le 28 juin 2016

ECO)BREF. Bourgogne Franche-Comté : une filière cassis plus soudée. Transalliance et Air Liquide ouvrent une station multiénergies pour le transport routier à Nancy. 30 ans d’accueil téléphonique médical pour Receptel. MK Energies a pris possession de son nouveau siège à Reims. Manurhin enclenche 50 millions d’€ de commandes. Cemex inaugure son unité de production de béton prêt à l’emploi de Dijon. Jean-Paul Barbey nouveau président du Medef Bourgogne. Antoine Gérard, nouveau président de Franche-Comté Entreprendre BFC. Agefos PME Grand Est compte former 1200 demandeurs d’emplois en 2016.

 

- Une filière cassis plus homogène en Bourgogne Franche-Comté.

 

cassis 

 

L’ensemble des producteurs de fruits et transformateurs-liquoristes donnent naissance à l’association « Les Acteurs du Cassis ». Alors, finie la guéguerre des identifications géographiques (IG) entre celle de Dijon et celle de Bourgogne ?

L’avenir le dira, mais l’heure est aujourd’hui au travail en commun principalement sur un point : la pérennisation et le développement de la culture des fruits et bourgeons.

« Aléas climatiques, parasites et maladies réduisent considérablement la production locale, aussi nous faut-il réagir ensemble pour financer de la recherche avec des soutiens publics », souligne Claire Briottet de la maison qui porte son nom.

Tout naturellement, Jean-Dominique Caseau, président de la société Suprex (L’Héritier-Guyot) qui a porté cette initiative dont le but est de montrer une filière plus homogène, pour ne pas dire plus crédible, devient le président de la nouvelle association.

 

Chiffres clefs : 2.000 tonnes de fruits par an, 40 tonnes de bourgeons de cassis (1er producteur français), 15 millions de bouteilles de crème de cassis (1ère production de liqueur en France), 250 emplois directs, 2 Indications Géographiques en crème de cassis : « Cassis de Dijon » (septembre 2013), « Cassis de Bourgogne » (janvier 2015).

 

pub-gif-juin-v10

 

- Transalliance et Air Liquide ouvrent une station multiénergies pour le transport routier à Nancy.

 

transalliance
La 1ère station multiénergies propres d'Air Liquide et Transalliance, près de Nancy.

 

Transalliance, logisticien lorrain cofinance avec Air Liquide la première station multi-énergies propres de France, implantée sur le site du producteur de gaz industriel à Fléville-devant-Nancy (Meurthe-et-Moselle).
Conçue par l’énergéticien, la station est dotée de trois énergies : gaz naturel comprimé, gaz naturel liquéfié à base de biométhane, et azote liquide. Ouverte à tous les transporteurs de marchandises, elle a une capacité d’environ 80 camions par jour, dont une quinzaine de la flotte de Transalliance qui la doublera d’ici la fin de l’année.
« Ce mix de gaz est tout à fait inédit ; l’association des technologies de Transalliance et d’Air Liquide a abouti à cet outil universel au service d’un transport routier de marchandises plus respectueux de l’environnement », commente Alexandre Michel, P-DG de Transalliance (chiffre d’affaires de 85 millions d’€ et 750 collaborateurs dans la logistique), qui a son siège français à Nancy et le siège international au Luxembourg.
Les promoteurs de l’installation assurent que la station ne rejette aucun gaz à effet de serre grâce au système de refroidissement du gaz naturel liquide par de l’azote liquide à moins 196 degrés, destiné aux camions réfrigérés.
D’autres stations du logisticien, notamment à Reims et à Dunkerque, sont vouées à adopter ce modèle, a indiqué le P-DG de Trasanlliance.

 

Bannière Traces Ecrites Lancement Site LCR_ ac fond

 

- 30 ans d’accueil téléphonique médical pour Receptel.


Créée en 1986 à Besançon, à l’époque du minitel, et reprise en 2007 par Franklin Depraz, la société Receptel a connu, depuis, une forte croissance. Entre 2007 et 2015, son effectif est en effet passé de 6 à 24 personnes et son chiffre d’affaires a triplé, de 300.000 à plus de 900.000 €.
Réceptel fut l’une des premières à s’implanter au pôle santé, sur les Hauts du Chazal, et s’est spécialisée dans l’accueil téléphonique médical, qui représente 75% de son activité. Le reste concerne un accueil téléphonique pour les PME, pour les débordements de standards ou pour les numéros spécifiques, par exemple.
La belle trentenaire est en train de mettre en place un nouveau service de prise de rendez-vous médicaux par Internet pour les patients de ses clients médecins.


- MK Energies a pris possession de son nouveau siège à Reims.

 

mkenergies
MK Energies a conçu et installé une partie des équipements électriques de l’usine Futurol dans la Marne. ©Frédéric Marais / Agence Info.

 

Filiale du groupe Moret Industries, MK Energies a emménagé en mai dernier dans ses nouveaux locaux, situés en zone Farman à Reims (Marne). Un déménagement qui symbolise la rapide croissance d’une entreprise créée en octobre 2013 dont les effectifs sont passés de 6 à 85 salariés en trois ans.
MK Energies occupait auparavant des bureaux dans le quartier d’affaires Clairmarais, derrière la gare de Reims. La société conçoit et installe les équipements électriques nécessaires au fonctionnement des grosses unités industrielles, de type sucrerie par exemple. L’électricien a implanté un réseau d’agences à proximité immédiate de ses clients, en France comme à l’étranger, de façon à garantir un service après-vente optimal.

 

Ecole des vins

 

- Manurhin enclenche 50 millions d’€ de commandes.

 

manurhin
Le fabricant de machines de munition, dont le siège et le site de fabrication sont à Mulhouse (Haut-Rhin), est l’un des leaders mondiaux de son secteur. © Traces Ecrites.

 

Manurhin annonce la signature de nouveaux contrats pour un montant d'un peu plus de 50 millions d’€ qui porte à 100 millions son carnet de commandes.
Pour la seconde année consécutive, le fabricant mulhousien de machines et de lignes de fabrication de cartoucherie de moyen calibre confirme la bonne tenue de son activité, avec un chiffre d’affaires 2015 en hausse de 20% (60,8 millions d’€) et confirme avoir retrouvé la rentabilité avec à nouveau un exercice bénéficiaire.
Cotée en bourse sur Euronext à Paris, l’industriel était allé en début d’année chercher au Moyen-Orient le soutien de banques pour financer son développement et palier la frilosité des banques françaises, selon le président du conseil de surveillance, Rémy Thannberger.
Manurhin exporte 100% de sa production sur les cinq continents.

 

pub_TP_longue 


- Cemex inaugure son unité de production de béton prêt à l’emploi de Dijon.

 

cemex
Un ensemble de bassins avec bac d'égouttage, de décantation et bassin d'eau claire recycle les eaux de process vers la production des bétons et le lavage des matériels. © Traces Ecrites.

 

Jusqu’à l’année dernière, le fabricant de matériaux de construction n’était pas implanté dans la capitale régionale. Cemex a inauguré le 23 juin son site de production de bétons prêts à l'emploi, à proximité du Parc Valmy à Dijon.
A cette occasion, la direction de Cemex France a remis le trophée santé sécurité « 1 an sans accident » à l'agence Cemex Auvergne-Bourgogne, dirigée par Alain Etrillard et qui compte 18 unités de production.
Dotée d’une capacité de stockage de granulats de 350 tonnes, avec cinq trémies, dont une divisée en deux compartiments pour l'approvisionnement en granulats spéciaux et de huit cuves de stockage de liants d’une capacité de 14.000 litres, l’installation qui représente un investissement de 1,8 million d’€ est certifiée ISO 14001 (système de management environnemental).
La première année d’activité se solde, parmi les plus grosses commandes, par la fourniture de près de 4.400  m3 de bétons pour la nouvelle tribune du stade Gaston Gérard à Dijon et pour plus du double pour la construction de logements dans l'agglomération.

 

banniere-635x102

 

Nominations

 

- Jean-Paul Barbey, président du Medef Bourgogne.

 

medefbourgogne
Jean-Paul Barbey (à droite) et Pierre-Antoine Kern.

 

Président du Medef de Saône-et-Loire, Jean-Paul Barbey vient d’être nommé à la présidence régionale Bourgogne du syndicat patronal.

Il succède pour trois ans à Pierre-Antoine Kern, le président du Medef de Côte d’Or. Dans le cadre de la grande région, une question se pose maintenant avec de plus en plus d’acuité : à quand un Medef Bourgogne Franche-Comté ?

 

entreprendrefc
Antoine Gérard, nouveau président (à gauche), Charles Bernard, le secrétaire général d'Entreprendre® Franche-Comté et Pierre Worms, l'ancien président.

- Antoine Gérard, nouveau président de Franche-Comté Entreprendre BFC.


Le président du groupe IMI qui possède en Franche-Comté plusieurs filiales dans les microtechniques et les composants pour l’horlogerie succède à Pierre Worms à la présidence du réseau Entreprendre® Franche-Comté.
Le mandat de Pierre Worms, dirigeant de la Franc Comtoise de Confort à Dole (Jura) a été marqué par la création de deux antennes locales, Nord et Sud Franche-Comté, et par le développement des adhésions, aujourd’hui 110 chefs d’entreprise.
Depuis sa création en 2007, Réseau Entreprendre® Franche-Comté a octroyé 3,150 millions d'€ de prêts d’honneur à 99 projets, ce qui a permis de pérenniser 1.840 emplois et d’en créer 500.
Antoine Gérard se dit convaincu qu’il faut « poursuivre avec ferveur la mission d’aide à la création et à la reprise d’entreprises à fort potentiel à travers un double accompagnement humain et financier ».

 

- Agefos PME Grand Est compte former 1200 demandeurs d’emplois en 2016.

 

agefos 

 

Initiative intéressante du financeur et conseil pour la formation professionnelle des PME, TPE et de leurs salariés. Avec Pôle Emploi et d’autres partenaires, cet organisme paritaire collecteur agréé (OPCA) de la région Grand Est a identifié sur l’ensemble du territoire régional, les besoins en emploi non pourvus des entreprises, soit près de 1.800 offres d’embauche potentielles détectées dans les TPE-PME-PMI.

Dans le but de faciliter la mise en relation entre les demandeurs d’emploi et les recruteurs, Agefos PME Grand Est a lancé, le site Internet www.ma-poe.com. Il s’appuie sur le dispositif de la Préparation Opérationnelle à l’Emploi (POE) qui permet au demandeur d’emploi de se former sur un métier ou un secteur d’activité pour lesquels des besoins en recrutement existent et ne sont pas pourvus.

Afin de faciliter son insertion professionnelle, une période d’application en entreprise est intégrée au parcours. Agefos PME Grand Est se donne pour objectif de lancer 100 groupes de POE collectives et de former plus de 1.200 demandeurs d’emploi pour l’année 2016.



Roger Martin BTP
Article classé dans : Eco)Bref

Mots-clés : Besançon, Dijon, Mulhouse, Grand Est, Medef, Medef Bourgogne, Manurhin, Cassis de Dijon, Marne, Reims, Nancy, réseau Entreprendre Franche-Comté, Cemex Bétons, Meurthe-et-Moselle, Bourgogne Franche-Comté, MK Energies, Agefos PME Grand Est, Cassis de Bourgogne, Les Acteurs du Cassis, Jean-Paul Barbey, Transalliance, Air Liquide, énergies propres, Receptel, Antoine Gérard, Préparation Opérationnelle à l’Emploi

Découvrez également les articles associés :

Brèves Bourgogne, l'actualité économique vue par Traces Ecrites NewsBrèves Bourgogne, l'actualité économique vue par Traces Ecrites News
Brèves lorraines, l’actualité économique vue par Traces Ecrites NewsBrèves lorraines, l’actualité économique vue par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique de Franche-Comté vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique de Franche-Comté vu par Traces Ecrites News
L'essentiel de l'actualité économique d'Alsace vu par Traces Ecrites NewsL'essentiel de l'actualité économique d'Alsace vu par Traces Ecrites News

Commentez !


Combien font "6 plus 6" ?

Envoyer votre commentaire